22 octobre 2017
Bonne fête Elodie

Site mis à jour le
21 octobre 2017

Plan du site

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Droits de l'Homme

Et la BÊTE ?

Mis à jour le 13 mars 2015 (Voir après Colbert , salaires députés)

Beaucoup d'images et de Mots sont des liens, clique dessus ! Page en perpétuelle évolution !

Homme terreTerrecerveau  

Le but n'est pas d'inciter l'individu vers une tendance à la paranoïa mais bien d'accentuer les discernements et les regards vers une analyse objective. La plupart d'entre nous est si conditionnée que des oeillères masquent tout ce qui n'est pas dirigé dans un soit-disant ordre établi... Le terme est de réapprendre à ramer afin de diriger sa chaloupe entre les vagues intentionnellement malsaines des dérives de notre futur...

J'ajouterai que les consciences laborieuses et spirituelles ont plus besoin de conseils, de modèles et d'esprit ouvert que de critiques car la critique est sans nul doute l'art de prouver son incapacité, son envie ou sa désespérance.
Citation de aiguail7 -Message à un Ami d'enfance - 16 mars 2013.

Le psychopathe ne voit aucune bavure dans sa psyché, aucun besoin de changement.

DEMONCRATIE

La Démocratie doit être représentative d'un corpus de théories politiques et de principes philosophiques, rendues publiques, dont un ensemble humain social représentatif assure et organise le fonctionnement, suivant des règles décidées, établies, données, élaborées, appliquées et surveillées par la totalité des membres de cet ensemble, sans privilèges, passe-droits, intolérances ni exclusions.

Aiguail7

  Avis clients de aiguail71poet.com

 

Décidément, ça coince !


Manuel Valls s'en prend à Michel Onfray par Europe1fr


Onfray : "Manuel Valls est un crétin"par Europe1fr

 

EgoZemmour... MARRE !

Zemmour n'est que le clone d'innombrables provocateurs, calomniateurs à l'esprit de contradiction exacerbé, que l'on trouve dans tous les estaminets à l'heure de l'apéro au moment où les neurones s'émancipent de la tolérance et du respect d'autrui. Un clown qui profite d'une notoriété, d'ailleurs incompréhensible, accordée dans un souci de médiatisation pour une audience accrue. Telle la dispute résonnant chez le voisin et à laquelle quelques-uns se délectent, l'auditeur fait preuve d'un voyeurisme pervers à jouir de l'ignoble. L'éminence grise de la "soit-disant" pensée cachée française (?) s'écoute alors, prenant un panard monstrueux à distiller sa haine, son mépris, cherchant un responsable, accusant l'autre qui, évidemment, est d'une ethnie non zemmourienne" ! A force de chercher, il va trouver ses origines, sans doute le croisement d'une coquille saint jacques et d'un fer à souder...comme le reste, comme tout le monde quoi ! Pourtant Il juge, IL sait, IL décide car IL est Pere noel 23 zemmour, né à Montreuil, donc connaissant les mœurs, la culture et la psyché de tous les banlieusards. Il est dans leurs pensées le bougre, l'insatiable dévoreur de l'esprit de " la populace " ! ZEMMOUR Président ! Comment n'y a-t-on songé plus tôt ? Son narcissisme est si ancré qu'il est véritablement incapable de réaliser qu'un autre peut oser penser sans son aide. Tout le monde se trompe, la preuve lui il a raison. Logique... égocentrisme oblige ! Puisqu'il te le dit... Il s'excuse sempiternellement et va t'expliquer. Car tu es con. Pour annihiler ton argumentation il parle lorsque tu tentes de t'exprimer. Si, si, c'est exprès bien qu'il te demande pardon, c'est trop tard, on n'a pas entendu. Puis il se plaint qu'on l'interrompt et là, il joue la victime... Un phénomène l’hurluberlu. Il accuse un esprit de contradiction incommensurable. Le dernier mot, il veut avoir l'ultime ponctuation finale. Quand il te convainc qu'il y a trop d'immigrés, il ne s'imagine pas que tu le sais. Que tu en as marre parfois mais que toi, par humanisme, pour l'entraide, tu essayes de faire avec car c'est partout pareil et souvent bien pire... Jamais il ne s'est rendu compte que chacun avait ses raisons de subir au nom de la fraternité ou de la collectivité. L'hurluberlu il veut respirer l'air qu'il a expiré alors il idolâtre les exterminateurs : Napoléon, Alexandre, Hitler, Ceausescu, Mussolini...  et les collabos, Pétain, Laval, Touvier..., et vénère Charles Mazurras, si célèbre antisémite obsessionnel !
Pourtant il écrit lui-même que les...... sont de futurs collaborateurs ! Les femmes ? Bah, du moment qu'elles restent à leur place ! Il les ignore, les méprise même, les évite surtout car il en a peur. Il a peur de LA femme. Devant elle il bouge, se tortille, ergote, invente, extrapole, ment. Il ne veut pas de femmes résistantes, d'héroïnes, de savantes, ça lui donne la nausée. Sérieux, il ne supporte pas. Déjà morphologiquement beaucoup le dépasse, alors si en plus elles sont intelligentes... Et puis quand s'engage un discours sur la sexualité, il "fond" subitement. Œdipe quand tu nous tiens ! Ses genoux s'affolent alors il les croise mais les mains prennent le relais alors il les tortille, les malaxe. La voix devient légèrement tremblotante, une petite toux, le regard fuyant... La victime refait surface... Un ange passe ! Il faut donc se venger. Voilà assurément le mystère de haine

Aiguail

 

barresanneauxanim1 

Le Droit à l'opinion !

Quant il remet les pendules à l'heure !

https://youtu.be/dVpphGHxb8k

barresanneauxanim1

 

NÉVROSÉ ?

 

http://Amesys : le gouvernement (schizophrène) français a validé l'exportation vers la Libye de matériel d'écoute massive des individus | ONIRIK | Scoop.it | 2 septembre 2011


Laurent Ruquier: "Je regrette d'avoir donné la... par onpc

L'indifférence et le mépris dont témoignent les sournois qui se disent tes amis, peuvent développer une haine si grande qu'aucune excuse sincère ne pourra effacer le mal fait, même au-delà de l'éternité ! Par contre, ceux-là devront vivre avec leur conscience leur misérable vie et le châtiment suprême sera l'abject dédain qu'auront appris les leurs et qu'ils exprimeront un jour à leurs dépens ! !
Cela se nomme la justice immanente !
                                                                                                                       Aiguail7 (d.a.d.)

 

Je suis un être humain !
 

 


Michel Onfray - On n'est pas couché 17 janvier...par onpc

Michel ONFRAY, franchise et sincérité, remet la pendule à l'heure !

homme terre feu

 

- Colbert : Pour trouver de l'argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus. J'aimerais que Monsieur le Surintendant m'explique comment on s'y prend  pour    dépenser encore quand on est   déjà endetté jusqu'au cou... 
- Mazarin : Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu'on est couvert de dettes, on va en prison. Mais l'Etat... L'Etat, lui, c'est différent. On ne peut pas jeter l'Etat en prison. Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les Etats font ça.
- Colbert : Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l'argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ? 

- Mazarin : On en crée d'autres.

- Colbert : Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu'ils ne le sont déjà.
- Mazarin : Oui, c'est impossible. 
- Colbert : Alors, les riches ?-
- Mazarin : Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres.
- Colbert : Alors, comment fait-on ?
- Mazarin : Colbert, tu raisonnes comme un fromage ! Il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches... Des Français qui travaillent, rêvant d'être riches et redoutant d'être  pauvres ! C'est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux-là ! Plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser.. C'est un réservoir inépuisable.

Extrait du « Diable Rouge ".

 

Un Etat propriétaire du monopole de la violence et du pouvoir de légiférer est un Etat de pouvoir absolu donc un Etat totalitaire incompatible avec toutes pensées démocratiques.

Aiguail7

 

Où est la vérité... A voir !


Miam miam !

 


Edwy Plenel à Roger Karoutchi: "Les electeurs FN sont comme nous, ils sont fatigués de vous" #ONPC

A quelle sauce on est mangé ?

chat coquin 

Lundi 25 février 2013

Il y a 16 grades, 1 pour le plus bas, 16 pour le plus haut. Chaque grade est divisé en cinq échelons. La fonction et le grade étant disjoints, les administrateurs (AD) commencent au niveau 5, les assistants (AST) sont en dessous (il s’agit de la grille fixée par le règlement du 20 décembre 2010, sans tenir compte des indexations intervenues depuis et qui se montent à un peu plus de 4 %).

 

Les salaires MENSUELS sont les suivants :

  • pour le grade 1 (fonctionnaires au bas de la hiérarchie) : de 2654 à 3003 € /mois,
  • pour le grade 2 : de 3003 à 3398 € /mois,
  • pour le grade 3 : de 3398 à 3844 € /mois,
  • pour le grade 4 : de 3844 à 4350 € /mois,
  • pour le grade 5 : de 4350 à 4921 € /mois,
  • pour le grade 6 : de 4921 à 5568 € /mois,
  • pour le grade 7 : de 5568 à 6300 € /mois,
  • pour le grade 8 : de 6300 à 7128 € /mois,
  • pour le grade 9 : de 7128 à 8065 € /mois,
  • pour le grade 10 : de 8065 à 9125 € /mois,
  • pour le grade 11 : de 9125 à 10.324 € /mois,
  • pour le grade 12 : de 10.324 à 11.681 € /mois,
  • pour le grade 13 : de 11.681 à 13.216 € /mois,
  • pour le grade 14 : de 13.216 à 14.954 € /mois,
  • pour le grade 15 : de 14.954 à 16.919 € /mois,
  • pour le grade 16 : de 16.919 à 18.371 € /mois (fonctionnaires au sommet de la hiérarchie).

Ces salaires sont versés sur 12 mois.

——————————————-

Au salaire brut, il faut ajouter des privilèges proprement stupéfiants :

  • une indemnité d’expatriation de 16 % du salaire (pour les non-Belges ou ceux qui n’avaient pas leur domicile en Belgique antérieurement à leur recrutement,) ou de dépaysement (4 %),
  • la gratuité de l’école européenne (les non-fonctionnaires y ont exceptionnellement accès, mais doivent payer entre 5000 et 10.000 € par année scolaire),
  • de généreuses allocations familiales (373 € par enfant et par mois jusqu’à 26 ans),
  • une allocation de naissance (198 € à chaque enfant),
  • une allocation de foyer (170 € par mois majorés de 2 % du traitement de base),
  • une allocation scolaire (253 € par enfant et par mois),
  • une allocation d’installation (839 € pour une famille, 497 € pour un célibataire, versés lors de l’installation).
  • un aller-retour par an dans leur pays d’origine (et des jours de congé supplémentaires selon la distance : 6 jours au-delà de 2000 km, un calcul qui a dû être fait avant l’invention de l’avion…),
  • les femmes ont droit à 20 semaines de congé maternité,
  • les congés payés sont compris entre 24 et 30 jours ouvrables,
  • la retraite représente 70 % du montant du dernier salaire,
  • en vertu de l’accord de siège conclu entre l’Union européenne et la Belgique, les fonctionnaires sont dispensés de payer la TVA sur tous leurs achats lors de la première année d’installation,
  • les fonctionnaires européens payent des cotisations salariales et des impôts (contrairement aux employés du FMI, de l’OCDE, de l’ONU ou de l’OTAN) qui sont exemptés de taxe. L’impôt est cependant très favorable puisqu’il est calculé sur 90 % du salaire de base (hors 16 % et allocations diverses) et les barèmes sont très bas, tandis que les différentes cotisations sociales sont dérisoires (par rapport à ce qu’elles coûtent dans un pays comme la France) : 11,3 % pour la retraite, 1,70 % pour la santé, 0,10 % pour les accidents du travail et, pour les contractuels et temporaires, 0,81 % pour l’assurance chômage.
  • une « remise diplomatique » À VIE accordée par les constructeurs d’automobiles, qui va de 7 à 20 %, ce qui remet une berline allemande Mercedes à 60% de son prix en France, compte tenu de la somme des dégrèvements.

source : COULISSES DE BRUXELLES

 

CONCLUSION : L’INDÉCENCE DE L’ARISTOCRATIE BLEUE AUX ÉTOILES D’OR

Ce que Jean Quatremer ne précise pas, c’est que les fonctionnaires européens peuvent partir à la retraite et liquider leur pension de retraite mirobolante à partir de 15,5 années de travail (contre 42 années de cotisation en France ! ).

