23 octobre 2017
Bonne fête Jean de Capistran

Site mis à jour le
22 octobre 2017

Plan du site

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parlons-en

 

Beaucoup d'images et de Mots sont des liens, cliquer dessus !

Page en perpétuelle évolution !

 

Et vous trouvez ça drôle ?

 

 

PARLONS-EN


Un garçon de 13 ans prend la leçon de sa vie lors dune visite en prison par Ohmymag

barresanneauxanim1

24 juin 2009 : Le grand n'importe quoi...

Un nouveau gouvernement avec huit arrivé(e)s et donc huit départs. Sachant qu'il faut plusieurs mois pour enregistrer, comprendre et tenter de trouver des solutions aux dossiers inconnus dont les nouveaux vont devoir s'occuper, le constat de l'inutile semble se confirmer. "Il" fait mumuse avec sa "famille"... Comme l'entraîneur d'une équipe de foot qui veut absolument faire jouer tous ses joueurs afin de contenter tout le monde, comme si l'équipe était déjà éliminée de son "tournoi". Fillon devient DRH en quelques sortes. D'ailleurs Rama Yade est au sport ??? à la grande satisfaction de nanard ! En vérité c'est le parachute doré pour toute la "famille", chacun bénéficiera de retraites et de primes qui mettront un peu plus la France en dégradation de son PIB et beaucoup plus dans la merde. En quoi la culture peut-elle espérer du renouveau avec Mitterand. C'est pitoyable... Un type qui est une vraie girouette, il vote pour tonton, puis pour Chirac et le voilà chez Nico ??? Cela porte un nom...  Il ose se comparer à Tarzan ? Pourquoi le quai d'Orsay s'intéresse-t-il à lui ??? Ce remaniement ressemble encore à un règlement de compte en plus qu'un règlement de pépettes. Quant à l'écologie, bien trop enracinée à gauche, qui pouvait assurer la direction de ce ministère ? Hulot a catégoriquement refusé, il ne veut pas prendre une claque à deux ans du terme de ce mandat. Comme beaucoup d'autres d'ailleurs qui, en prévision des législatives, quittent déjà le navire. Dati se casse à Strasbourg et Albanel remercie Hadopi. Une vielle amie de Bayrou à l'aménagement du territoire ? Un démocrate Chrétien Grand ami du président chope un poste. Lequel ? On s'en fout...puisque c'est du grand n'importe quoi !!!! Après les sportifs, le chanteur, les gauchistes, les ... Oh et puis oui PITOYABLE ! C'est exactement le terme. Dati dégagée, il ne pouvait plus écarter Rama YADE qui représente Sa diversité. Lorsque l'on creuse, on trouve toutes les raisons à ces inepties, à ces bouffonades, à ces pantonades.... Il faut dire que Rama dérangeait beaucoup les chefs d'état, amis du chef, en Afrique. Quant au cynisme de Kouchner, il restera proverbial. Le sauveur, le bâtisseur de médecins du monde montre son vrai visage car on ne peut changer à ce point. Darcos à l'éducation, pauvres mômes. C'est décidément copie conforme de ce qui s'est passé outre-atlantique. Le changement de la constitution était une alerte sérieuse il y a un an, et bien avant, les exactions et les propos du gardien de ce qui était la fierté de la France nous avaient alarmés. Et bien voilà, ça continue dans l'allégresse d'un clan qui se fout de la pauvreté et de la souffrance comme d'un porte-feuilles vide ! Renforcement de BERCY, Alliot ministre d'état, Fillon, Borloo et chatel... sans doute trouve-t-on là le futur représentant pour les prochaines élections si le président se viandait...  Envie de vomir moi aussi !

Aiguail7

barresanneauxanim1

Peut-on dire ce que chacun pense tout bas, peut-on crier son désaccord losque l'on croit être manipulé ou berné par des gens en parfaite opposition à nos idées mais qui s'en cachent bien ?

O U I !

