23 octobre 2017
Bonne fête Jean de Capistran

Site mis à jour le
22 octobre 2017

Plan du site

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RECHERCHE DISPARU(E)S

Mis à jour le 07 mars 2015

colombe 001

Chanson de l'album "Partir Pour Les Étoiles" (2009)

de Jacob Guay, montage-vidéo conçu par Martin Simoneau lors de la 2e édition de la Marche contre la violence faite aux enfants

 

 

 
 

disparue1

 

AIDE DU PUBLIC DEMANDÉE en FRANCE aussi

Cet individu est soupçonné d’avoir tenté d’enlever une fillette de 4 ans à Sainte-Brigitte-de-Laval.

La Sûreté du Québec veut l’épingler: http://bit.ly/1AB9o0l

 

ATTENTION 

Portrait robot diffusé dans un sujet de France 3 Alpes après trois tentatives d'enlèvement d'enfants en Savoie. (GENDARMERIE ALBERTVILLE / FRANCE 3 ALPES) Par . Mis à jour le , publié le

 

Capture d'écran du portrait robot diffusé dans un sujet de France 3 Alpes après trois tentatives d'enlèvement d'enfants en Savoie.

Portrait robot diffusé dans un sujet de France 3 Alpes après trois tentatives d'enlèvement d'enfants en Savoie. (GENDARMERIE ALBERTVILLE / FRANCE 3 ALPES) Par . Mis à jour le , publié le

Homme 35/40 ans, teint clair, yeux marron, cheveux poivre et sel, taille 1m80 environ, portrait-robot réalisé par les enquêteurs. Il roule à bord d'une Peugeot 605 sombre aux vitres teintées. Les témoins sont invités à prendre contact avec la gendarmerie ou le commissariat d'Albertville.

-Samedi 24/05/2014, Grésy-sur-Isère, (à une quinzaine de kilomètres d'Albertville), deux fillettes de 8 et 11 ans ont été successivement abordées par un automobiliste qui leur a proposé un cadeau pour qu'elles montent dans son véhicule.

-Le 06 mai, près d'une aire de jeu à Albertville, un enfant de 3 ans a été abordé et entraîné par un homme inconnu. Le père de l'enfant a heureusement remarqué la tentative et a rattrappé l'individu. Une altercation entre les deux hommes a suivi la probable tentative d'enlèvement.

 

 

3DrosehrtAIDONS-LES3Drosehrt

Yanis et Mehdi Boudjema © FTViaStella

Mehdi et Yanis, des jumeaux de 3 ans sont portés disparus en Alta Rocca depuis vendredi 26 juillet 2013 18 h 50.
Disparus sur la commune de Levie, en Alta Rocca

04 95 10 09 28 Centre de Gendarmerie

3Drosehrt

Priscillia, 14 ans, et son frère Michel, 11 ans disparus à Foug (Meurthe-et-Moselle) le 12 novembre 2013.Priscillia, 14 ans, et son frère Michel, 11 ans ont disparu à Foug (Meurthe-et-Moselle) le 12 novembre 2013.

Les deux adolescents ont été déposés mardi matin par leur mère devant le collège de Foug (Meurthe-et-Moselle) où ils sont scolarisés, mais personne ne les a vu en cours. Ils auraient, par contre, été aperçus à pied dans Foug en fin de matinée. Tous deux sont minces avec des cheveux châtains et courts. Elle mesure environ 1,60 m, porte des lunettes de vue et elle était vêtue d’un jean, d’un blouson noir et d'une écharpe dorée et noire. Son jeune frère Michel mesure environ 1,40 m et était habillé d’un bas de jogging noir et d’un blouson bleu.


Toute personne susceptible d’apporter des informations est priée de composer le 17 ou de contacter la gendarmerie de Toul au 03.83.43.10.35.

 

3Drosehrt 

Pour la Belgique

Caroline LENNERTZ      1ère photo à gauche a été
Retrouvé(e) depuis le :10/02/2014

C'est avec grande émotion et tristesse que nous venons d'apprendre cette mauvaise nouvelle ....
Terrible découverte, ce lundi après-midi, dans les eaux de la Meuse, à hauteur de Coronmeuse, à Liège. Alors qu’elle procédait à un exercice, la police fluviale a retrouvé les corps sans vie de Roger Lennertz et de sa fille Caroline, âgée de 4 ans, portés disparus depuis le 14 novembre 2013.

Cliquez pour afficher l

3Drosehrt

 

Océane M., 14 ans, a disparu depuis le vendredi 7 février 2014

à la gare de Montereau, en Seine-et-Marne.

Certains passagers ont signalé avoir aperçu Océane

en compagnie d'une personne non identifiée.