Ainsi donc les fonctionnaires européens bénéficient d’une situation de monopole, n’ont à craindre aucune concurrence ni aucune privatisation, font leurs achats dans une sorte de « duty free shop » permanente, vivent comme des nababs avec des salaires luxueux et des retraites très grassement financés par les prélèvements obligatoires sur les contribuables, payent des impôts dérisoires, et partent à la retraite au bout de 15 ans.

Comme si ce train de vie digne des Mille et Une Nuits n’était pas en soi suffisamment indécent, en ces temps de crise et d’appauvrissement général du fait de la politique qu’elle impose au continent, cette aristocratie bleue aux étoiles d’or a de surcroît le culot d’exiger des salariés des États-membres de l’UE, y compris des pauvres et des chômeurs, des sacrifices considérables sur des situations infiniment moins favorables que les leurs.

La situation ainsi décrite par le journaliste de Libération – que l’on ne peut pas soupçonner d’être anti-européen – défie l’imagination et conforte pleinement ma conférence « L’EUROPE, C’EST LA PAIE » (que l’on peut visionner ici : http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/leurope-cest-la-paie)

Une telle indécence, conjuguée avec une telle inconscience, est confondante et signe la prochaine explosion générale d’une structure non seulement tyrannique mais insolente et méprisante devant les souffrances qu’elle crée.

François ASSELINEAU

 