Pourquoi devrait-on subir alors que nous devons communiquer pour une meilleure compréhension ? La démocratie, même si elle est sans cesse bafouée, nous autorise ce droit à exprimer nos idées en toute liberté, en observant toutefois les principes de bienséance...

L'INACTION des GENS de BIEN PERMET au MAL D'EXISTER !

Se faire comprendre des gens, qui nous semblent bornés et dans l'erreur, est un devoir de citoyenneté car de causes à effets certaines situations peuvent s'envenimer et finir en catastrophes.

Le cas le plus probant est sans doute celui de personnes persuadées par leur famille que telle ethnie est fondamentalement à proscrire ou à exterminer. Une argumentation visant à dégager la descendance des incriminés aidera pour éclaircir les noires idées concentrées en une culpabilité notoire des êtres ressemblant de près ou de loin à des ancêtres "coupables". Les descendants de soldats guerroyeurs détestent souvent les opprimés qui se sont révoltés et libérés du joug de colonisateurs envahissants. On se rend compte en lisant ces lignes de l'absurdité et de l'injustice de ces situations. Des individus prônent pourtant la vengeance ou la haine envers d'autres qu'ils ne connaissent pas, s'arrangeant à les "accuser de la rage" pour mieux s'en débarasser. Ces gens ne cherchent pas à comprendre, ils sont paresseux du cerveau et ne sont que des moutons-soumis dans le troupeau dirigé par des loups, leaders, calculateurs, et gérant au mieux leurs propres intérêts par ce procédé. Il faut tout simplement leur démontrer qu'ils sont bien pris pour des cons. Oui, oui ! Pour des andouilles manipulées et caressées dans le sens du poil par des profiteurs qui ne se mouillent jamais, EUX ! Ils endoctrinent et attisent la haine refoulée de ces subordonnés !

Le petit-fils d'un Berlinois inconnu ayant participé de force à la guerre de 39/45, n'est en rien responsable des actions de celui-ci ? Et pourtant certains lui en veulent "à mort", le condamnent et le livrent au lynchage sans autre procès si tant est qu'il en faille un ! De l'intoxication mentale pure et simple. Une bouffonerie fatale et nauséabonde mais qui est bien réelle. En vérité, ces gens profitent de ces situations pour évacuer leurs peurs intérieures, ils idéalisent honteusement de supposées races parfaites car ils se savent bâtards et voudraient avoir été procréer divinement. Ils en veulent au monde entier de cette descendance hasardeuse, au fil des viols, des adultères et des croisements itinérants aux déplacements incessants de l'espèce humaine. Détruire toutes les preuves de leur métissage par l'anéantissement des témoins présumés et vitrine de leur hérédité, c'est bien là leur prétendue mission...

aig

barresanneauxanim1

Du Vécu !

Dernièrement, le boucher de la grande surface où je m'arrête parfois m'a déclaré qu'il en avait "marre" des gens qui ne cessent de se plaindre : "Du boulot il y en a ! Il n'y a que ceux qui ne cherchent pas qui n'en trouvent pas !"

"Ah bon ? Et tous ces chômeurs, tous ces jeunes qui quittent l'apprentissage et se retrouvent les bras ballants ? Ces quinquagénaires qui se sont fait virer et qui hantent lamentablement les couloirs de la discrimination professionnelle ? C'est pour décorer la Une des journaux ? Tu es aveugle ou tes oeillères sont tellement fixées qu'elles te compriment le cerveau ?"

"Des conneries, une invention des syndicats qui d'ailleurs commencent à nous les briser. Ils attirent les "étrangers" qui piquent tout."

"Tu te rend compte que certains n'ont plus rien à manger, plus de toits ! D'autres se cachent même dans le carrénage des avions pour fuir le désert. D'autres encore qui traversent les océans dans des conditions abominables ?        Leurs souffrances et ce déploiement de misère ne t'atteint pas ?"

"Ils n'ont qu'à faire comme nous ! Bosser et construire leur bled. Qu'ils restent chez eux" !  