Son téléphone portable a ensuite été géolocalisé à Fontenay-aux-Roses (Hauts-de-Seine), mais depuis, il a cessé d'émettre, vraisemblablement coupé.

Océane mesure environ 1,65 m.

Vendredi, elle portait un pantalon noir et rouge à carreaux, des chaussures noires à bout doré, un blouson noir ainsi qu’un blouson en jean (orné de quelques clous). Océane a un look “gothique” et a quelques mèches rouges dans les cheveux.

Si vous l’avez vue ou si vous savez où elle se trouve, merci de contacter

le commissariat de Montereau au 01 64 69 39 30 ou au 06 27 37 70 34. ( FRANCE)
Ou appelez le poste de police le plus proche

 

3Drosehrt 

 

le 06/01/2014 La police de Lorient lance ce lundi un avis de recherche concernant Paul Menuet est atteint de schizophrénie.

Habitant Larmor-Plage , Paul était hospitalisé à l'établissement public de santé mentale Charcot à Caudan.
Il porte un costume trop grand pour lui et des baskets.
Témoignage :
Contacter le commissariat de Lorient au : ++ 33 (0 ) 2.97.78.86.00.

 

 

Le samedi 24/août/2013

Pamela Baly, 16 ans, monte dans le train de 14h28 reliant Belfort à Nîmes.

à 18h32 en gare de Nîmes, Pamela n’est jamais descendue du train…

La Brigade des mineurs du commissariat de Nîmes a émis un avis de disparition inquiétante.
Pamela mesure 1,73 m, est de corpulence mince.
Au moment de sa disparition, elle portait d’un sac à dos rouge et une valise noire. Elle était chaussée de "Nike" rouges.

Elle pourrait séjourner actuellement à Besançon dans le Doubs ou dans ses environs.

Le 05/01/2014, Rana, sa maman est toujours sans nouvelle. Le 13 février 2014 , elle garde espoir...

Toute personne pouvant apporter un témoignage sur cette disparition est priée de contacter l’un des numéros de téléphone suivants:
- Brigade des mineurs de Nîmes au : ++33 ( 0 ) 6 22 49 30 55
- Brigade des mineurs de Besançon au : ++33 (0) 3 81 21 11 45 (horaire de journée) ou ++ 33 (0 ) 3 81 21 11 22 (nuit et week-end).

 

 

Le 29/12/2013 Jennifer a fugué...

Le commissariat de Police de Lorient ( 56 ) lance un avis de recherche

suite à la fugue d’une adolescente âgée de 15 ans.

Jennifer a quitté le domicile de sa famille d’accueil à Lorient dimanche 29/12/2103 entre 20h30 et 21h, vêtue d’un jogging noir aux inscriptions rose fluo et d’un blouson beige à capuche. Elle n’avait ni portable, ni argent, ni papier d’identité.

Les premières recherches dans son entourage n’ont rien donné.

La Police appelle toutes personnes reconnaissant Jennifer ou ayant des informations à contacter le commissariat au :

02.97.78.86.90 en journée ou au 02.97.78.86.00 dans la nuit. ( FRANCE)

 

Mulhouse : Priscillia Ruff, âgée de 16 ans, était allée en ville avec un ami dans l’après-midi du dimanche 22 décembre 2013. Elle n'a plus été revue depuis.

Son ami l’a vue prendre un tramway pour rentrer chez elle, mais elle n’est jamais arrivée à son domicile.

Ce jour-là, Priscillia était vêtue d’un pantalon bleu et d’une veste blanche avec un dessin dans le dos.

Merci d'appeler le commissariat de police au 03.89.56.88.00. ( FRANCE)

 

3Drosehrt 

 

Andy et Erane ont disparu samedi à Eysines, en Gironde. 25 juin 2012.

Contacter la police au 05 57 85 72 30 jusqu'en fin d'après-midi, puis au 05 57 85 77 77.

 

Marie-Christine et son fils, Gaëtan, âgé de 11 ans, avaient disparu le 5 décembre 2013.Marie-Christine et son fils, Gaëtan, 11 ans, disparus le 5 décembre 2013.

RETROUVÉS

Ils ont été retrouvés vivants le 09 décembre 2013 près de leur domicile de Vals-près-le-Puy, qu'ils avaient quitté jeudi 05 décembre. Aucun signe de vie depuis cette date. C'est un joggeur qui les a reconnus.

La police a annoncé que mère et fils ont été retrouvés en état d'hypothermie, fatigués mais visiblement en bonne santé", avant d'être hospitalisés.

 

3Drosehrt

 

http://kikanveu.skyblog.com


AVIS DE RECHERCHE
kikanveu.skyblog.com

UNE petite fille de quatre ans, DENISE a disparu, il y a deux ans. Sa maman se bat pour la retrouver.