baniere

bas
facebooktwitterrss

haut 
#524
Gros soupçons sur le financement par Bettencourt de la campagne 2007.
02/04/2012 - source - - [-] 5/5 [+]
#523
Kadhafi aurait financé la campagne de Sarkozy en 2007.
12/03/2012 - source - - [-] 47/61 [+]
#522
Sarkozy "félicite" Poutine pour son élection (Juppé avait déclaré que l'élection n'avais "pas été exemplaire")
06/03/2012 - source - - [-] 25/35 [+]
#521
Augmentation cachée de l’impôt sur le revenu. Il avait dit ne pas avoir été élu pour augmenter les impôts.
07/02/2012 - source - - [-] 94/112 [+]
#520
Pour Guéant, "toutes les civilisations ne se valent pas".
05/02/2012 - source - - [-] 65/95 [+]
#519
Sarkozy à la rencontre de faux ouvriers dans l'Essonne.
03/02/2012 - source - - [-] 54/76 [+]
#518
Forte augmentation des transports aériens de Sarkozy et du 1er ministre, des frais des déplacements, des sondages, de la communication...
01/02/2012 - source - - [-] 43/61 [+]
#517
Un peu malade, Pierre Sarkozy rapatrié de l'étranger aux frais de l’État.
01/02/2012 - source - - [-] 51/71 [+]
#516
Augmentation prévue d'1.6 points de la TVA
29/01/2012 - source - - [-] 44/62 [+]
#515
L'escorte de Nadine Morano renverse un piéton (coma) en allant prendre l'avion plutôt que de faire 1h30 de train.
24/01/2012 - source - - [-] 43/65 [+]
#514
En 2007, Sarkozy s’engageait à 5% de chômage à la fin de quinquennat, et proposait aux français de tirer les conséquences de son échec si ce taux était à 10%.
19/01/2012 - source - - [-] 56/80 [+]
#513
Sarkozy s'était posé en gardien du AAA, et la France l'a perdu.
13/01/2012 - source - - [-] 42/60 [+]
#512
Pas de la réforme de la dépendance, pourtant jugée indispensable par Sarkozy.
10/01/2012 - source - - [-] 36/48 [+]
#511
Sarkozy utilise sa fonction pour faire campagne (selon le CSA).
31/12/2011 - source - - [-] 72/100 [+]
#510
Remplacement inédit de grévistes par des policiers en l'absence d'atteinte à l'ordre public
23/12/2011 - source - - [-] 60/78 [+]
#509
Circulaire Guéant empêchant des étudiants étrangers diplômés de rester travailler en France.
22/12/2011 - source - - [-] 52/80 [+]
#508
Guéant reprend les thèses du FN et trouve qu'il y a "trop" d'étrangers en situation régulière.
29/11/2011 - source - - [-] 63/95 [+]
#507
Affaire Agnès : un fait divers-une loi. 6ème loi sur la récidive en 7 ans.
22/11/2011 - source - - [-] 42/58 [+]
#506
Ajout d'un jour de carence.
15/11/2011 - source - - [-] 66/92 [+]
#505
La taxe de 2 % sur les hôtels de luxe sera supprimée
10/11/2011 - source - - [-] 74/100 [+]
#504
Adoption d'une loi permettant le fichage de 45 millions de français via la carte d'identité.
10/11/2011 - source - - [-] 50/74 [+]
#503
La rigueur selon Sarkozy : la nuit d’hôtel à 37 000 euros.
08/11/2011 - source - - [-] 142/170 [+]
#502
Nouveau plan de rigueur, moins de 3 mois après le précédent.
07/11/2011 - source - - [-] 44/62 [+]
#501
Augmentation des dépenses en sondages et conseils en communication des ministères, en faveur de la société d'un conseiller de Sarkozy
04/11/2011 - source - - [-] 66/88 [+]
#500
La plupart des déclarations des cadres de l'UMP au lendemain du premier tour de la primaire PS étaient écrites dans un argumentaire distribué... 5 jours plus tôt.
11/10/2011 - source - - [-] 105/133 [+]
#499
Maurice Leroy, battu, reste au gouvernement. Sarkozy avait dit en 2007 que les ministres battus devaient quitter le gouvernement.
26/09/2011 - source - - [-] 87/99 [+]
#498
Sarkozy nomme à la Cour des comptes une de ses conseillers malgré l'avis défavorable du chef de la juridiction
20/09/2011 - source - - [-] 62/94 [+]
#497
Guéant stigmatise les roumains de Paris et les comoriens de Marseille
12/09/2011 - source - - [-] 53/101 [+]
#496
Le ministère de l'intérieur fait espionner des journalistes
02/09/2011 - source - - [-] 113/161 [+]
#495
Rigueur : les riches taxés de 200 millions, les autres de 11 milliards
30/08/2011 - source - - [-] 122/164 [+]
#494
L'état autorise la SNCF à augmenter ses tarifs
29/08/2011 - source - - [-] 41/93 [+]
#493
Coupes budgétaires au Samu Social.
04/08/2011 - source - - [-] 101/145 [+]
#492
Le Sénat a décidé d’attribuer fin juin une prime exceptionnelle de 3531,61 € à tous les sénateurs.
06/07/2011 - source - - [-] 175/235 [+]
#491
Grand n'importe quoi autour du Bac S (donné à 9/20 etc)
23/06/2011 - source - - [-] 72/106 [+]
#490
Éviction politique à la tête d'Areva.
23/06/2011 - source - - [-] 28/60 [+]
#489
Propos de comptoirs de 2 députés UMP. Homosexualité = zoophilie et français de souche
26/05/2011 - source - - [-] 86/122 [+]
#488
Suppression des panneaux avertisseurs de radars : en 2007, Sarkozy trouvait "scandaleux" de les enlever.
22/05/2011 - source - - [-] 136/204 [+]
#487
Vote d'amendements remettant en cause le droit des propriétaires à refuser des chasseurs sur leur terrain
19/05/2011 - source - - [-] 117/167 [+]
#486
Le ministre de la Culture a inscrit au Patrimoine immatériel français la tauromachie.
28/04/2011 - source - - [-] 71/143 [+]
#485
Fillon assistera à la béatification de Jean Paul II car «la France est la fille aînée de l'Eglise»
19/04/2011 - source - - [-] 79/149 [+]
#484
300.000 personnes vont être exonérés d'ISF
13/04/2011 - source - - [-] 98/140 [+]
#483
La secrétaire d'Etat à la Santé Nora Berra affirme que "l'homosexualité est un facteur de risque pour le VIH"
04/04/2011 - source - - [-] 68/128 [+]
#482
C. Guéant estime que "l’accroissement du nombre de fidèles (musulmans) et un certain nombre de comportements posent problème."
04/04/2011 - source - - [-] 44/126 [+]
#481
Guéant, ministre de l'intérieur, parle de "croisade" à propos de la Libye.
23/03/2011 - source - - [-] 90/114 [+]
#480
Le ministre de l'intérieur Guéant juge que «les Français, à force d’immigration incontrôlée, ont parfois le sentiment de ne plus être chez eux»
18/03/2011 - source - - [-] 41/129 [+]
#479
Dominique Tibéri (fils de), jugé inapte par une commission indépendante, est nommé par le gouvernement contrôleur général économique et financier au ministères des Finances
25/02/2011 - source - - [-] 144/174 [+]
#478
Fillon utilise tous les week end un avion à 27.000 euros pour retourner dans la Sarthe (255kms)
24/02/2011 - source - - [-] 146/186 [+]
#477
La diplomatie française qualifiée d'amateur et d'impulsive par un groupe de diplomates.
23/02/2011 - source - - [-] 35/87 [+]
#476
Le secrétaire d'Etat à la Fonction publique, Georges Tron, emploie sa belle-soeur grâce à un contrat aidé par l'Etat réservé aux personnes en grande difficultés
16/02/2011 - source - - [-] 109/131 [+]
#475
Sarkozy utilise 2 avions pour faire Paris-Bruxelles + paye au tarif commercial (4000€) son avion coutant 20.000€/heure pour aller à titre privé à New York.
11/02/2011 - source - - [-] 145/175 [+]
#474
Fillon invité par le régime Moubarak pour ses vacances en Egypte
08/02/2011 - source - - [-] 69/97 [+]
#473
MAM a pris une deuxième fois le jet privé du clan Ben Ali pour éviter les villes en révolte
05/02/2011 - source - - [-] 68/90 [+]
#472
MAM profite du jet d'un homme du clan Ben Ali, 2 semaines après le début des manifestations
03/02/2011 - source - - [-] 60/78 [+]
#471
Seule réaction de la France sur les évènements de Tunisie : une proposition de coopération sécuritaire
12/01/2011 - source - - [-] 123/143 [+]
#470
Sarkozy donne la légion d'honneur au boss d'une agence de notation à "l'attitude criminelle"...
12/01/2011 - source - - [-] 127/147 [+]
#469
Hortefeux, ministre de l'intérieur, condamné pour la seconde fois en 6 mois par la justice.
18/12/2010 - source - - [-] 141/165 [+]
#468
L'Etat peut vendre les données personnelles des cartes grises
14/12/2010 - source - - [-] 96/130 [+]
#467
Hortefeux soutient des policiers condamnés pour avoir menti
11/12/2010 - source - - [-] 86/110 [+]
#466
Sarkozy fait venir en camion de Paris le matériel nécessaire à l'aéroport de Clermont pour l'atterrissage de son nouvel avion pour sa visite de 2 heures.
07/12/2010 - source - - [-] 141/167 [+]
#465
Karachi: Sarkozy informé de l'existence d'une facture
06/12/2010 - source - - [-] 53/75 [+]
#464
Sarkozy traite les journalistes de pédophiles
22/11/2010 - source - - [-] 115/141 [+]
#463
Sondages pour le président aux frais du contribuable : l'immunité du président s'adapte à Buisson
18/11/2010 - source - - [-] 75/83 [+]
#462
Millon confirme l'existence de rétrocommissions avec le Pakistan
17/11/2010 - source - - [-] 41/51 [+]
#461
Sarkozy ne dira pas un mot concernant le prix nobel de la paix emprisonné en Chine.
06/11/2010 - source - - [-] 87/103 [+]
#460
Sarkozy superviserai l'espionnage de journalistes
02/11/2010 - source - - [-] 73/79 [+]
#459
Restriction de l'aide médicale aux sans-papiers
02/11/2010 - source - - [-] 44/80 [+]
#458
La réforme des retraites avantage le frère Sarkozy, PDG d'un groupe de retraite complémentaire
29/10/2010 - source - - [-] 107/125 [+]
#457
La niche Copé à couté 22 Milliards en 3 ans.
22/10/2010 - source - - [-] 102/114 [+]
#456
Atteinte au droit de grève, répression policière,...
22/10/2010 - source - - [-] 62/74 [+]
#455
L'enquête qui montre que les salariés du public prennent moins d'arrêts maladies que les salariés du privée à été enterrée par G. Tron.
13/10/2010 - source - - [-] 99/115 [+]
#454
Fichier ethnique illégal sur les roms
07/10/2010 - source - - [-] 56/76 [+]
#453
Les niches fiscales pour les entreprises coûtent 172 milliards par an.
07/10/2010 - source - - [-] 68/76 [+]
#452
Diminution du remboursement de certains médicaments, hausse du ticket modérateur,...
28/09/2010 - source - - [-] 46/66 [+]
#451
La réforme des retraites coutera 500 millions par an à l'assurance chômage.
28/09/2010 - source - - [-] 61/73 [+]
#450
L'ex-comptable de Bettencourt déclare : "Patrice de Maistre vient me trouver dans mon bureau et il me dit : « J’ai besoin de 150 000 euros. Je dois les donner à M. Woerth pour la campagne électorale de M. Sarkozy »"
22/09/2010 - source - - [-] 84/108 [+]
#449
Sur consigne de Matignon, les discriminations dont sont victimes les Roms ne sont plus traitées à la HALDE.
21/09/2010 - source - - [-] 52/66 [+]
#448
Les USA, l'UE, l'ONU critiquent Sarkozy. Seuls soutiens : Berlusconi et la ligue du nord.
16/09/2010 - source - - [-] 52/70 [+]
#447
Il disait ne pas être au courant, mais Eric Besson avait un représentant à la réunion du 4 août où a été élaborée la circulaire ciblant expressément les Roms
14/09/2010 - source - - [-] 52/66 [+]
#446
L'Élysée viole les sources d'un journaliste du monde
13/09/2010 - source - - [-] 63/69 [+]
#445
Une circulaire du ministère de l'Intérieur sur les "évacuations de campements illicites" cible expressément les Roms, contrairement aux assurances données par Eric Besson.
12/09/2010 - source - - [-] 35/51 [+]
#444
Alors qu'il prétendait ne jamais être intervenu dans des contrôles fiscaux, Eric Woerth est intervenu en 2009 dans un dossier fiscal en faveur d'un casinotier lors de son redressement fiscal.
10/09/2010 - source - - [-] 55/63 [+]
#443