Bon ! ça suffît !!!  Que répondre à autant de mauvaise foi, de cruauté, d'égoïsme... ou d'incompréhension ? Trois ans pendant lesquels il avait bien caché son jeu tout en écoutant mes discours contre les injustices  et le racisme. Mon argumentation sur la déchéance humaine et cette régression inéluctable vers un marché de la misère où certains vendent même les organes de leurs enfants pour survivre. Je lui ai dit sincérement ce que je pensais de ces propos et surtout je lui ai fait une description vertement détaillé de sa triste personnalité.

Des discours ou conversations de ce genre sont devenus tristement courants. Ils ont au moins le mérite d'exprimer un ressentiment lorsqu'ils sont exprimés sans haine. Chacun peut avoir ses opinions mais delà à prôner une épuration pure et simple pour solutionner un si grand désastre humanitaire, c'est MONSTRUEUX ! Beaucoup ne voit pourtant là que la solution finale alors le mieux serait :

QU'ILS PASSENT LES PREMIERS !

aig

 

 

Toi ! A l'abattoir !

AVEC DELECTATION

Et pourtant des rebelles se distinguent avec humour

Des personnes qui n'ont pas peur de se révolter et qui pratiquent un humour délirant...

CHAPEAU les ARTISTES, ce qu'il faut là où il faut... RESPECT

Lis un peu ça :

CONTRIBUABLES
copie de vrais courriers reçus par le trésor public :

Cher Monsieur.
J'ai l'honneur d'accuser réception de votre lettre du 12 avril dernier par laquelle, pour la troisième fois, vous me réclamez le remboursement de l'argent que je vous dois. Sachez tout d'abord que je ne conteste pas cette dette et que j'ai l'intention de vous rembourser aussi tôt que possible. Mais d'autre part, je vous signale que ]'ai encore beaucoup d'autres créanciers, tous aussi honorables que vous et que je souhaite rembourser aussi. C'est pourquoi, chaque mois, je mets tous les noms de mes créanciers dans un chapeau et en tire un au hasard que je m'empresse de rembourser.
J'ose espérer que votre nom sortira bientôt. Entre-temps, je vous prie d'agréer, monsieur. l'assurance de mes sentiments distingués.
P.S. : Votre dernière lettre étant rédigée de manière fort peu courtoise, j'ai le regret de vous faire savoir que vous ne participerez pas au prochain tirage.

 


 

Monsieur l'agent du Trésor Public,
Mon colis a pu vous étonner au départ. Alors voilà quelques explications. Je vous joins à cette lettre une photocopie de l'article du Nouvel Observateur intitulé « Les vraies dépenses de l'état » vous noterez que dans le quatrième paragraphe, il est précisé que l'Élysée a l’habitude de payer des brouettes 5200 francs, des escabeaux 2300 francs et des marteaux 550 francs pièce. Par ailleurs, un très intéressant article du Canard Enchaîné dont la bonne foi est bien connue (copie également jointe) rapporte que le prix des sièges WC du nouveau Ministère des Finances est de 2750 francs pièces. Vous devant la somme exacte de 13216 francs pour l'année fiscale qui s'achève, je vous adresse donc dans ce colis quatre sièges WC neufs et cinq marteaux, le tout représentant une valeur de 13750 francs.
Je vous engage par ailleurs à conserver le trop perçu pour vos bonnes oeuvres ou bien d'utiliser les 434 francs restant pour acheter un tournevis supplémentaire à notre Président de la République (voir article "Les vraies dépenses de l'état“).
Ce fut un plaisir de payer mes impôts cette année, n'hésitez pas, à l'avenir à me communiquer la liste des tarifs usuels pratiqués par les principaux fournisseurs de l'état.
J.0., un contribuable heureux.

barresanneauxanim1

 

 Source Palm Beach Post jeudi 01 janvier 2009

Accusé d'une fraude de 50 milliards de dollars, le financier Bernard Madoff a été ridiculisé par des "EDUCATEURS".  Une statue estimée à 10.000$ lui a été empruntée dans sa propriété de Floride puis restituée, accompagnée d'un courrier de mise en garde :

"Bernie l'escroc, leçon : rendre les biens volés à leurs propriétaires légitimes. Signé, les éducateurs".