Faites un geste, prenez SA photo sur mon blog et le texte de l'avis de recherche, et diffusez- le sur le vôtre, "collez /copiez" ce texte et faites le parvenir à vos contacts du sky.

Même si cela s'est passé en Sicile, qui sait... avec cette chaine il peut y avoir de l'espoir.

Voici l'avis de recherche :

DENISE PIPITONE A DISPARU LE 1er SEPTEMBRE 2004 à midi,
devant son domicile , rue Domenico la Bruna à MAZARA DEL VALLO en
SICILE

Elle est née le 26 octobre 2000, ses yeux sont marrons,
cheveux châtains, taille 98 cm,poids 16 kg.
( 2 ans au paravant)

Denise PIPITONE

photo vieillie de Denise à 8 ans

ELLE A ETE VUE ET FILMEE PAR 1 VIGILE VOICI QUELQUES MOIS

Si vous possédez la moindre information, téléphonez au
00 393 405 403 309 (sicile/savoir parler italien)

JOIGNEZ IMMEDIATEMENT 1 COMMISARIAT DE POLICE

ou envoyez un e-mail à aiutiamo@cerchiamodenise.org
Sites internet:
http://www.cerchiamodenise.org et http://www.cerchiamodenise.it

BLOGS CONCERNES
denisepipitone.skyblog.com / l'histoire de la petite DENISE
Blog annonciateur:kikanveu.skyblog.com(infos,fotos,docs,films complémentaires)

CHIUNQUE ABBIA DELLE INFORMAZIONI DOVREBBE RIVOLGERSI A
Direzione Centrale Anticrimine della Polizia di Stato
Sezione Minori E-mail - sezioneminori@interno.it
Questura di Trapani - Tel. 0923-598111 Commissariato di P.S. Mazara del Vallo 0923-934411
------------------------------------------------------------
si vous publiez l'avis de recherche de la petite denise, indiquez nous la page
de publication, nous en serions très heureux, bien à vous, merci à vous tous!

 

 

CELIA

AIDEZ NOUS A RETROUVER CELIA

SI VOUS L AVEZ VUE TELEPHONEZ A SON PAPA AU 0496/423219

ELLE A 5 ANS, YEUX BLEUS, TRES FINE

DISPARUE DEPUIS SAMEDI 25/11/2006 A VERVIERS VERS 15H




OU CONTACTER CHILD FOCUS 110


OU SUR LE SITE

http://www.childfocus.be/

Faites passer à tous vos contacts merci à toutes et tous

AVIS DE RECHERCHE
BLOG OFFICIEL DE DIFFUSION RELAIS FAMILLE
http://disparition-antoine.skyrock.com/

ANTOINE BRUGEROLLE DE FRAISSINETTE
AGE 6 ANS / NE LE 24 MAI 2002
TAILLE : 1,10 m pour 19 kg.

DISPARU LE 11 SEPTEMBRE 2008
ISSOIRE/ PUY DE DÔME/FRANCE


Faites un geste, prenez l'affiche et le texte de l'avis de recherche, et diffusez-le sur vôtre blog collez /copiez" ce texte et faites le parvenir à vos contacts du sky & emails.

AIDEZ-NOUS A RETROUVER ANTOINE


POUR TOUT RENSEIGNEMENT SIGNALEMENT CONTACTEZ IMMEDIATEMENT LA POLICE
(17)
ou
LA GENDARMERIE D'ISSOIRE
Tlf: 04 73 89 80 80
ou
ESPERANZASSOCIATION
Diffusion internationale des enfants disparus
N° Tel 0033 687 676 243
E-mail:esperanzassociation@hotmail.com


SVP TELECHARGEZ L' AFFICHE IMPRILEZ LA, METTEZ LA DANS UN LIEUX PUBLIC MERCI-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Si vous publiez l'avis de recherche d' ANTOINE, indiquez nous la DATE de publication,
nous en serions très heureux, bien à vous, merci à vous tous./
http://disparition-antoine.skyrock.com/

3Drosehrt

Le jeudi 9 janvier 2003, Estelle Mouzin, 9 ans,

a disparu sur le chemin du retour de l'école de Guermantes (77). Elle a été vue pour la dernière fois devant la boulangerie, alors qu'elle rejoignait le domicile de sa mère .

Sa mère signale sa disparition au commissariat local peu après 19h ….

A gauche lors de la disparition

A droite comme elle est supposée être devenue

3Drosehrt

 

 

Deux semaines avant la disparition d'Estelle, une fille du même âge a failli être enlevée dans la même commune par un homme en camionnette blanche dont elle a pu faire un portrait robot.