Après les demandes de l'ONU, l'Europe demande à la France de stopper l'expulsion des Roms. La France ne respectera pas la demande.
09/09/2010 - source - - [-] 33/55 [+]
#442
Réduction drastique du nombre d'hôpitaux de nuit en Ile-de-France à l'étude
06/09/2010 - source - - [-] 53/55 [+]
#441
Création d'une nouvelle niche fiscale d'un demi milliard pour les professions libérales, électorat à reconquérir pour Sarkozy.
03/09/2010 - source - - [-] 64/74 [+]
#440
Woerth n'avait pas le droit de vendre hippodrome de Compiègne.
03/09/2010 - source - - [-] 43/49 [+]
#439
« Délinquance roumaine » en augmentation : des chiffres contredisent Hortefeux
03/09/2010 - source - - [-] 31/47 [+]
#438
Contrairement à ce qu'il a toujours prétendu, une lettre de Woerth prouve qu'il est intervenu pour attribuer la légion d'honneur à P. de Maistre, futur employeur de son épouse, gestionnaire de fortune des Bettencourt, et un des principal donateurs de Sarkozy
31/08/2010 - source - - [-] 56/62 [+]
#437
Sarkozy veut faire ses choix dans les animateurs de France Tv.
29/08/2010 - source - - [-] 57/71 [+]
#436
Affaire Bettencourt: La demande de légion d'honneur à De Maistre venait du cabinet de Sarkozy
25/08/2010 - source - - [-] 38/50 [+]
#435
France.fr a coûté 4 millions d'euros au lieu des 1,6 prévus
19/08/2010 - source - - [-] 43/55 [+]
#434
Campagne sécuritaire (déchéance de nationalité, mesures anti-Roms,...)
18/08/2010 - source - - [-] 38/54 [+]
#433
Woerth vend 2.5 millions (au lieu de 25), sans appel d'offre ni enchères, l'hippodrome de Compiègne et son golf à une association amie.
14/07/2010 - source - - [-] 113/115 [+]
#432
François Baroin va tailler dans une série d'aides sociales, comme l'aide au logement, à l'emploi de salariés à domicile ou aux handicapés
07/07/2010 - source - - [-] 76/88 [+]
#431
La commission des Finances dénonce la gratuité des lycées francais de l'étranger, mise en place par Sarkozy, estimant qu'elle ne profite qu'aux plus riches et aux grandes entreprises.
29/06/2010 - source - - [-] 62/74 [+]
#430
Sarkozy annule un rdv avec des ONG pour recevoir Thierry Henry.
24/06/2010 - source - - [-] 120/144 [+]
#429
Val et Hees, nommés par Sarkozy, licencient Guillon et Porte de France Inter pour des chroniques irrévérencieuses.
24/06/2010 - source - - [-] 101/111 [+]
#428
Woerth impliqué dans la fraude fiscale de L. Bettencourt ?
Edit :
des enveloppes, un chèque de 30 millions,...
21/06/2010 - source - - [-] 70/78 [+]
#427
Reforme des retraites...
16/06/2010 - source - - [-] 60/78 [+]
#426
Le Conseil de l’Europe dénonce le climat de xénophobie qui entoure les questions d'immigration en France.
16/06/2010 - source - - [-] 37/57 [+]
#425
Alain Joyandet a obtenu un permis de construire pour une villa de 231 m2, alors que les règles en vigueur sur la commune concernée, Grimaud (mairie UMP), auraient dû limiter la superficie à 157,5 m2.
15/06/2010 - source - - [-] 81/93 [+]
#424
Christian Blanc s'est fait offrir par l'Etat 12.000 euros de cigares en dix mois et en a remboursé 3.500 euros.
15/06/2010 - source - - [-] 71/77 [+]
#423
La chambre d'hôtel de Rama Yade était plus chère que celles des Bleus ; le séjour a coûté au minimum 45.000 euros, dont 37.000 euros en billets d'avion en classe affaire pour elle et ses collaborateurs.
15/06/2010 - source - - [-] 83/93 [+]
#422
Sarkozy demande des salariés de petite taille pour sa visite à l'usine Turbomeca
14/06/2010 - source - - [-] 78/88 [+]
#421
Sarkozy fait pression (menace de retirer les 20 millions promis par l'Etat) sur le choix du patron du Monde
13/06/2010 - source - - [-] 61/63 [+]
#420
Sarkozy recase Boutin, qui touche 9 500 euros par mois, plus voiture avec chauffeur, secrétariat et bureau, pour une mission sur la « mondialisation ».
09/06/2010 - source - - [-] 63/71 [+]
#419
Hortefeux, ministre du gouvernement, condamné pour injure raciale
08/06/2010 - source - - [-] 39/57 [+]
#418
La garden party de l'Elysée a coûté 732.826 euros en 2009
04/06/2010 - source - - [-] 41/47 [+]
#417
L'un des frères de Fadela Amara loge depuis un mois dans l'appartement mis à disposition par le ministère et qu'elle n'habite pas.
02/06/2010 - source - - [-] 42/56 [+]
#416
La police luxembourgeoise "désigne nommément Nicolas Sarkozy comme ayant été l'architecte d'un dispositif occulte qui aurait été utilisé pour le financement illicite de la campagne présidentielle d'Edouard Balladur grâce aux ventes d’armes"
02/06/2010 - source - - [-] 83/91 [+]
#415
Mesures pour l'Education nationale : augmentation du nombre d'élèves par classe, suppression de la scolarisation dès 2 ans, suppression des RASED, remplaçants non-titulaires,...
02/06/2010 - source - - [-] 64/72 [+]
#414
Le ministère de la Défense souhaite s'offrir une piscine de 25 mètres pour un montant total de 30 millions d'euros.
29/05/2010 - source - - [-] 50/56 [+]
#413
Le fils de Bachelot, diplômé d'art, nommé à la direction de l'INPES
28/05/2010 - source - - [-] 64/70 [+]
#412
Avant de vouloir déplacer l'age de la retraite, Sarkozy indiquait dans son programme : "Le droit à la retraite à 60 ans doit demeurer". Il ajoutait ensuite : "Ce n'est pas un engagement que j'ai pris devant les Français, je n'ai donc pas de mandat pour faire cela"
28/05/2010 - source - - [-] 60/68 [+]
#411
Une étude du SNPDEN montre que l'assouplissement de la carte scolaire accentue la ghettoïsation
19/05/2010 - source - - [-] 27/33 [+]
#410
Estrosi dispose de 2 logements de fonction à Paris. Il en utilise un pour loger sa fille au frais de l'État.
19/05/2010 - source - - [-] 53/65 [+]
#409
Grenelle 2 : Suppression de la procédure publique pour toutes les demandes d’augmentation des rejets radioactifs et chimiques des installations nucléaires.
10/05/2010 - source - - [-] 39/49 [+]
#408
L'Elysée publie un document vantant les « trois ans d'action » du Président comprenant nombre de contrevérités.
05/05/2010 - source - - [-] 54/72 [+]
#407
Un rapport parlementaire pro-OGM vante "les bénéfices de l'usage des pesticides"
04/05/2010 - source - - [-] 49/57 [+]
#406
Sarkozy et Juppé protègent une église traditionaliste.
02/05/2010 - source - - [-] 33/59 [+]
#405
Discours de Sarkozy sur la sécurité : il fait passer pour nouveauté ce qu'il a déjà annoncé en 2009 et 2008.
27/04/2010 - source - - [-] 45/59 [+]
#404
Un journaliste de Rue89 vers la mise en examen pour avoir diffusé une vidéo montrant Sarkozy en off sur F3.
23/04/2010 - source - - [-] 55/71 [+]
#403
Nouvelle entorse au grenelle de l'environnement: la taxe poids lourds promise pour 2010, puis 2011, est reportée à fin 2012...
19/04/2010 - source - - [-] 32/46 [+]
#402
Les campagnes de pub du gouvernement coûtent plus de 100 millions d'euros par an.
17/04/2010 - source - - [-] 53/61 [+]
#401
Sarkozy annonce l'augmentation du tarif des généralistes de 22 à 23€.
17/04/2010 - source - - [-] 28/52 [+]
#400
Le "ménage" dans les niches fiscales avait déjà été promis, sans actes, en 2004, 2007 et 2008.
16/04/2010 - source - - [-] 44/46 [+]
#399
PSA supprime des postes avec la bénédiction du gouvernement après s'être engagé à ne pas délocaliser suite aux aides reçues.
15/04/2010 - source - - [-] 34/42 [+]
#398
Sarkozy avait promis 200 000 places dans les crèches. Promesse non tenue.
14/04/2010 - source - - [-] 44/50 [+]
#397
La présidence se félicite d'avoir rendu son site internet accessible au plus grand nombre et notamment aux handicapés. Un rapport indépendant dit pourtant tout l'inverse.
12/04/2010 - source - - [-] 30/38 [+]
#396
Le bouclier fiscal n'a pas empêché une hausse des expatriations des plus aisés en 2008.
09/04/2010 - source - - [-] 42/50 [+]
#395
Sida : Bachelot trahit sa promesse et baisse les crédits.
09/04/2010 - source - - [-] 32/36 [+]
#394
Sarkozy réhabilite la chasse présidentielle à Chambord...
08/04/2010 - source - - [-] 47/55 [+]
#393
Loi sur l’ouverture à la concurrence des paris en ligne a été votée, favorisant Arnaud Lagardère, Martin Bouygues, Patrick Le Lay, Vincent Bolloré, Stéphane Courbit, Alexandre Balkany et François Pinault.
08/04/2010 - source - - [-] 49/55 [+]
#392
Proposition de loi prévoyant de supprimer la retraite à 55 ans des infirmiers
07/04/2010 - source - - [-] 31/37 [+]
#391
Le secrétaire d'État à la Fonction publique, Georges Tron, est locataire à Paris d'un appartement à loyer modéré (11€ le m² au lieu de 25€)
03/04/2010 - source - - [-] 53/55 [+]
#390
Le secrétaire d'Etat Alain Joyandet a loué un jet privé pour 116.500 euros afin de participer à une conférence sur la reconstruction d'Haïti.
29/03/2010 - source - - [-] 53/57 [+]
#389
La taxe carbone est supprimée. Sarkozy avait dit : "la signature [du pacte de N. Hulot], ça a une valeur. [Ce pacte impliquait] la création de la taxe carbone. Je l’ai signé, je le fais. C’est une question d’honnêteté. Si on ne le fait pas, on n’est pas honnête et la démocratie républicaine ne peut pas continuer à fonctionner avec des gens qui ne respectent pas leur signature."
29/03/2010 - source - - [-] 59/79 [+]
#388
Le gouvernement trouve en 2010 qu'on ne peut pas tirer d'enseignement national des élections à cause de l'abstention.
En 2009, malgré 60% d'abstention, il y voyait une récompense du travail du président.
18/03/2010 - source - - [-] 59/77 [+]
#387
Les heures supplémentaires en 2009 ont coûtés 4 milliards en exonérations. Elles représentent également environ 400.000 emplois à temps plein.
11/03/2010 - source - - [-] 67/75 [+]
#386
Sarkozy : L'environnement, "ça commence à bien faire"
10/03/2010 - source - - [-] 62/74 [+]
#385
Le casier judiciaire d'Ali Soumaré, accusé d'être un "multi-récidiviste chevronné" par l'UMP, serait vierge.
09/03/2010 - source - - [-] 42/44 [+]
#384
Sarkozy s'engage dans la campagne des régionales, après avoir promis que ce n'était pas le rôle du président.
09/03/2010 - source - - [-] 51/57 [+]
#383
Sarkozy en 2009 : "il faut rendre constructible les zones inondables".
En 2010 : "faire de toute urgence la lumière sur ce drame inacceptable et incompréhensible"
03/03/2010 - source - - [-] 104/108 [+]
#382
Raccourcissement du délai de prescriptions des affaires d'abus de biens sociaux
02/03/2010 - source - - [-] 45/55 [+]
#381
Sarkozy cite Pétain dans un discours sur l'agriculture.
27/02/2010 - source - - [-] 41/53 [+]
#380
Besson : "Sarkozy a raison: les médias il faut les passer à la kalachnikov"
24/02/2010 - source - - [-] 51/55 [+]
#379
Xavier Darcos s’affiche sur son site Internet en compagnie d’un jeune homme arborant une imposante croix celtique
21/02/2010 - source - - [-] 36/52 [+]
#378
La ministre des DOM-TOM n'a «envie de servir qu'une population, c'est la population guadeloupéenne», tant pis pour la Martinique, la Guyane, la Réunion, la Polynésie, Wallis et Futuna, Saint-Pierre et Miquelon, Mayotte, Saint Martin, Saint Barthélémy et la Nouvelle Calédonie...
17/02/2010 - source - - [-] 42/50 [+]
#377
Vote de la Loppsi II. Assemblage de mesures sécuritaires, (couvre-feu pour les mineurs, vidéoprotection, espionnage d'ordinateurs,...)
