23 octobre 2017
Bonne fête Jean de Capistran

Site mis à jour le
22 octobre 2017

Plan du site

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ANIMAUX

Beaucoup de photos sont des liens vers des surprises ...

 

 

 

DOSSIER ALBINOS

Diaporama : animaux albinos

Sous_dossier menu à gauche pour les RECORDS

 


***** LES ANIMAUX ALBINOS ***** : CROCODILE [aufeminin.com]

 

Le LION BLANC

Certains individus d'une espèce identique ont des particularités physiques différentes. Aucune maladie n'est en cause, il s'agît d'une anomalie génétique et il n'est nullement question d'albinisme. Lions blancs, tigres blancs ou panthère noire, entre autres, en sont des exemples. Ce ne sont pas non plus des félins hybrides qui, eux, sont le fruit du croisement de différentes espèces. Les membres d'une même espèce peuvent se croiser indifféremment dans des conditions naturelles. La descendance sera fertile et la survie de l'espèce protégée. 

 

LION BLANC

Le lion blanc (panthera leo krugensis) est un mutant, ce n'est pas une espèce à part entière. Comme le tigre blanc, ce n'est pas non plus une sous-espèce. Dans une même portée il peut y avoir un lion blanc et un lion de couleur fauve. Cette teinte immaculée, qui lui donne cette allure fantomatique ayant sans doute suscitée bien des légendes, est due à une anomalie génétique récessive rare, le leucisme. Elle est due à une déficience en mélanine, provoquée par une mutation génétique. Les animaux et les végétaux possèdent un bagage génétique, l'ADN, dont sont constitués les chromosomes. Les félins possèdent 38 chromosomes soient 19 paires (une exception pour certains chats d'Amérique du Sud qui n'ont que 36 chromosomes). Les chromosomes abritent les gènes qui définissent la couleur des yeux, la taille, tout ce qui défini les différences de chaque individu. Le lion blanc n'est donc pas  albinos comme certains le suggèrent. Les animaux albinos ont les yeux rouges.

Cette mutation récessive a surtout été observée chez le lion du Transvaal. Malgré le handicap d’un mimétisme différent avec la savane, le lion blanc est parfaitement intégré au clan dont il est issu. Les scientifiques ont longtemps refusés l'hypothèse de l'existence du lion blanc, cataloguant les récits des autochtones comme de vulgaires racontars, alimentant les légendes locales. La rareté de cet animal en fait une espèce protégée qui ne compte qu'une centaine d'individus de par le monde, sa terre natale restant l'Afrique du Sud.

C'est en 1928 que les premières observations de lions blancs sont divulguées. Il faut ensuite attendre le  début des années 1940 pour que de timides témoignages refassent surface. En 1959, un clan abritant deux lionceaux blancs est observé près de Tshokwane dans la parc national de Kruger, avant de disparaître. David Alberton dans son livre Wild Cats of the World, relatent lle constat de  lions albinos dans ce secteur.  Ce n'est qu'en 1975 qu'une portée fut observée réellement dans le Parce National Kruger en Afrique du Sud.

 

 

 

 

Il existe également des lions blancs albinos qui, eux, ont les yeux rouges mais Il semble qu'il nexiste pas de clichés ...

 

 

 

 

 

 

Ce bel animal fait l'objet d'élevages sélectifs afin de préserver l'espèce .   Son existence a été révélée au public dans les années 1970 par Chris McBride dans son livre Les lions blancs de Timbavati (The White Lions of Timbavati).

 

Chatlecheblanc1http://leschatsdubocage.blogspot.fr/) Dani ROUQUIÉ  http://daughterwindandsun.blogspot.fr/

 

 

 

Une croyance africaine, affirme que cet animal est divin et que le bonheur est promis à qui croise sa route. La couleur de sa fourrure  varie du blond au blanc presque pur.

 

 

 

 

 

 

APARTÉ :

L'homme joue avec la nature et permet la reproduction entre espèces différentes. Ces individus ne se seraient jamais accouplés en milieu naturel. Ces hybrides sont le résultat d'une reproduction entre un tigre et une lionne ou encore entre un cheval et un âne :

Mulets, bardots, ligrons, tiglons, léopons ou encore chausies ou Bengal, pumapard, tigard (mort-né), servical, caraval, jaglion, ocelot-puma, savannah, pixie bob, safari,

la liste n'est pas exhaustive car l'homme manipule quotidiennement la génétique animale pour son seul futur bien-être.

Ces hybrides ne constituent pas une nouvelle espèce car ils ne sont pas fertiles entre-eux. La femelle n'irapas à terme de la gestation. Toutefois, des hybrides peuvent se reproduirent avec les espèces dont ils sont issus : par exemple, une tigronne (tigron femelle) peut se reproduire avec un lion. Seuls les hybrides femelles se révèlent fertiles, les mâles sont toujours steriles, ce qui reste un mystère pour le monde des manipulateurs génétiques.

 

Des exemples :

- Une légende africaine décrit le Marozi : un lion tacheté façon léopard. Croisement naturel entre un lion et un léopard ?

- En Inde, un animal similaire : le Dogla, mi-tigre, mi-léopard.

- L'homme croise le cheval avec l'ânesse pour obtenir les bardots et des juments avec des ânes pour obtenir des mulets.

- Les chiens sont de multiples croisements que nous avons sélectionnés selon nos besoins,

- Plusieurs espèces animales sont aussi transformées pour nos besoins alimentaires.