Cliquez pour afficher l

 

Avez-vous rencontré ces gens ? Tous renseignements les concernant peut les aider ainsi que leurs familles. Même en cas de doute, n'héssitez pas :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6ab1985b6dc42938031c9ad0f0fda477.jpgd13be3b236398e53f51fea8def84d7b9.jpgMadeleine Mc Cann 3 ans a été enlevée le 3 mai 2007 dans la soirée à Praia da Luz, Algarve au Portugal . Elle était dans sa chambre et ses parents qui dinaient dans un restaurant en face à la chambre, venaient la voir tous les quart d'heure.

http://apev.org/article.php?sid=276&thold=0

le blog anglais : http://helpfindmaddie.blogspot.com/2007/05/help-madeleine...

 

 

 

rose pleure 

Ce magazine a souhaité l'ouverture d'informations sur des faits relatés ci-dessous. Je m'y emploie avec sympathie et compassion pour les familles accablées par tant de souffrance. Je n'apporterai toutefois aucun commentaire sans informations officielles.

LES PHOTOS des MALHEUREUX DISPARUS FIGURENT CI-DESSOUS

Pour tous renseignements susceptibles de soulager l'intolérable attente des proches de ces enfants diparus, vous pouvez contacter Que la valeur de la vie de nos proches et de nos enfants soit enfin reconnue et respectée, c’est un rêve qui devrait tous nos habiter… au nom de toutes ces personnes qui parviennent à survivre, jour après jour, dans d’intolérables souffrance totalement injustifiées… soyons solidaires !:

Journal Métro 1100 boulevard René-Lévesque Ouest

24eétage
Montréal, Québec H3B 4X9
Téléphone: 514 286-1066          Télécopieur: 514 286-9310

Des enquêtes sur des meurtres d’enfants remises en question

Yves Provencher/Métro De gauche à droite : L'avocat Marc Bellemare, les parents de Denis Bergevin-Roux, François Bergevin et Nicole Roux, le cinéaste Stéphan Parent et la mère de Maurice Viens, Francine Viens.

«Amateurisme», «bavures», «manque de communication»: un nouveau documentaire porte de sérieuses accusations contre les services policiers dans des dossiers de disparition d’enfants dans les années 1980 et 1990.

Le film Novembre 84, du cinéaste Stéphan Parent, soulève même l’hypothèse que six dossiers d’enfants assassinés et d’un enfant disparu et jamais retrouvé seraient l’œuvre d’une seule et même personne, toujours en liberté.

Les meurtres de Maurice Viens (4 ans) et Wilton Lubin (12 ans), tous deux enlevés le 1er novembre 1984 et retrouvés morts par la suite, ainsi que de Denis Roux-Bergevin (5 ans), disparu en juin 1985, sont associés dans le documentaire à ceux de Tammy Leaky (12 ans), enlevée en 1981, Pascal Poulin (10 ans), disparu en 1989, et Marie-Ève Larivière (12 ans), qui manque à l’appel depuis 1992. La disparition de Sébastien Métivier (8 ans), enlevé en même temps que Wilton Lubin, mais jamais retrouvé, est aussi examinée.

Selon le réalisateur, ces meurtres présentent tous des détails similaires. M. Parent croit connaître l’identité d’un suspect important dans l’affaire, qui a été rencontré par les policiers peu après les enlèvements de 1984, mais relâché et jamais rencontré par la suite.

M. Parent juge que les policiers n’ont pas mené à bien l’enquête, notamment en ne rencontrant pas des témoins importants. Dans le film, Manuel Gagnon, qui se baladait dans la rue avec Maurice Viens au moment de son enlèvement alors qu’il n’avait lui-même que quatre ans, affirme n’avoir jamais été rencontré par les policiers.

«Disons les vraies choses: il n’y a pas d’enquête en ce moment, lance M. Parent. On l’a vu avec certains témoins qui n’ont jamais été rencontrés par les policiers.»

Selon l’avocat et ancien ministre québécois de la Justice, Marc Bellemare, qui représente les familles des victimes, il faut à tout prix «recommencer l’enquête à zéro».

«Il faut absolument se mettre sur la piste [du suspect mentionné dans le film] au plus vite, clame-t-il. Ce que les familles demandent, c’est qu’on fasse une enquête sérieuse, et on peut encore le faire aujourd’hui, même si ça fait 30 ans.»

«Les policiers ne font pas leur ouvrage, déplore Francine Viens, mère du petit Maurice. On voudrait juste que les policiers fassent leur travail. Qu’ils fassent quelque chose.»

Irrégularités
Vérifications faites par Métro, des irrégularités semblent bel et bien avoir été constatées dès le début de l’enquête sur les enlèvements et meurtres du 1er novembre 1984.