16/02/2010 - source - - [-] 34/42 [+]
#376
Une artiste chinoise censurée par les Beaux-Arts de Paris pour une exposition contenant les mots travailler, gagner, plus, moins.
12/02/2010 - source - - [-] 61/69 [+]
#375
La Cour des comptes affirme que la hausse historique du déficit de la France n'est pas due uniquement à la crise mais à la gestion du gouvernement.
09/02/2010 - source - - [-] 73/95 [+]
#374
Nouvelle remise en cause d'acquis des fonctionnaires : la possibilité de les licencier.
06/02/2010 - source - - [-] 33/59 [+]
#373
Loppsi : au tribunal, "la justice rendue via un téléviseur" ? Ca évitera la "justice pas tenue"...
03/02/2010 - source - - [-] 35/45 [+]
#372
Agression de personnes âgées : "1 fait divers = 1 loi". Mais cette dernière existe déjà...
03/02/2010 - source - - [-] 39/49 [+]
#371
Explosion du nombre de garde à vues (900.000) en 2009
02/02/2010 - source - - [-] 33/37 [+]
#370
Le Conseil Général du 92 supprime sa subvention à la fac de Nanterre, au profit de la "fac Pasqua"
30/01/2010 - source - - [-] 37/51 [+]
#369
Après la légion d'honneur pour Daniela Lumbroso, la France la donne à un Chinois pro-peine de mort.
29/01/2010 - source - - [-] 68/78 [+]
#368
L'UMP utilise une photo avec 5 jeunes noirs pour illustrer le phénomène de délinquance
26/01/2010 - source - - [-] 55/75 [+]
#367
Henri Proglio touchera deux salaires, EDF et Véolia, pour un montant annuel de 2 millions d'euros.
20/01/2010 - source - - [-] 63/69 [+]
#366
L'Élysée accable les journalistes enlevés en enquêtant sur l'Afghanistan.
19/01/2010 - source - - [-] 39/53 [+]
#365
Nicolas Sarkozy nous sort la phrase du siècle lors de ses voeux : "mourir, c'est pas facile" !
14/01/2010 - source - - [-] 98/118 [+]
#364
Eric Woerth cumule les fonctions de ministre du budget et de trésorier de l'UMP.
08/01/2010 - source - - [-] 50/66 [+]
#363
Encore la course au chiffre dans la police
05/01/2010 - source - - [-] 45/53 [+]
#362
La France a acheté pour 94 millions de vaccins contre la grippe A (800 millions d'euros) alors que 5 millions ont été utilisé. Le nombre de mort est de 200, contre plusieurs milliers pour la grippe saisonnière.
04/01/2010 - source - - [-] 80/104 [+]
#361
Sarkozy soutient la taxe carbone qui ne concerne pas 93% des émissions polluantes. Les plus gros pollueurs seraient exonérés.
04/01/2010 - source - - [-] 52/62 [+]
#360
Nouveau mort d'un SDF. Sarkozy avait promis en 2006 qu'il n'y aurai plus de SDF d'ici deux ans.
18/12/2009 - source - - [-] 60/76 [+]
#359
Pendant le crise économique, le "Pentagone français" devrait coûter 2 milliards d'euros à l'Etat.
18/12/2009 - source - - [-] 29/55 [+]
#358
Morano : "Ce que je veux [d'un musulman], c'est qu'il ne parle pas le verlan. C'est qu'il ne mette pas sa casquette à l'envers."
16/12/2009 - source - - [-] 43/69 [+]
#357
10/12/2009 Luc Ferry, dans une interview qualifie le clip des jeunes UMP de "dégoulinant de bêtise".
12/12/2009 - source - - [-] 19/57 [+]
#356
Le clip de campagne de l'UMP de la france qui "change" grâce à Sarkozy utilise des images américaines.
08/12/2009 - source - - [-] 46/56 [+]
#355
Le salaire annuel du conseiller spécial de l'Elysée Henri Giaino s'élèverait à plus de 290.000 euros annuels.
04/12/2009 - source - - [-] 42/70 [+]
#354
"La mastérisation sert à détruire des postes d'enseignants. Et elle se traduira par une accentuation du sentiment de dévalorisation du métier". Rapport d'un député UMP à l'assemblée nationale.
04/12/2009 - source - - [-] 28/48 [+]
#353
Gros culot et triple intox de Nicolas Sarkozy à propos du classement de Shangai des Universités.
04/12/2009 - source - - [-] 30/50 [+]
#352
Résultat du débat sur l'identité nationale : un maire UMP pense qu'il y a "trop d'immigrés, qui sont payés à rien foutre". Copé veut "libérer la parole", réussi.
03/12/2009 - source - - [-] 31/57 [+]
#351
Proglio, nouveau patron d'EDF gardant ses fonctions chez Véolia, veut une augmentation de salaire de 45%.
30/11/2009 - source - - [-] 33/51 [+]
#350
Effectifs et salaires ont flambé dans les ministères pendant la crise et le non renouvellement d'un fonctionnaire sur deux.
30/11/2009 - source - - [-] 30/48 [+]
#349
Un douanier au domicile des Woerth passe devant une commission disciplinaire pour avoir fait faire 400 mètres au fils Woerth.
27/11/2009 - source - - [-] 49/67 [+]
#348
Suppression de la Commission nationale de la déontologie de la sécurité, chargée de contrôler l'action des services de la police, de la gendarmerie et l'administration pénitentiaire.
24/11/2009 - source - - [-] 33/49 [+]
#347
Luc Chatel veut supprimer l'histoire-géo en terminale S
23/11/2009 - source - - [-] 36/58 [+]
#346
Fillon, Sarkozy et le gouvernement justifient la triche de l'équipe de France.
19/11/2009 - source - - [-] 27/55 [+]
#345
Eric Besson utilise une citation de Victor Hugo dont personne ne trouve la trace. Et, surtout, il utilise l’écrivain à contre-emploi.
19/11/2009 - source - - [-] 39/55 [+]
#344
Sarkozy se dérobe pour éviter les sifflets des maires de france.
18/11/2009 - source - - [-] 26/48 [+]
#343
L'UMP refuse une commission d'enquête parlementaire sur les sondages de l'Elysée (avec marge pour Patrick Buisson)
17/11/2009 - source - - [-] 39/53 [+]
#342
Les célébrations du 60e anniversaire de l’OTAN à Strasbourg en avril ont coûté plus de 16 millions d’euros à l’Etat français.
17/11/2009 - source - - [-] 25/45 [+]
#341
L'assemblée nationale vote des crédits à hauteur de 185 millions d’euros pour l’achat et l’aménagement d’un avion A330 réservé aux voyages présidentiels.
15/11/2009 - source - - [-] 43/59 [+]
#340
L'Assemblée vote la fiscalisation des indemnités accidents du travail.
13/11/2009 - source - - [-] 16/40 [+]
#339
Un conseiller de l'Elysée contacte le patron de la SCPP pour demander pourquoi Pierre Sarkozy n'a pas obtenu de subvention.
11/11/2009 - source - - [-] 27/45 [+]
#338
Contrairement à ce qu'il affirme, Sarkozy semble ne pas avoir été à Berlin le 9 novembre 1989.
10/11/2009 - source - - [-] 38/58 [+]
#337
En mars 2008, dans un haut-lieu de la résistance française, le chef de l'Etat préfère les bonnes boutades avec le public aux anecdotes des anciens combattants. Classe.
06/11/2009 - source - - [-] 36/60 [+]
#336
Le grand débat ouvert sur l'identité nationale censure les commentaires des "contres".
04/11/2009 - source - - [-] 29/49 [+]
#335
David Douillet n'aime pas les "tapettes", veut voir les femmes à la maison et est pour une retraite, non pas à 75 ans mais "jusqu'au bout".
04/11/2009 - source - - [-] 46/72 [+]
#334
Sarkozy reprend mot à mot des paragraphes entiers d'un discours datant de 10 mois.
29/10/2009 - source - - [-] 50/80 [+]
#333
Refus d'adopter une taxe de 10% l'impôt sur les sociétés des banques.
27/10/2009 - source - - [-] 39/61 [+]
#332
La Cour des comptes épingle le coût très élevé de la présidence française de l'Union entre juillet et décembre 2008. Douche non utilisée pour le président : 245.572 euros
27/10/2009 - source - - [-] 40/74 [+]
#331
MAM veut ouvrir le débat sur la castration physique...
24/10/2009 - source - - [-] 23/59 [+]
#330
Un génocidaire rwandais aidé par le dir cab de Sarkozy ?
23/10/2009 - source - - [-] 25/51 [+]
#329
L'UMP devient le parti frère du Parti Communiste Chinois
23/10/2009 - source - - [-] 33/57 [+]
#328
Budget 2010 : prévision d'un déficit public de 116 milliards d'euros, soit 8,5% du PIB (les critères européens imposent 3 %). La dette publique, à 84 % du PIB l'an prochain, continuera sa progression jusqu'à 91 % en 2013 !
20/10/2009 - source - - [-] 29/53 [+]
#327
La France entre Surinam et Cap Vert dans le classement de la liberté de la presse
20/10/2009 - source - - [-] 24/44 [+]
#326
Création de 2 nouveaux fichiers rappelant edvige.
19/10/2009 - source - - [-] 28/48 [+]
#325
Violence de Poitiers : 8 mois de prison ferme pour un handicapé de 51 ans au casier vierge qui, a visage découvert, a lancé une pile sans toucher personne.
13/10/2009 - source - - [-] 80/98 [+]
#324
Jean Sarkozy, qui n'a jamais travaillé, candidat à la tête de l'établissement public d'aménagement de la Défense
09/10/2009 - source - - [-] 117/157 [+]
#323
Le grand défenseur du droit d'auteur et d'Hadopi pirate 400 DVDs.
09/10/2009 - source - - [-] 47/79 [+]
#322
Sarkozy "oublie" de passer à Gandrange.
09/10/2009 - source - - [-] 35/63 [+]
#321
Don d'argent pour que des élèves aillent à l'école.
06/10/2009 - source - - [-] 31/57 [+]
#320
Report de dernière minute d'un charter pour renvoyer en Afghanistan des immigrés.
Edit : charter programmé
#
06/10/2009 - source - - [-] 23/57 [+]
#319
Soutenu par l'UMP, S. Dassault, inéligible par le conseil d'Etat, va continuer à occuper le bureau de maire.
06/10/2009 - source - - [-] 29/49 [+]
#318
Énième loi sur la récidive après un enième fait divers.
03/10/2009 - source - - [-] 28/52 [+]
#317
Proglio, ami de Sarkozy, va diriger un grand groupe public (EDF) en plus d'un grand groupe privé (Véolia).
02/10/2009 - source - - [-] 24/54 [+]
#316
Sarkozy déclare Villepin comme coupable dans l'affaire clearstream.
02/10/2009 - source - - [-] 18/52 [+]
#315
Premier bilan de la baisse de la TVA dans la restauration. Coût de 2.3 milliard, pour une baisse de 0,2 % en août dans les restaurants et cafés, portant le recul à 1,4 % sur deux mois.
29/09/2009 - source - - [-] 30/50 [+]
#314
Délation par e-mail en Essonne
29/09/2009 - source - - [-] 28/50 [+]
#313
Visite de Sarkozy dans un hôpital : coût estimé de 200 000 €. Équivalent du salaire de 8 infirmière pendant un an.
18/09/2009 - source - - [-] 45/77 [+]
#312
Sarkozy cède à la pression de Bouygues (parrain de son fils) et consort et se dit sceptique sur l'attribution d'une 4eme licence 3G à Free.
16/09/2009 - source - - [-] 51/69 [+]
#311
Doigt d'honneur d'Eric Besson à des journalistes posant une question sur l'arrivée de Philippe de Villiers à l'UMP.
15/09/2009 - source - - [-] 46/80 [+]
#310
Hortefeux avec un militant : "Il ne correspond pas du tout au prototype", plaisante M. Hortefeux en référence à l'origine arabe du jeune homme, avant d'ajouter : "Il en faut toujours un. Quand il y en a un ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes".
Edit:
Vidéo complète cassant la ligne de défense d'Hortefeux
10/09/2009 - source - - [-] 33/87 [+]
#309
Coups de tampons apposés par la police sur des roms...
09/09/2009 - source - - [-] 31/71 [+]
#308
Sarkozy félicite Ali Bongo pour sa "victoire".
09/09/2009 - source - - [-] 21/63 [+]
#307
Reportage bidonné dans une usine : ouvriers sélectionnés en fonction de leurs petites tailles, pour passer à l'image aux côtés de Nicolas Sarkozy
07/09/2009 - source - - [-] 32/72 [+]
#306
Chiffres de la délinquance en hausse, résultat de la politique de Sarkozy depuis 2002.
07/09/2009 - source - - [-] 34/68 [+]
#305
Copé enrôle un ex-FNJ
04/09/2009 - source - - [-] 11/63 [+]
#304
De Villiers rejoint l'UMP.
03/09/2009 - source - - [-] 26/60 [+]
#303
Table ronde Jeunes-Police, avec des associations proche de l'UMP.
