22 octobre 2017
Bonne fête Elodie

Site mis à jour le
21 octobre 2017

Plan du site

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Droits de l'Homme

Atrocités

#Stopdjihadisme : Ils te disent…par gouvernementFR

ATTENTION IMAGES PARFOIS CHOCANTES

Mis à jour le 05 février 2015

Toutes les images sont des liens, clique !

http://www.jardinvegan.com/blog/droits-des-animaux/

Corrida1

IRAN

« Ceux qui peuvent vous faire croire des absurdités peuvent vous faire commettre des atrocités. » François-Marie Arouet -”Voltaire” (1694-1778.)

2015

 

barondulation1 

  • Crimes contre l'humanité : crimes commis dans le cadre d'une attaque systématique ou généralisée contre des civils en temps de paix ou de guerre. Ils prennent la forme de disparitions forcées, d'homicides, d'esclavage, d'expulsions et de viols systématiques.
  • Génocide : actes commis dans l'intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux.
  • Crimes de guerre : crimes portant atteinte aux lois ou coutumes de la guerre définies par les Conventions de Genève et de La Haye, comme le fait de prendre les civils pour cible, et les actes de torture, meurtres et mauvais traitements visant les prisonniers de guerre.

L’Allemagne, la Chine, les États-Unis, la France, le Royaume-Uni et la Russie :

Ces 6 Pays se partagent la production d'environ 78 % des 875 millions d'armes utilisées dans le monde !

Ceci implique une fabrication annuelle estimée à 12 milliards de balles...

barondulation1

 

2010

Ce sont toujours les enfants qui trinquent

Depuis plusieurs semaines j’ai à nouveau fait des recherches en profondeur sur les atrocités de l’invasion de l’Irak, exhumé l’inconcevable, fait abstraction de toute émotion et lu à propos de la terreur, de la torture, de monstrueuses cruautés, d’un insupportable mot à l’autre. J’ai ensuite revisité Fallujah [1], où des documents, l’un après l’autre, révélaient les tréfonds des dépravations les plus sombres que peut toucher le « fils » ou la fille « d’une mère quelconque ». En effet, le père ou la mère d’un enfant quelconque est capable d’abattre les enfants, les bambins, les bébés des autres, de sang froid, de leur rouler dessus avec des chars d’assaut, laissant leurs restes pathétiques en pâture aux chiens errants.

En réalité, c’est la compassion qui a triomphé de tout : des corps et des visages brûlés jusqu’à en être presque méconnaissable, des cadavres éviscérés, de tous les yeux, au regard souvent fixe, lançant encore un silencieux appel à l’aide mêlé de totale stupéfaction. « On fait fuir la racaille », a écrit un marine sur son site web. « On leur a brûlé la cervelle », a écrit un autre, alors que bon nombre d’entre eux prenaient des photos de ces âmes perdues et les envoyaient à des sites porno en échange de visionnement gratuit. Et entre les occupants étasuniens (redésignés « conseillers » de manière surréaliste – même voiture, nouvelle peinture) et ce que Hussein al-Alak d’Iraq Solidarity Campaign a nommé « le gouvernement de Vichy aux passeports étrangers, imposé par les États-Unis », qui se battra pour la justice envers les Irakiens?

Extrait de l'Article original en anglais : The Nightmare :  The Iraq Invasion’s Atrocities, Unearthing the Unthinkable, publié le 9 octobre 2010 Par Felicity Arbuthnot

Traduit par Julie Lévesque pour Mondialisation.ca.

Mais  les Femmes aussi !

1000 à 1200 femmes violées chaque jour dans la région du Kivu en RDC. Il n'est pas bon de vivre en République démocratique du Congo si l'on est femme. Les mâles du pays vouent une véritable haine contre les femmes. En période de conflit elles subissent mutilations sexuelles, viols, et massacres sanglantsà grande échelle.

 

L'ONU indique qu'au moins 500 000 femmes, fillettes, bébés, de tous âges... ont été violées et souvent mutilées par les hommes dans ce pays.
Elles sont violées parfois pendant des jours, des mois, avant de se voir tirer une balle dans le vagin, d'être lacérées à coups de rasoir... les organes génitaux mutilés peuvent être aussi remplis de sel, de caoutchouc brûlé, de soude caustique, de fuel avant d'y mettre le feu... (cf : article du Monde ci-dessous).
Ces crimes contre l'humanité sont le fait de groupes armés rebelles comme de troupes officielles congolaises.
Et rien n'est fait pour stopper ces atrocités. Dans les faits, et malgré leur mandat, les casques bleus de l'ONU sont tout juste bons à compter les victimes.



image : Francis de Coninck

Les bourreaux ne sont jamais inquiétés, et continuent à perpétrer leurs crimes odieux et lâches dans le but de terroriser les populations, faire fuir les familles, afin de récupérer les terres et organiser en toute tranquillité le pillage de ces régions.

> Pour en savoir plus, lisez l'article du journal Le Monde   Liens externes :

 

 

Atrocités islamistes au Yémen

« Conflict in Yemen: Abyan’s Darkest Hour »
C'est le titre de ce document qui recense les violations des lois de la guerre perpétrées dans la péninsule arabique (AQPA).
Le conflit armé qui oppose les forces du gouvernement au groupe armé islamiste affilié à Al-Qaïda : Ansar al Charia (« Défenseurs de la loi islamique »).

Il témoigne aussi des exactions et horreurs perpétrées de février 2011 à juin 2012 à Abyan et dans différentes régions du sud du Yémen alors que le groupe islamiste était au pouvoir.

 

 

ATTENTION IMAGES DIFFICILES

Abyan's darkest hour , conflict in Yemen

 

O D I E U X

INDE ENTERREMENT FILLE

Un père de famille indien est accusé de tentative de meurtre après avoir voulu se débarrasser de son enfant,

sous prétexte qu’elle n’est pas un garçon.

Dans un petit village de l’Etat du Tripura situé près de la frontière bangladaise, Abul Hussein a tenté de tuer sa fille âgée de 10 ans en l’enterrant vivante, . Sans émotion, il a creusé un trou dans son jardin alors que sa femme était absente. Après avoir lié les mains et les pieds de la fillette, et l'avoir baillonné avec du scotch sur la bouche, il a déposé l'enfant dans la cavité.

Le "débile" avait déjà rebouché l'ouverture au niveau de la poitrine de l'enfant quand la mère de famille a débarqué. Pour cacher la macabre besogne, il a posé un panier en bambou sur sa tête de la fillette, pensant finir l'abject travail  par la suite...

Inquiète de l'absence de sa fille, la mère de famille est partie à sa recherche avec l’aide de voisins. Ils ont fini par retrouver la malheureuse puis ont passé "son" père à tabac avant d’alerter les forces de l’ordre. Hussein a expliqué qu’il voulait se débarrasser de son enfant « parce que c’était une fille ». Il sera jugé pour tentative de meurtre... Peut-être...

Source NDTV.

 

Résultat de recherche d'images pour "abrutis humour"

 

 


Page précédente Page suivante