Dans The Gazette du 20 novembre 1984, des policiers, sous le couvert de l’anonymat, affirment au journaliste que le meurtre est «résolu» et qu’un suspect sera arrêté sous peu.

Quelques mois plus tard, le 16 février 1985, un article dans le même quotidien fait état de «chaos» dans l’enquête, causée par la «rivalité» entre corps policiers. Certains policiers avaient alors la certitude de connaître l’identité du tueur et s’inquiétaient qu’il soit toujours libre, alors que d’autres rejetaient l’affirmation de toute pièce. Des sources affirment au journaliste que «les deux corps policiers (le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) et la Sûreté du Québec (SQ), tous deux à un certain moment responsables du dossier) sont incapables de travailler ensemble».

Un chauffeur de taxi avait en effet été arrêté en lien avec l’affaire, avant d’être relâché. L’homme en question présentait des symptômes de troubles mentaux graves, et son témoignage, qui comportait une certaine connaissance des faits entourant la disparition de Maurice Viens, avait été écarté. Pour certains policiers cités par The Gazette dans l’article de 1985, cela semblait normal. Pour d’autres, le chauffeur avait un lien direct avec le meurtre et était «extrêmement dangereux.»

Fait à noter: le suspect mis en lumière par le documentaire, qui n’est jamais identifié, est au moment de la disparition de Maurice Viens, le colocataire du chauffeur de taxi. Il a lui aussi été interrogé et puis relâché. Selon le film, il aurait été interné à l’institut psychiatrique Pinel jusqu’à une semaine à peine avant l’enlèvement de Denis Roux-Bergevin en 1985.

L’homme en question avait un lourd passé criminel d’agressions sexuelles sur des mineurs et avait été reconnu coupable du meurtre d’un enfant alors qu’il était mineur, avant les enlèvements de 1984. Selon des informations collectées par Métro, il aurait été inculpé dans quelques histoires d’agressions sur des personnes mineures depuis le début des années 2000 et est toujours en liberté.

Il y a un an, la SQ annonçait qu’elle rouvrirait certaines enquêtes non-résolues, donc celles mentionnées dans cet article. Des sources policières avaient alors affirmé au Journal de Montréal qu’elles avançaient la thèse qu’un même tueur en série serait responsable de tous ces meurtres, et serait toujours en liberté.

Documentaire
Novembre 1984
Présenté le 2 novembre à la Cinémathèque québécoise et le 3 et 5 novembre au 5940 boulevard des Grandes-Prairies, Montréal.

 

 

20 Québécois disparus, jamais retrouvés

Par le 24 février, 2015
 

Beaucoup de téléromans en font le nœud de leurs intrigues. La disparition inexpliquée. Un jour, quelqu’un est là, un jour il n’est plus là. Il est peut-être mort, peut-être pas, et s’il est toujours vivant, est-il heureux, maltraité?

C’est un scénario qui se joue souvent dans la vraie vie. En 2012, le Québec a vu disparaître 5545 enfants, soit 15 enfants québécois disparus chaque jour.

Certains sont retrouvés, morts ou vivants. D’autres disparaissent à jamais, sans explication.

Voici 20 histoires de Québécois disparus, et jamais retrouvés.

Yohanna Cyr, 1978

 20 Québécois disparus, jamais retrouvés

Yohanna n’avait que 18 mois lorsqu’elle a disparu le 15 août 1978, dans l’arrondissement Saint-Laurent à Montréal. Sa mère l’avait confiée à son conjoint pour quelques jours. Un témoin l’aurait vu traverser un boisé derrière l’immeuble à logement avec une boîte métallique dans les mains.

Au retour de la mère, l’homme lui a dit que la fillette s’était noyée dans le bain et qu’elle était déjà enterrée. L’homme a été arrêté par la police et relâché, faute de preuves.

En septembre 2014, cette disparition refait surface. Les policiers sont sur une nouvelle piste pour tenter d’expliquer la disparition de Yohanna Cyr. Plus de 35 ans plus tard, le boisé a été remplacé par un stationnement et l’immeuble n’existe plus. Mais le mystère pourrait être élucidé grâce aux nouvelles technologies.

Dominique Verret, l’enquêteur du SPVM au dossier, a demandé l’aide de l’école Polytechnique pour sonder le sol du stationnement.