03/09/2009 - source - - [-] 17/51 [+]
#302
Recrutement de 2.500 policiers, non renouvellement de 15.000 profs par an, tout va bien.
28/08/2009 - source - - [-] 40/76 [+]
#301
Chatel bidonne un reportage sur le coût de la rentrée
28/08/2009 - source - - [-] 21/59 [+]
#300
Black-out du ministère sur le nombre de voitures incendiés le 14 juillet. Le nombre du 13 Juillet est le plus mauvais résultat jamais enregistré.
22/07/2009 - source - - [-] 41/97 [+]
#299
"(...) La France a baissé ses budgets alloués à l’aide alimentaire : de 52 millions en 2008, ce budget a replongé à 35 millions en 2009. La France par la voix de Nicolas Sarkozy avait promis un milliard d’euros sur 5 ans pour l’Afrique, mais il s’agit essentiellement de prêts. (...)"
21/07/2009 - source - - [-] 17/83 [+]
#298
Violences policières lors d'une manifestation à Montreuil Un oeil crevé pour un manifestant #, une journaliste en garde à vue. #
17/07/2009 - source - - [-] 27/87 [+]
#297
Proposition du travail le dimanche, sans doublement du salaire pour les zones touristiques.
Edit : licencié pour avoir refusé de travailler le dimanche
#
07/07/2009 - source - - [-] 32/86 [+]
#296
Eric Besson ment encore sur le délit de solidarité
30/06/2009 - source - - [-] 15/85 [+]
#295
Education : 16.000 emplois supprimés en 2010 (40.000 depuis 3 ans)
24/06/2009 - source - - [-] 37/93 [+]
#294
Congrès de Sarkozy devant les parlementaires. Cout estimé entre 400 000 et 600 000 euros (près de 5000 € la minute...). Première fois depuis Louis-Napoléon Bonaparte #
22/06/2009 - source - - [-] 31/95 [+]
#293
Sarkozy avait demandé au préfet du Var d'installer le tout-à-l'égout dans la maison des Bruni. Un an après, cela n'a pas été fait... et il a été limogé.
17/06/2009 - source - - [-] 45/107 [+]
#292
Le budget du chef de l'Etat a grimpé de 18,5% l’an dernier avec 113 millions d’euros.
16/06/2009 - source - - [-] 22/96 [+]
#291
Environ 400.000 euros dépensés par l'Etat pour la protection de la villa de Christian Clavier...
15/06/2009 - source - - [-] 54/106 [+]
#290
Fillon part en week-end avec les avions de la république..
12/06/2009 - source - - [-] 36/94 [+]
#289
Une femme poursuivie pour avoir écrit «hou la menteuse» à propos de Nadine Morano sur Internet
05/06/2009 - source - - [-] 26/98 [+]
#288
Dati à un journaliste : "Allez vous faire foutre", "Et ta mère, elle s'intéresse au VIIème arrondissement ?". Classe.
03/06/2009 - source - - [-] 76/170 [+]
#287
L'UMP baptise un collège du nom d'un écrivain d'extrême-droite.
22/05/2009 - source - - [-] 36/106 [+]
#286
6 policiers pour emmener 2 heures au poste 2 enfants de 6 et 10 ans devant leur école, pour un (non)vol de vélo.
21/05/2009 - source - - [-] 19/95 [+]
#285
L'ancien directeur de cabinet et de campagne de Sarkozy, passé numéro 2 de TF1 depuis, va être nommé chevalier National de l'Ordre du mérite.
21/05/2009 - source - - [-] 33/105 [+]
#284
Proposition de Darcos d'une "police des écoles" avec fouilles à la clé et sanctions sur les parents.
21/05/2009 - source - - [-] 20/112 [+]
#283
Projet de loi LOPPSI2 + fichier Périclès
20/05/2009 - source - - [-] 8/86 [+]
#282
100 euros requis pour avoir crié lors d'un contrôle : "Sarkozy, je te vois !"
20/05/2009 - source - - [-] 25/95 [+]
#281
Nombreux trucages sur les chiffres par le gouvernement révélé par des employés de l'INSEE et des ministères.
19/05/2009 - source - - [-] 32/106 [+]
#280
Pour ne pas "se faire siffler par des con", Sarkozy passe à la télé mais pas sur les écrans géants pendant la finale de la coupe de france de foot.
19/05/2009 - source - - [-] 20/98 [+]
#279
Mensonges de Sarkozy sur la soi-disant présence d'un bouclier fiscal en Allemagne.
19/05/2009 - source - - [-] 28/84 [+]
#278
Un proche de Sarkozy va prendre la tête de France Telecom
08/05/2009 - source - - [-] 38/114 [+]
#277
Le ministère de la culture dénonce (et fait donc virer) un cadre de TF1 contre l'Hadopi.
07/05/2009 - source - - [-] 29/103 [+]
#276
Des policiers en civil auraient provoqué des manifestants selon le canard enchaîné.
Démenti approximatif de la préfécture : [
#]
07/05/2009 - source - - [-] 27/91 [+]
#275
Projet pour interdire le port de cagoule en manifestation.
26/04/2009 - source - - [-] 21/105 [+]
#274
17ème loi sur l'insécurité depuis 2002, ce qui en prouve l'inefficacité.
25/04/2009 - source - - [-] 51/117 [+]
#273
Le Président de la République, "représentant de tous les Français", "au-dessus des partis" et de leurs querelles puériles, va "fortement s'impliquer dans la bataille des élections européennes"
25/04/2009 - source - - [-] 31/93 [+]
#272
10 mensonges d'Eric Besson sur le "délit de solidarité"
25/04/2009 - source - - [-] 34/104 [+]
#271
Loi Hôpital, qui ferait de l'Hôpital une entreprise.
17/04/2009 - source - - [-] 29/107 [+]
#270
Selon Sarkozy, "Obama, limite incompétent ; Barroso, "totalement absent" ; Zapatero, "peut-être pas très intelligent". Bronca médiatique internationale.
17/04/2009 - source - - [-] 33/101 [+]
#269
« Les journalistes, ce sont des nullards, il faut leur cracher à la gueule, il faut leur marcher dessus, les écraser. Ce sont des bandits. Et encore, les bandits eux, ont une morale. » Nicolas Sarkozy
16/04/2009 - source - - [-] 43/117 [+]
#268
Le nouveau projet de découpage électoral est tout ce qu'il y a de plus "neutre": sur 33 circonscriptions supprimées, 23 étaient détenues par le PS. Sur les 33 nouvelles, 24 iront à la droite...
16/04/2009 - source - - [-] 25/99 [+]
#267
Le RSA n'aurait pas un impact significatif sur l'emploi. Mesure inutile de plus ?
15/04/2009 - source - - [-] 24/90 [+]
#266
Suppression de la taxe professionnelle.
14/04/2009 - source - - [-] 22/104 [+]
#265
Revote de la loi Hadopi. La constitution n'avait-elle pas été modifiée pour que le parlement ai plus de pouvoir ?
14/04/2009 - source - - [-] 43/105 [+]
#264
Vincent Bolloré promu commandeur de la légion d'honneur..
13/04/2009 - source - - [-] 31/113 [+]
#263
Bilan CO2: 1 Sarkozy= 1000 Français
09/04/2009 - source - - [-] 28/102 [+]
#262
la préparation des déplacements de Nicolas Sarkozy "sur le terrain" prend une ampleur démesurée
09/04/2009 - source - - [-] 17/89 [+]
#261
Malgré la récession, le recours aux heures supplémentaires progresse... Elles remplacent une partie des salariés qui pointent au chômage.
09/04/2009 - source - - [-] 32/96 [+]
#260
Sarkozy avait promis de sauver Gandrange..
09/04/2009 - source - - [-] 12/90 [+]
#259
Sarkozy portait un bracelet en poil d'éléphant, interdit car il faut tuer l'animal protégé.
09/04/2009 - source - - [-] 38/106 [+]
#258
Décret à minima sur les stock options : ne concerne que 6 banques et 2 constructeurs automobile. Et rien sur les parachutes dorés, les bonus et les retraites. Uniquement de la communication ?
07/04/2009 - source - - [-] 15/103 [+]
#257
Objectifs chiffrés pour l'immigration
07/04/2009 - source - - [-] 27/101 [+]
#256
Fait du prince : Cluzel non renouvelé à Radio France.
03/04/2009 - source - - [-] 16/104 [+]
#255
Loi Hadopi
03/04/2009 - source - - [-] 11/115 [+]
#254
Trente universitaires qui se dirigeaient vers le parc du 26e centenaire de Marseille à l’occasion de la visite de M. Fillon ont été arrêtés sans raison par les forces de l’ordre, et maintenus en détention au poste pendant une heure et demie.
27/03/2009 - source - - [-] 31/111 [+]
#253
"Meeting" de Sarkozy à Saint Quentin : cout de 400.000 euros plus blocage de la circulation depuis 10h le matin.
26/03/2009 - source - - [-] 36/108 [+]
#252
Sarkozy contre les parachutes dorés... comme en 2007.
26/03/2009 - source - - [-] 23/99 [+]
#251
Novelli, secrétaire d'état, ancien d'occident, obtient le retrait d'un podcast sur son passé.
23/03/2009 - source - - [-] 41/115 [+]
#250
Fillon défend Total et ses licenciements
21/03/2009 - source - - [-] 18/112 [+]
#249
Bandes de jeunes : la méthode Sarkozy "un fait divers - une loi". Même si elle existe déjà..
21/03/2009 - source - - [-] 18/110 [+]
#248
Sarkozy donne de l'argent aux entreprises automobiles sans contreparties sur l'emploi.
17/03/2009 - source - - [-] 44/114 [+]
#247
Refus d'augmenter les impôts pour les hauts revenus
EDIT : coût du bouclier fiscal en 2008 : 458 000 000 € [
#]
17/03/2009 - source - - [-] 40/112 [+]
#246
Baisse de la TVA pour la restauration. Coût de 2 à 3 milliards d'euros, d'un impôt payé largement par les hommes d'affaires et les touristes.
11/03/2009 - source - - [-] 20/102 [+]
#245
Retour de la France dans le commandement intégré de l'OTAN.
Edit : débat à l'assemblée 7 jours après la décision du président.. [
#]
11/03/2009 - source - - [-] 27/113 [+]
#244
Coups de matraques à des collégiens : tout est normal pour MAM.
10/03/2009 - source - - [-] 32/106 [+]
#243
Petit Week-end au Mexique en douce.
Edit : + financement par un narcotraficant ?
#
07/03/2009 - source - - [-] 29/111 [+]
#242
Education, Recherche : "Les cons du ministère" ne font "que des projets de merde". Canard du 04/03.
06/03/2009 - source - - [-] 14/106 [+]
#241
Sarkozy nomme son ami à la tête de la seconde banque française + mensonge sur Pérol et la commission de déontologie.
25/02/2009 - source - - [-] 48/154 [+]
#240
Visite de Sarkozy : 700 policiers pour 1600 habitants et aucun manifestant..
25/02/2009 - source - - [-] 20/128 [+]
#239
Sarkozy et la gestion de la grève en guadeloupe..
23/02/2009 - source - - [-] 33/117 [+]
#238
Visite du salon de l'agriculture avec agents de sécurités privés et militants UMP pour les images au 20h de TF1.
23/02/2009 - source - - [-] 52/132 [+]
#237
"la dénonciation est un devoir républicain", F. Lefebvre, porte-parole de l'UMP.
10/02/2009 - source - - [-] 29/137 [+]
#236
Réforme de l'unedic avec à la clef une baisse des cotisations du patronat
03/02/2009 - source - - [-] 21/115 [+]
#235
Atteinte au droit de grève
03/02/2009 - source - - [-] 33/133 [+]
#234
Un an après les promesses non tenues de Sarkozy, les licenciements à Gandrange sont effectifs.
02/02/2009 - source - - [-] 17/121 [+]
#233
Série de contrevérités concernant la recherche française.
Vidéo
01/02/2009 - source - - [-] 27/127 [+]
#232
Sanction du préfet de la manche, après des sifflets pendant une visite de Sarkozy.
30/01/2009 - source - - [-] 28/118 [+]
#231
Recrutement d'enseignants à la retraite pour le service minimum, avec diffusion d'adresses personnelles
28/01/2009 - source - - [-] 28/116 [+]
#230
Symbolique : "J'écoute mais je ne tiens pas compte"
25/01/2009 - source - - [-] 30/130 [+]
#229
Suppression de 206 emplois à RFI, radio publique..
23/01/2009 - source - - [-] 18/122 [+]
#228
Le STIC...
22/01/2009 - source - - [-] -7/115 [+]
#227
Temps global de parole limité pour chacun des débats à l'assemblée nationale
22/01/2009 - source - - [-] 19/123 [+]
#226
Recadeau de 10,5 milliards d’euros aux banques avec les contreparties demandées les plus laxistes d'Europe.
17/01/2009 - source - - [-] 36/124 [+]
#225
Discutions de la loi sur l'audiovisuel au sénat alors que la loi est déjà effective (la réforme des institutions étaient censée donner plus de poids au législatif..)