La Nature n'est donc pas totalement responsable de ces diversités "hors norme". L'être humain a compris très vite l'intérêt de ces manipulations provoquées à bon escient. Mais, allons-nous trop loin ? Sans doute, la réponse est OUI car si ces expériences peuvent être bénéfiques pour la survie ou le bien-être des humains, il est certain qu'elles ne le sont que pour une période spécifique et qu'un retour à la "normale" s'avèrera impossible. De plus, il est toujours à craindre que des individus mal intentionnés jouent aux scientifiques à des fins pécuniaires et provoquent des monstruosités pour le plaisir. Ce qui amène, bien sûr, à songer au clonage mais c'est un tout autre débat !

 

 aiguail

 

Mâle

Femelle

Descendance

Lion

Tigre

Ligre, Ligresse

Tigre

Lion

Tigron, Tigronne

Lion

Ligre

Li-ligre

Lion

Tigron

Li-tigron

Tigre

Ligre

Ti-ligre

Tigre

Tigron

Ti-tigron

 ou encore :

Mâle

Femelle

Descendance

Marguay

Ocelot

Marlot

Chat européen

Chaus

Euro-Chaus

Lion

Léopard

Lipard ou liard

Jaguar

Léopard

Jagulep

Lion

Jagulep

Lijagulep

Lion tacheté du Congo

 

 

PINKY est un grand dauphin de couleur rose découvert en Louisiane, aux Etats-Unis.

C’est un  dauphin albinos, un spécimen rarissime selon le monde scien.

 

Lac Calcasieu, au nord du Golfe du Mexique.

Le dauphin albinos entièrement rose a été baptisé Pinky. Il a été photographié dans un lac de Lousiane, aux États-Unis © Caters News Agency/SIPA

Photographie États-Unis © Caters News Agency/SIPA

 

 

Dauphin rose d’Amazonie ou BOTO

Ce dauphin albinos n’est pas sans rappeler le dauphin rose d'Amazonie. Il est également connu sous le nom de Boto ou encore Inie de Geoffroy (Inia geoffrensis) .

Le dauphin rose d'Amazonie ou Boto

Dauphin vivant exclusivement en eau douce, mesurant environ 2,80 mètres pour un poids approchant 150 kg.

 

Le Boto est  un véritable fossile vivant, si l'on considère qu'il a quitté les eaux salées de l'océan voici plusieurs dizaines de milliers d’années pour remonter les fleuves et les rivières où il s'est adapté à la vie en eau douce. Malgré le temps, son aspect est sans doute resté identique à celui des premiers dauphins du Tertiaire.

 

 

 

 JAGLION

 

 CARAVAL

 

 LIGRON

 

PUMAPARD

 

 LYNX et Hybride de LYNX

 

BENGALI

 

LEOPON

PIXIE BOB

 

SAFARI

 

Les ALBINOS

FLOCON DE NEIGE

Le seul gorille albinos connu au monde est mort à l'âge de quarante ans, d'un cancer incurable de la peau lié à son albinisme.

L'albinisme se traduit par l'absence de pigments jaune, rouge, brun ou noir dans l'organisme. Ce phénomène peut atteindre différents types de métabolismes (végétale ou animal), mais est étendu chez les vertébrés.

Cette hypopigmentation peut résulter de l'absence complète de cellules pigmentaires, d'une atteinte du processus de migration de celles-ci vers leur localisation normale lors du développement embryonnaire, de l'absence de la stimulation hormonale nécessaire à la synthèse du pigment, ou d'anomalies métaboliques à l'intérieur des cellules. Source : TPE Albinisme

 

 

 

 

 

 

 

 

Cerf blanc photographié en Allemagne en février 2009.

CERF

 

Incroyable non ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et beau !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et bizarre ou mignon ...

 

 

Albinisme 16

 

 

 

Immaculé et paradisiaque !

 

 

 

 

 Les lois de Mendel : les bases de la génétique

 

La génétique est la science qui étudie la transmission des caractères morphologiques et biologiques qui passent de génération en génération. À partir d'expérimentations sur des plants de petits pois, Gregor Mendel établit les principes de l'hérédité en découvrant les facteurs héréditaires, les gènes, qui contrôlent ces caractères. Le gène déterminant le caractère de la forme du pois connaît deux versions ou allèles : la graine sera lisse ou ridée. Les individus dont le génotype a combiné deux allèles de la même version sont dits homozygotes.

 En croisant les deux types de plants, Mendel tira une première loi d'hérédité, la loi d'uniformité, en observant que la combinaison des deux allèles différents produisait des individus hétérozygotes présentant tous le même type à graine lisse, leur caractère dominant.La deuxième loi de Mendel établit qu'en croisant entre eux les individus de cette seconde génération hybride, le caractère récessif réapparaissait toujours dans les mêmes proportions.

La troisième loi de Mendel énonçait que les différents caractères s'héritent indépendamment les uns des autres, se combinant au hasard dans la descendance.

 


Des plongeurs nez à nez avec une baleine albinospar lemondefr

 

C’est au Kenya que sont observées pour la troisième fois au monde des girafes d’un blanc immaculé !

C'est en juin 2017 que l'existence de ces girafes fut mentionnée par un villageois vivant à Garissa, au Kenya. Les conservateurs de la réserve Ishaqbini Hirola ont officialisé cette découverte dans une courte vidéo !

 

Ce ne sont pas des fantômes mais une girafe femelle et son girafon qui gambadent dans la savane kenyane ! Leur pelage dépigmenté attire évidemment l'attention, surtout lorsqu'elles se trouvent au milieu du troupeau. Atteintes d’une maladie pigmentaire appelée " leucisme ", ces girafes endurent une dégénérescence cellulaire qui provoque l’absence de cellules pigmentaires ! Pourtant, elles ne sont pas vraiment albinos car on peut observer leurs yeux d’un noir profond et des variances de teintes à la surface de leur pelage.

 

 


Page précédente Page suivante