« La densité du sol pourrait nous dire s’il y a eu du creusage ou quoi que ce soit, ou est-ce qu’on peut retrouver du métal, est-ce qu’on peut retrouver des informations qui nous laisseraient croire qu’on pourrait trouver des pièces à conviction ici », a expliqué le commandant Verret. (SRC)

(Photo : enfant-retourquebec.ca)

Clifford Edward Sherwood, 1954

 20 Québécois disparus, jamais retrouvés

Le 21 octobre 1954, Clifford Edward Sherwood, 9 ans, a quitté sa résidence de Verdun pour aller à l’école. Il ne s’est jamais rendu à l’école et n’a jamais été revu depuis. La mère du jeune Clifford pense qu’il a pu être enlevé par son père. Il aurait aujourd’hui plus de 60 ans…

(Photo : enfant-retourquebec.ca)

Diane Carrier, 1963

 20 Québécois disparus, jamais retrouvés

La fillette a disparu à Québec, il y a 50 ans.

Elle avait 6 ans. La dernière fois qu’elle a été vue, Diane se rendait au parc pour aviser son frère de 7 ans de revenir à la maison pour le souper. Il a couru vers la maison familiale, sans se retourner, croyant que sa sœur suivait derrière. On n’a jamais revu Diane depuis ce temps.

(Photo : Sûreté du Québec)

Sylvie Ouimet, 1975

 20 Québécois disparus, jamais retrouvés

Cette jeune femme de 20 ans a disparu en 1975. Au moment de sa disparition, Sylvie séjournait à l’Institut Albert-Prévost, spécialisé en psychiatrie et santé mentale. Elle souffrait de schizophrénie.

Le 18 avril 1975, on l’a vue quitter l’Institut (elle était libre d’aller et venir à sa guise), sans emporter aucun effet personnel et n’a jamais été revue depuis. Fugue, enlèvement, meurtre? Toutes les pistes restent ouvertes.

(Photo : enfant-retourquebec.ca)

Danielle Boisvert, 1979

 20 Québécois disparus, jamais retrouvés

Cette jeune fille de 18 ans a disparu à Montréal-Nord en 1979. Danielle a été vue une dernière fois alors qu’elle quittait une brasserie de Montréal-Nord, tard le soir. Elle ne s’est pas présentée au travail le lendemain.

Il y a quelques années, tous les membres de sa famille ont dû passer un test d’ADN. Les autorités voulaient savoir si Danielle était l’une des victimes du tueur en série Robert Pickton. La piste n’a pas abouti.

Isabelle Bourgeot, 1985

 20 Québécois disparus, jamais retrouvés

Isabelle Bourgeot a disparu à Ste-Foy en 1985. Elle avait alors 32 ans et avait subi une commotion cérébrale à 19 ans lors d’un accident automobile qui a coûté la vie à deux de ses amis.

Depuis, elle prenait des médicaments pour soigner ses troubles de mémoire et voyait un psychiatre.

Au moment de sa disparition, elle étudiait le dessin à l’Université Laval. Ses parents croient qu’elle est prisonnière de quelqu’un qui la cache ou qu’elle est devenue amnésique. Elle a disparu sans apporter d’effets personnels.

(Photo : enfant-retourquebec.ca)

Sébastien Métivier, 1984

 20 Québécois disparus, jamais retrouvésSébastien-Métivier-30-ans- infos

Le garçon de 8 ans a disparu en 1984, dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, le même jour que son ami, Wilton Lubin, 12 ans. Un garçonnet de 4 ans, Maurice Viens, disparaissait au même moment dans l’est de Montréal.

Le cadavre du petit Maurice a été retrouvé quatre jours plus tard dans le sous-sol d’une maison abandonnée, à St-Antoine-sur-Richelieu, sur la rive-sud.

Celui de Wilton Lubin a été repêché un mois plus tard, méconnaissable, dans le fleuve St-Laurent, près des îles de Boucherville.

Le corps de Sébastien n’a jamais été retrouvé.

(Photo : enfant-retourquebec.ca)

Mélanie-Lynn Temperton, 1988

 20 Québécois disparus, jamais retrouvés

La femme de 20 ans a disparu à Mascouche en 1988. Mélanie-Lynn a quitté la maison en disant à sa mère qu’elle allait passer la nuit chez une amie. À cette amie, elle a dit qu’elle devait aller rencontrer quelqu’un.

Deux jours plus tard, sa mère, sans nouvelles d’elle, a contacté son employeur qui a confirmé que Mélanie ne s’était pas présentée au travail. Meurtre, enlèvement, fugue?

(Photo : enfant-retourquebec.ca)

Glen Moquin, 1993

 20 Québécois disparus, jamais retrouvés

Glen Moquin a disparu en 1993 alors qu’il était dans un camp d’été à Rollet, à une quarantaine de kilomètres au sud de Rouyn-Noranda. Il avait 22 ans.

Ses vêtements bien pliés et ses papiers d’identité ont été retrouvés dans un champ voisin, mais certains de ses effets personnels avaient disparu, ce qui peut laisser croire qu’il a peut-être décidé d’aller refaire sa vie ailleurs.