15/01/2009 - source - - [-] 29/123 [+]
#224
Violentes réprimes des manifestations d'enseignants avant le discours de sarkozy.
13/01/2009 - source - - [-] 17/123 [+]
#223
Reforme du statut des enseignant chercheur + autonomie des universités
10/01/2009 - source - - [-] 16/122 [+]
#222
Proposition de suppression du juge d'instruction
10/01/2009 - source - - [-] 27/123 [+]
#221
Augmentation du nombre de voitures brulées le 1er janvier.
+ interdiction aux mineurs incriminés de passer le permis (
#)
02/01/2009 - source - - [-] 131/231 [+]
#220
La France et le Vatican ont signé un accord sur la reconnaissance des grades et diplômes dans l’enseignement supérieur.
Edit : passé au Journal Officiel
#
31/12/2008 - source - - [-] 8/112 [+]
#219
Suppression de la pub: Sarkozy a recopié le livre blanc de TF1.
30/12/2008 - source - - [-] 22/120 [+]
#218
Abécédaire des promesses non-tenues par Sarkozy.
30/12/2008 - source - - [-] 29/125 [+]
#217
Grâce partielle pour Marchiani. "[...]au nom de la séparation des pouvoirs, il me semble que celui qui est élu au suffrage universel n'a pas à revenir sur une décision de justice" Nicolas Sarkozy, le 10 juin 2006. Et il l'a fait ! Mais pour les PV de stationnements, pas pour ses amis corrompus.
24/12/2008 - source - - [-] 33/143 [+]
#216
Éducation :
13.500 postes supprimés dans l'enseignement [
#]
Réforme des IUT [
#]
Masterisation pour la formation des professeurs [
#]
18/12/2008 - source - - [-] 24/134 [+]
#215
Le budget prévisionnel de l'Elysée pour 2008 est ainsi majoré de 9,1%, selon le député René Dosière.
17/12/2008 - source - - [-] 35/123 [+]
#214
Application de la règle des trois tiers. La droite majoritaire et le président de la République devraient se voire attribuer plus de 70% du temps d’antenne audiovisuel.
15/12/2008 - source - - [-] 19/133 [+]
#213
Explosion des marges des banques françaises : Sarkozy avait dit fin octobre qu'il sanctionnerait les banques ne jouant pas le jeu. On tremble.
12/12/2008 - source - - [-] 23/133 [+]
#212
Nomination sans vote d'un chef à l'UMP
12/12/2008 - source - - [-] 24/130 [+]
#211
La suppression de la demi-part pour parent isolé
Edit : Annulé
12/12/2008 - source - - [-] 18/130 [+]
#210
Les pertes en bourse en 2008 déductibles des impôts..
Edit : Annulé
08/12/2008 - source - - [-] 17/139 [+]
#209
Société policière :
- emprisonnement à partir de 12 ans [
#]
- Garde à vue et plus d'un journaliste [
#]
- Fouille avec chien dans un collège [
#]
- Tribunal pour un crachat [
#]
04/12/2008 - source - - [-] 29/131 [+]
#208
Frais de scolarité gratuit pour les expatriés à l'étranger
25/11/2008 - source - - [-] 15/119 [+]
#207
Condamnation à 12.000 euros d'amendes pour le DAL.
25/11/2008 - source - - [-] 32/128 [+]
#206
Suppression de 900 postes dans l'enseignement supérieur et la recherche et recommandation de repousser l’âge de la titularisation des chercheurs, en créant une « période préparatoire » de 5 ans minimum. + démantèlement du CNRS.
23/11/2008 - source - - [-] 38/154 [+]
#205
Un appel d'offres lancé par Xavier Darcos et Valérie Pécresse sur la "veille" des mouvements d'opinions concernant l'Education.
17/11/2008 - source - - [-] 18/134 [+]
#204
Au moment où le gouvernement mène une politique de réduction des dépenses publiques et de diminution des effectifs de la fonction publique, un secteur reste épargné. On embauche dans les ministères, et les primes y ont explosé de 20 % en un an.
09/11/2008 - source - - [-] 15/139 [+]
#203
Possibilité de travailler jusqu'à 70 ans
03/11/2008 - source - - [-] 42/142 [+]
#202
Rétablissement des emplois aidés après les avoir supprimé..
01/11/2008 - source - - [-] 26/136 [+]
#201
Celui qui déclarait "je préfère un excès de caricature, à un excès de censure" veut faire interdire une poupée vaudou le représentant.
31/10/2008 - source - - [-] 29/141 [+]
#200
Interdiction de la vente d'alcool aux moins de 18 ans et en même temps, autorisation de publicité pour de l'alcool sur internet
28/10/2008 - source - - [-] 23/147 [+]
#199
Hausse de 11,45 % du budget 2009 de l'Elysée
15/10/2008 - source - - [-] 32/150 [+]
#198
"le ministre de l’Immigration a décidé de bouleverser le dispositif qui permettait d’informer les étrangers retenus dans les centres de rétention et de leur apporter assistance dans la mise en œuvre effective de leurs droits."
12/10/2008 - source - - [-] 7/143 [+]
#197
La grande pauvreté de la justice française est mise en lumière dans un rapport publié par le Conseil de l'Europe, qui classe la France au 35e rang européen sur 43.
09/10/2008 - source - - [-] 17/141 [+]
#196
Après le prof tué, le couple de sexagénaire séquestré. Deux poids, deux mesures avec l'affaire Clavier.
30/09/2008 - source - - [-] 17/153 [+]
#195
Sarkozy : "je suis un homme politique qui ne change pas d'avis". Oui oui..
23/09/2008 - source - - [-] 37/161 [+]
#194
Pour Fillon, la guerre en Afghanistan est "l'opposition entre le monde musulman et une grande partie du reste de la planète"
23/09/2008 - source - - [-] 30/166 [+]
#193
Darcos : les profs de maternelle ne « changent que les couches »
23/09/2008 - source - - [-] 27/167 [+]
#192
Privatisation de la Poste en 2011.
23/09/2008 - source - - [-] 38/154 [+]
#191
Un homme poursuivi pour outrage après avoir brandi une pancarte "casse toi pov' con".
22/09/2008 - source - - [-] 25/167 [+]
#190
Le grenelle de l'environnement encore une fois non respecté
18/09/2008 - source - - [-] 10/150 [+]
#189
"Si cette visite discrète, voire secrète, était vérifiée, cela poserait de très graves questions sur le rôle de l’Elysée dans la décision d’arbitrage rendue en faveur de Bernard Tapie". Elle l'est.
16/09/2008 - source - - [-] 31/153 [+]
#188
Les plus riches bénéficiant du bouclier fiscal ne payeront pas la taxe pour le RSA.
05/09/2008 - source - - [-] 27/161 [+]
#187
Mutation de Dominique Rossi après la manifestation d'indépendantistes dans la villa corse de l'acteur Christian Clavier, ami personnel de Nicolas Sarkozy.
02/09/2008 - source - - [-] 19/165 [+]
#186
"Ce n'est pas la Chine qui décide du calendrier du président francais". Un peu quand même.
07/08/2008 - source - - [-] 16/168 [+]
#185
Sarkozy bloque la licence 3G à Free pour ne pas faire baisser les prix (et concurrencer son ami Martin Bouygues)
25/07/2008 - source - - [-] 21/193 [+]
#184
La LRU est mise en place
25/07/2008 - source - - [-] 20/172 [+]
#183
Sarkozy veut la tête de Franz Olivier Giesbert
18/07/2008 - source - - [-] 24/182 [+]
#182
Mise en place d'Edvige, organisant le fichage généralisé et systématique de « toutes personnes âgée de 13 ans et plus » « ayant sollicité, exercé ou exerçant un mandat politique, syndical ou économique ou qui joue un rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif »
12/07/2008 - source - - [-] 19/191 [+]
#181
Rapport de la commission Mazeaud :
- La politique de quotas est inneficace en matière d'immigration de travail et contre l'immigration irrégulière
- cette politique n'est pratiquée nulle part en Europe (contrairement à ce que dit..)
- les quotas remettent en cause le "principe d'égalité"
11/07/2008 - source - - [-] 25/177 [+]
#180
L'état diminue le financement des collectivités locales (en augmentant la décentralisation)
11/07/2008 - source - - [-] 6/168 [+]
#179
Nicolas Sarkozy annonce -en catimini- qu'il assistera à la cérémonie d'ouverture des JO de Pékin
10/07/2008 - source - - [-] 26/180 [+]
#178
Quadruplement du budget communication de l'Elysée
09/07/2008 - source - - [-] 2/200 [+]
#177
Augmentation du plafond de jours travaillés annuels pour les cadres
08/07/2008 - source - - [-] 16/184 [+]
#176
Nouvelle étape dans la privatisation de La Poste
08/07/2008 - source - - [-] -2/188 [+]
#175
«désormais, quand il y a une grève en France, personne ne s’en aperçoit» - Sarkozy
07/07/2008 - source - - [-] 44/192 [+]
#174
Construction d'un nouvel EPR (après avoir dit pendant le grenelle qu'il n'y aurai pas de nouveau site nucléaire)
04/07/2008 - source - - [-] -18/170 [+]
#173
Sarkozy en off avant son interview sur France 3 : "ca va changer"
01/07/2008 - source - - [-] -9/165 [+]
#172
4.33 millions d'euros pour la propagande du gouvernement
24/06/2008 - source - - [-] 11/179 [+]
#171
Nouveau pas dans la privatisation de l'assurance maladie : déremboursements de médicaments pour patients déclarés en affection de longue durée qui bénéficient d'une prise en charge à 100 % de leur pathologie.
24/06/2008 - source - - [-] 14/178 [+]
#170
Autorisation de la non-mixité à l'école
22/06/2008 - source - - [-] 25/175 [+]
#169
Annonce des faux chiffres sur les grutiers
14/06/2008 - source - - [-] 14/196 [+]
#168
Télé :
* Ajout d'une seconde page de pub sur TF1
* Suppression à la vas-vite sur le service public qui rapporterai 300 millions à la chaine son meilleur ami parrain de son fils témoin de son mariage Martin Bouygues
* Contrôle des présentateurs de TF1 (ppda)
* Piston pour Patrick Sabatier (!)
14/06/2008 - source - - [-] 9/195 [+]
#167
Bachar Al-Assad invité le 14 juillet
14/06/2008 - source - - [-] 23/187 [+]
#166
Les dépenses de l'Elysée ont progressé de 8,4% entre 2006 et 2007 + Sarkozy veut son Air Force One (#)
11/06/2008 - source - - [-] 22/190 [+]
#165
Subvention de l'Etat aux transports urbains négociée lors du Grenelle de l'environnement : Les 4 milliards prévus se sont transformés en 2,5 milliards.
02/06/2008 - source - - [-] 13/167 [+]
#164
Non respect des accords syndicaux sur les 35h. (sarkozy avait dit l'inverse 15 jours avant dans le monde)
29/05/2008 - source - - [-] 2/194 [+]
#163
OGM : Le texte, qui reconnaît notamment "la liberté de consommer et de produire avec ou sans OGM", a été adopté par le Parlement
23/05/2008 - source - - [-] 18/192 [+]
#162
Les manifs sont une"bouffonnerie", les élèves sont poussés par des profs irresponsables. Ils n'écouteront pas, "tel que soit la taille des cortèges". Et annonce du service minimum obligatoire le jour de la manifestation.
21/05/2008 - source - - [-] -11/211 [+]
#161
Sarkozy veut faire cadeau du nucléaire français à son "meilleur ami" Bouygues.
15/05/2008 - source - - [-] 36/204 [+]
#160
Esclavage : Veut décider de programme scolaire + c'était déjà dans la loi...
15/05/2008 - source - - [-] 31/215 [+]
#159
Déni de démocratie sur les OGM
15/05/2008 - source - - [-] -1/197 [+]
#158
"Je ne ferai qu'un seul mandat, je veux faire du pognon"
11/05/2008 - source - - [-] 18/202 [+]
#157
Lagarde mets dehors une journaliste posant des questions..
10/05/2008 - source - - [-] 8/218 [+]
#156
Nouvelle charge contre la presse (le parisien serait d'opposition ha ha ha.)
08/05/2008 - source - - [-] 2/198 [+]
#155
Passage des cotisations à 41 ans
30/04/2008 - source - - [-] -10/220 [+]
#154
Pas grand chose sur les droits de l'homme en Tunisie + "intelligence au nord, main d'œuvre au sud"
30/04/2008 - source - - [-] 11/199 [+]
#153
Loi sur la Modernisation de l'Economie. Généralisation du livret A. #
29/04/2008 - source - - [-] -4/196 [+]
#152