"Les éducateurs", surnom des moralistes, ont déposé le "butin" alentour du Country club de Floride, endroit fréquenté assidûment par B. Madoff .

L'escroquerie, désormais baptisée "schéma de Ponzi", consistait à fournir de faux comptes faisant ressortir d'importants profits à des dizaines d'investisseurs dans le monde. Grosses fortunes, banques et associations caritatives sont impliquées depuis des dizaines d'années. Madoff est en liberté sous caution de 10 millions de dollars

 

 BRAVO

barresanneauxanim1

 
PAS CONS LES VIEUX !!! (Histoire Vraie...)

Comment appeler la police quand vous êtes vieux et que vous n' êtes plus très mobile...
Georges PHILLIPS, un homme d'un certain âge vivant à VANCOUVER au Canada allait se coucher quand sa femme lui dit qu' il avait laissé la lumière dans l'abri de jardin qu' elle pouvait voir depuis la fenêtre de la chambre.
Georges ouvrit la porte arrière pour éteindre, mais il vit qu' il y avait des personnes dans l'abri en train de voler du matériel. Il appela la police qui lui demanda : "quelqu'un s'est-il introduit chez vous ?" il répondit : "non, mais des gens sont en train de me voler après s'être introduits dans ma cabane de jardin "
La police répondit : "toutes nos patrouilles sont occupées, il faut vous enfermer, et un officier passera dès qu' il sera libre.
Georges dit : "O.K" puis il raccrocha, et attendit 30 secondes et rappela la police.
"Bonjour, je viens de vous appeler pour des voleurs dans mon abri dejardin... Ne vous inquiétez plus à ce propos... je les ai tués". Puis il raccrocha.
Dans les cinq minutes 6 voitures de police, une équipe de tireurs, un hélicoptère, deux camions de pompiers, une ambulance et le SAMU local se présentèrent devant son domicile, et les voleurs furent pris en flagrant délit.
Un policier lui dit :"je croyais que vous les aviez tués ?..."
Georges répondit : "Je croyais que vous m'aviez dit que vous n'aviez personne de disponible ..."
 
Cette histoire est véridique ...

> Moralité : il ne faut pas Emmerder les Vieux.

 

barresanneauxanim1

 

 

Lettre adressée au Trésor Public de Tourcoing le 11 février 2008 :

Tourcoing, le 11 février 2008

Madame, monsieur

Je vous écris car je suis dans une situation désespérée. En 2007 j’ai déclaré la somme de 14 356 € au titre de l’impôt sur le revenu pour lesquels je dois payer cette année 849 €. Mais le mois dernier l’entreprise où je travaillais en tant que tourneur-fraiseur depuis 1975 a périclité et je suis désormais sans ressources. En effet il s’avère que mon patron était un voyou et qu’il n’a jamais déclaré aucun de ses employés à l’assurance chômage ou aux caisses de retraites. Autrement dit je n’ai droit à aucune indemnité de licenciement ou allocation chômage. Je ne peux pas non plus prétendre au RMI du fait de mon âge (55 ans) ni aux aides sociales familiales car ma femme est partie avec mes gosses. Je vais devoir bientôt payer le premier tiers de 293 € mais cela m’est totalement impossible. Quelle solution pouvez-vous me proposer ?

Je vous prie d’agréer, madame, monsieur, l’expression de mes salutations respectueuses.

M. Henri Garnier, Tourcoing


Comme on va le voir la réponse de l’administration ne s’est pas faite attendre :

PAtresor

Tourcoing, le 12 février 2008

Monsieur Garnier,

Suite à votre courrier du 11 février dernier, je vous informe que vous avez fait une erreur dans vos calculs. Vous nous devez la somme de 283 € au titre du premier tiers de l’impôt sur le revenu et non pas 293 € comme vous l’indiquiez. Voilà qui devrait vous remettre du baume au cœur.

Sincères salutations.
Le percepteur, Hector Malandrin

Trésor Public de Tourcoing

ligne85 03  

 


Page précédente Page suivante