(Photo : enfant-retourquebec.ca)

Julie Surprenant, 1999

 20 Québécois disparus, jamais retrouvésJulie Surprenant 2

Julie Surprenant a été vue pour la dernière fois le soir du 16 novembre 1999, alors qu’elle descendait de l’autobus tout près de chez elle à Terrebonne. La disparition de l’adolescente de 16 ans a marqué tout le Québec. Le principal suspect dans cette affaire est aujourd’hui décédé et le corps de la jeune fille n’a jamais été retrouvé.

(Photo : enfant-retourquebec.ca)

Mélina Martin, 2005

 20 Québécois disparus, jamais retrouvés

Mélina Martin a disparu en 2005, à Farham. Elle avait 13 ans. Sa mère l’avait amenée à un parc, pour des festivités, et devait la reprendre à 17 h à un restaurant voisin. Mélina n’était pas au rendez-vous et personne ne l’a revue depuis.

(Photo : enfant-retourquebec.ca)

James Schultz, 2005

 20 Québécois disparus, jamais retrouvés

La même année disparaissait James Schultz. Sa mère et sa soeur l’ont vu pour la dernière fois lors d’un souper familial.

Il a été aperçu un mois plus tard dans le quartier Pointe-St-Charles. La police croit qu’il pourrait être dans la rue et dans un état dépressif.

(Photo : enfant-retourquebec.ca)

Tommy Clément-Pépin, 2006

 20 Québécois disparus, jamais retrouvés

Le jeune homme de 18 ans a disparu en 2006, à Rouyn-Noranda. On a retrouvé son automobile stationnée illégalement dans le centre-ville de Rouyn-Noranda. Puis on a retrouvé son portefeuille, avec toutes ses cartes et pièces d’identité, à l’autre extrémité de la ville, dans une chambre d’hôtel.

La dernière personne à avoir été vue avec lui était un homme de 32 ans au lourd passé judiciaire. Mais la police n’a trouvé aucune preuve contre lui. L’enquête piétine depuis.

(Photo : enfant-retourquebec.ca)

Francis Albert-Cloutier, 2006

 20 Québécois disparus, jamais retrouvés

En 2006 disparaissait aussi Francis Albert-Cloutier, un jeune homme de 17 ans, qui parlait français, anglais et un peu espagnol. Il a été vu pour la dernière fois tard le soir, dans la résidence familiale, à Saint-Marc-sur-Richelieu.

Son véhicule a été retrouvé inoccupé le lendemain dans un rang près d’un boisé. On ne sait pas si c’est lui qui a conduit le véhicule à cet endroit.

Sa mère avait noté un comportement anormal quelques semaines avant sa disparition, un signe selon elle que quelque chose menaçait le jeune homme.

(Photo : enfant-retourquebec.ca)

Philippe Lajoie, 2007

 20 Québécois disparus, jamais retrouvés

Le jeune homme de 23 ans a disparu à Saint-Didace de Lanaudière en 2007, le soir de la Saint-Valentin. Il était allé nourrir les animaux dans la ferme de Yamachiche qu’il louait avec son frère.

Son camion a été retrouvé, les clés encore dans le contact. Une tempête de neige, des vents forts et une poudrerie avaient effacé toutes traces autour du camion.

(Photo : enfant-retourquebec.ca)

Cédrika Provencher, 2007

 20 Québécois disparus, jamais retrouvés

La même année, à Trois-Rivières, disparaissait Cédrika Provencher. Elle avait 9 ans. Elle a été vue une dernière fois à un coin de rue par deux dames à qui elle aurait dit qu’elle cherchait un petit chien pour un inconnu.

Sa disparition a provoqué les recherches les plus intenses de l’histoire policière de la province, mais en vain. On ne sait toujours pas si elle a été enlevée ou tuée.

(Photo : enfant-retourquebec.ca)

Marilyn Bergeron, 2008

 20 Québécois disparus, jamais retrouvés

Le 17 février 2008, vers 11 h, Marilyn Bergeron quittait son domicile de Loretteville. Une caméra de surveillance a filmé la jeune femme de 24 ans un peu plus tard, alors qu’elle faisait une transaction à un guichet automatique de la ville.

On l’a ensuite vue au Café Dépôt de Saint-Romuald, sur la rive-sud, et plus jamais depuis. La jeune fille avait quitté Montréal quelques jours avant sa disparition pour retourner vivre chez ses parents et semblait avoir peur.

(Photo : enfant-retourquebec.ca)

Shannon Mary Mathewsie-Alexander et Maisy Odjick, 2008

 20 Québécois disparus, jamais retrouvés

Shannon, 17 ans, et Maisy, 16 ans, ont toutes deux disparu en 2008, à Maniwaki. La veille de sa disparition le 6 septembre 2008, Maisy a avisé sa grand-mère qu’elle et sa meilleure amie Shannon allaient à une fête et qu’elle dormirait chez Shannon.

Le lendemain, elles avaient disparu, laissant leurs sacs, leurs cartes et tous leurs effets personnels chez Shannon, ce qui atténue la thèse de la fugue.

(Photo : enfant-retourquebec.ca)

David Fortin, 2009

 20 Québécois disparus, jamais retrouvés

David Fortin avait 14 ans quand on l’a été vu pour la dernière fois le matin du 10 février alors qu’il quittait la maison familiale d’Alma pour prendre l’autobus en direction de son école secondaire.

Il n’a jamais pris ce bus et n’a jamais donné signe de vie depuis. Au fil des ans, on a rapporté l’avoir vu à Montréal et en Colombie-Britannique, mais toutes les pistes se sont avérées vaines.

(Photo : enfant-retourquebec.ca)

James Khan, 2012

 20 Québécois disparus, jamais retrouvés

James Khan avait 19 ans au moment de sa disparition à Montréal. Sa famille est certaine qu’il n’a pas fugué. Il souffre d’anxiété et de paranoïa.

(Photo : enfant-retourquebec.ca)

 

Je préfère le désespoir à l’incertitude. Jean-Paul Sartre

Sébastien Métivier n’a jamais été retrouvé.

À ce jour, personne ne sait vraiment ce qui est advenu de cet enfant.

https://fr-fr.facebook.com/lesamisdesebastienmetivier

Lignes eclairs 1 

Bougies 7619966 rose pleure Bougies 7619966

 

La fin est difficile et cruelle mais le deuil peut se faire

Retrouvés assassinés

Le 5 novembre 1984, le cadavre de Maurice Viens est retrouvé affreusement mutilé dans le sous-sol d’une maison abandonnée de Saint-Antoine-sur-Richelieu.  Le petit Maurice a disparu le 1e novembre 1984, il restait dans le quartier Centre-Sud. Le jeune de 4 ans a été kidnappé près de chez lui, rue Dorion. Son corps a été retrouvé 5 jours plus tard dans une maison abandonnée en Montérégie. Maurice a été sodomisé et violemment battu.

En décembre de cette même année, le cadavre poignardé du jeune Wilton Lubin est repêché des eaux du Saint-Laurent près des îles de Boucherville.

Novembre 84, sur les traces d'un tueur en série

 

 

Wilton Lubin (12 ans)
Le 1e novembre 1984, Wilton LUBIN, 12 ans, et son ami Sébastien Métivier, 8 ans, ont été enlevés dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. Le corps de Wilton a été repêché un mois plus tard dans le fleuve Saint-Laurent. Il a été égorgé et étranglé. Le petit Sébastien n’a jamais été retrouvé à ce jour. En 1993, le principal suspect dans ces crimes odieux, un homme de 44 ans au passé judiciaire trouble, s’est suicidé avant de subir le test du polygraphe, emportant possiblement avec lui la clé du mystère.

Wilton Lubin (Crédit: archives Agence QMI)

Denis Roux-Bergevin (5 ans)
Disparu en juin 1985
Son corps qui portait aussi de nombreuses traces de violence a été retrouvé trois jours plus tard dans un sous-bois à Brossard.
A l’heure du dîner, le petit Denis a disparu de sa maison, dans le quartier Côte-Saint-Paul, à Montréal. Son corps a été retrouvé 3 jours plus tard dans un sous-bois sur la Rive-Sud. En plus, d’avoir été frappé à la tête, le corps à demi nu de l’enfant portait des traces d’agression sexuelle.
 
 
Tammy Leaky (12 ans)
Disparue en mars 1981
Le 20 mars, Tammy rend visite à sa grand-maman dans Pointe Sainte-Charles. Jamais on ne la reverra. Sa mère, qui a trouvé ses lunettes sur le bord de la route, a fait appel aux policiers. Ces derniers ont découverts son corps le soir même dans un champs. Elle avait été battue, violée et étranglée.
 
 
Pascal Poulin (10 ans)
Disparu en janvier 1989
Il aurait été poignardé.
 
 
Marie-Ève Larivière (13 ans)
Disparue en mars 1992
Son corps a été retrouvé le long de la voie ferrée à Laval. Elle aurait aussi été étranglée.

Le 7 mars elle était en visite chez ses parents à Laval. Elle quitte faire une commission pour ses parent et ne reviendra jamais.  Le lendemain matin elle est retrouvée par un employé du Canadien Pacifique. Elle a été agressée sexuellement et étranglée.

 

Tout renseignement peut être transmis confidentiellement à la centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec 1-800-659-4264


Page précédente Page suivante