Nouvelle cacophonie et baisse des allocations familiales.
17/04/2008 - source - - [-] 24/204 [+]
#151
Darcos joue le pourrissement avec l'éducation
16/04/2008 - source - - [-] -13/213 [+]
#150
Suppression des listes du chômage après deux refus d'emplois (après 1 an : jusqu'à 40% du salaire !)
15/04/2008 - source - - [-] 24/204 [+]
#149
Le président qui avait promis un meilleur remboursement des frais dentaires et optique envisage de supprimer leur remboursement
14/04/2008 - source - - [-] 29/213 [+]
#148
Pendant que la France donne des leçons de droit de l'homme, un sans papier se jette dans la marne pour échapper à un contrôle de police
13/04/2008 - source - - [-] -1/207 [+]
#147
Suppression (puis finalement rétablissement) de la carte famille nombreuse
10/04/2008 - source - - [-] 5/207 [+]
#146
Selon une commission, la loi sur les heures supplémentaire aurait couté 4 milliards et serait inefficace.
09/04/2008 - source - - [-] 28/200 [+]
#145
Adoption du projet de loi sur les OGM contredisant le grenelle + pénalisation de la "franchise" de Nathalie Kosciusko-Morizet
09/04/2008 - source - - [-] 8/206 [+]
#144
Les 4000 CRS français, "pays des droits de l'homme", on violemment réprimé les manifestant lors du passage de la flamme olympique à Paris (arrachage de drapeaux tibétains, frappage d'un caméraman de F2,...)
07/04/2008 - source - - [-] 15/207 [+]
#143
Plan de rigueur qui rogne sur la fonction publique et le logement
06/04/2008 - source - - [-] -3/195 [+]
#142
Violences contre les lycéens pacifiques luttant contre la suppression de postes d'enseignant.
05/04/2008 - source - - [-] 1/207 [+]
#141
S'arrange avec le code électoral pour pouvoir voter
02/04/2008 - source - - [-] 28/208 [+]
#140
S'implique plus en Afghanistan sans débat au parlement (il avait promis le contraire pendant la campagne), pendant que les médias parlent de Carla.
29/03/2008 - source - - [-] 26/198 [+]
#139
Serait impliqué dans une affaire de détournements de fonds publics.
29/03/2008 - source - - [-] 24/210 [+]
#138
Sarkozy choisit les journalistes qui ne lui plaisent pas (Anna Bitton, auteur du livre sur Cécilia, n'a pas eu son accréditation pour suivre le voyage en Angleterre)
28/03/2008 - source - - [-] 10/194 [+]
#137
Déficit public bientôt dans la zone rouge de l'Europe
28/03/2008 - source - - [-] 14/212 [+]
#136
Rachida Dati aurait eu en décembre 2007 des " frais de réception " de 270 000 euro.
28/03/2008 - source - - [-] 30/226 [+]
#135
Bernadette Chirac, Alain Madelin, Christian Clavier, Patrick Le Lay dans la promotion de la légion d'honneur pâques 2008
24/03/2008 - source - - [-] 15/213 [+]
#134
Le seul rétrogradé du gouvernement est Bockel, qui avait dénoncé la Françafrique.
20/03/2008 - source - - [-] 25/225 [+]
#133
Le "président des droits de l'homme" n'a aucune réaction face aux évènements au Tibet
18/03/2008 - source - - [-] 6/224 [+]
#132
Félicite chaleureusement Dmitri Medvedev pour sa "victoire convaincante"
03/03/2008 - source - - [-] 30/220 [+]
#131
Censure dans le métro d'une "une" de Courrier Internationale mettant en cause la personnalité de Sarkozy
29/02/2008 - source - - [-] 45/255 [+]
#130
Désengagement de l'état dans la culture
29/02/2008 - source - - [-] 6/236 [+]
#129
Rama Yade ne critique pas l'utilisation de spray anti-sdf
28/02/2008 - source - - [-] 4/216 [+]
#128
Dérapage de grande classe au salon de l'agriculture
+ magouilles autour du "méa-cupla"
#
24/02/2008 - source - - [-] 37/261 [+]
#127
Retour de la morale à l'école
23/02/2008 - source - - [-] 11/217 [+]
#126
Décider seul d'un changement de programme scolaire (shoah)
23/02/2008 - source - - [-] 17/241 [+]
#125
Les sectes sont un "non-problème"
23/02/2008 - source - - [-] 25/247 [+]
#124
Volonté de contourner une décision du Conseil Constitutionnel
23/02/2008 - source - - [-] 43/241 [+]
#123
Dépénalisation du droit des affaires / modification de l'abus de bien social
20/02/2008 - source - - [-] 19/227 [+]
#122
Lancer des projets sans préparation ni consultation (pub sur service public, soah, ..) et faire une Xième commission.
19/02/2008 - source - - [-] 30/208 [+]
#121
800€ d'ammendes pour avoir comparé le régime de sarkozy à celui de vichy. Et Carla Bruni parlant du nouvel obs ?
17/02/2008 - source - - [-] 18/230 [+]
#120
Descente de police dans un foyer de travailleurs
13/02/2008 - source - - [-] -3/229 [+]
#119
Six nouvelles taxes créées depuis janvier
12/02/2008 - source - - [-] 19/213 [+]
#118
Les caisses sont vides : Estrosi prend un pot sarkozyste à 138.000 euros
10/02/2008 - source - - [-] 6/220 [+]
#117
La France ratifie par voie parlementaire le traité européen qui avait été refusé par référendum.
08/02/2008 - source - - [-] 33/223 [+]
#116
Isabelle Balkany et Michel Polnareff (et autres amis #) reçoivent la légion d'honneur
07/02/2008 - source - - [-] 15/235 [+]
#115
Nouvelles autorisation pour la culture d'OGM en plein champ.
06/02/2008 - source - - [-] 19/227 [+]
#114
Sarkozy ne veut pas d'images des combats qui ravagent la capitale tchadienne.
04/02/2008 - source - - [-] -16/222 [+]
#113
Sarkozy risée de la presse internationale
25/01/2008 - source - - [-] 58/252 [+]
#112
Service minimum à l'école
21/01/2008 - source - - [-] 0/234 [+]
#111
Vanter la politique des droits de l'homme de l'Arabie Saoudite.
18/01/2008 - source - - [-] 22/218 [+]
#110
«Dieu transcendant qui est dans la pensée et le cœur de chaque homme. Dieu qui n’asservit pas l’homme mais le libère. Dieu qui est le rempart contre l’orgueil démesuré et la folie des hommes». N.Sarkozy garant de la laïcité #
+ financement de sectes (volonté de réforme de la loi de 1905) (#)
Retour du catéchisme ? (
#)
16/01/2008 - source - - [-] 48/246 [+]
#109
Prison à vie après la purge de la peine
10/01/2008 - source - - [-] 27/229 [+]
#108
Mensonges sur le nombre de voitures brulées le 31 décembre
10/01/2008 - source - - [-] 17/211 [+]
#107
Des journalistes de TF1 révèlent une collusion TF1-Sarkozy
09/01/2008 - source - - [-] 37/229 [+]
#106
Le président de la transparence se fait hospitaliser dans le plus grand secret
09/01/2008 - source - - [-] -29/241 [+]
#105
Notation des ministres sur des critères chiffrés
07/01/2008 - source - - [-] 22/234 [+]
#104
Moral des français (et des jeunes #) en baisse
Edit : Moral au plus bas depuis la création de l'indice en 1987 (
#)
05/01/2008 - source - - [-] -7/223 [+]
#103
"La démocratisation culturelle, c'est veiller à ce que les aides publiques à la création favorisent une offre répondant aux attentes du public."
01/01/2008 - source - - [-] 2/218 [+]
#102
Création d'un fichier des sans papiers
01/01/2008 - source - - [-] 13/241 [+]
#101
Sans-papiers: les soutiens sur "écoute informatique"?
25/12/2007 - source - - [-] 13/237 [+]
#100
"La liberté de la presse c'est le soutient de la gauche" 18/12/07 N. Sarkozy
25/12/2007 - source - - [-] 35/237 [+]
#99
Remise en cause de la laïcité
21/12/2007 - source - - [-] 40/240 [+]
#98
Trahison et pressions sur ses amis policiers pour la police de proximité.
21/12/2007 - source - - [-] 5/217 [+]
#97
"J'augmenterai de 25% les petites retraites et je le financerai par ce qu'on aura récupéré sur les régimes spéciaux", N Sarkozy 2 mai 2007. 20/12/07 : pas de coup de pouce pour les retraites
20/12/2007 - source - - [-] 19/241 [+]
#96
Intervention des CRS pour déloger les sans abris.
Promesses non tenues sur les logements.
20/12/2007 - source - - [-] 4/234 [+]
#95
Après avoir vilipendé ceux qui occupent injustement des HLM, JP Bolufer, bras droit de C. Boutin occupait un appartement de luxe au prix d'un HLM.
20/12/2007 - source - - [-] 34/226 [+]
#94
Après sa mère en chine, Sarkozy emmène son copain Bigard et la mère de Carla Bruni au vatican aux frais de l'état.
20/12/2007 - source - - [-] 51/261 [+]
#93
Alors qu’il avait juré, en 2005, qu’il ne mettrait plus sa vie privée sur la place publique, Nicolas Sarkozy s’affiche avec l’ex-top-model et chanteuse Carla Bruni.
19/12/2007 - source - - [-] 43/259 [+]
#92
Braderie dans les musées
14/12/2007 - source - - [-] 20/216 [+]
#91
Le président touche encore son salaire de ministre de l'interieur.
12/12/2007 - source - - [-] 45/255 [+]
#90
Reçoit et se couche devant Kadhafi pendant la journée internationale des droits de l'homme.
Encourager la pacification de la Libye en lui vendant des armes.
Arrestation de manifestants sur la place des droits de l'homme au trocadero (
#)
Ont-ils parlé des droits de l'homme ? (
#)
(Le candidat des droits de l'homme ?
#)
Publicité dans le Figaro, propriété de Dassaut, cherchant a vendre à Kadhafi ses Rafale (
#)
10/12/2007 - source - - [-] 60/270 [+]
#89
Remise en cause de la protection des sources pour les journalistes.
10/12/2007 - source - - [-] 13/237 [+]
#88
Se ridiculise avec les farcs
06/12/2007 - source - - [-] 2/236 [+]
#87
Le président du pouvoir d'achat supprime l'exonération de la redevance pour 780.000 foyers pauvres.
Edit : Exonération prolongée d'un an, pour laisser passer les municipales..
06/12/2007 - source - - [-] 20/240 [+]
#86
Récompense contre dénonciation..
05/12/2007 - source - - [-] 20/244 [+]
#85
Sarkozy "félicite chaleureusement" Poutine pour sa victoire.. (après avoir dit qu'il ne lui serrerait pas la main)
04/12/2007 - source - - [-] 9/247 [+]
#84
Sarkozy loge dans une "chambre" d'hotel à Pekin de 800m² loué 6800 euros la nuit
[source Canard Enchainé]
04/12/2007 - source - - [-] 15/223 [+]
#83
15 milliard de bouclier fiscal censé faire revenir les exilés fiscaux mais l'exil continue.
[Source Canard Enchainé]
04/12/2007 - source - - [-] -1/251 [+]
#82
Réformer les régimes spéciaux des retraites sauf ceux des élus où est le "système plus équitable" ?
27/11/2007 - source - - [-] 24/236 [+]
#81
Rama Yade, secrétaire d'état aux droits de l'homme, ne dit rien sur l'arrestation de Kasparov, et n'est pas du voyage en Chine.
26/11/2007 - source - - [-] 38/216 [+]
#80
Sarkozy utilise l'expression populiste "pris en otage" pour la grève des transports. Sait-il ce qu'est un otage ?
23/11/2007 - source - - [-] 32/234 [+]
#79
Suppression de l'impôt sur la bourse
23/11/2007 - source - - [-] 31/235 [+]
#78
Privatisation rampante de la banque postale
22/11/2007 - source - - [-] 10/232 [+]
#77
Différences dans l'équité des réformes
[Tiré du Canard Enchaîné]
22/11/2007 - source - - [-] 31/217 [+]
#76
63 des 271 conseils des prud'hommes vont être supprimés.
18/11/2007 - source - - [-] 42/238 [+]
#75
Sarkozy et le "trop grand nombre de musulmans présents en Europe"
18/11/2007 - source - - [-] 26/236 [+]
#74
Une ouverture.. au FN
17/11/2007 - source - - [-] 25/233 [+]
#73
Colonna : la présomption d'innocence selon Sarkozy.
13/11/2007 - source - - [-] 23/231 [+]
#72
Loi Precresse. Quelles entreprises financeront les sections Sciences Humaines, Histoire de l'Art,... ?
Edit : CRS qui débloquent à Nanterre (
# et #)
09/11/2007 - source - - [-] 30/234 [+]
#71
Condy Rice est une américaine venue d'ailleurs selon sarkozy
09/11/2007 - source - - [-] -2/210 [+]
#70
Bouclier fiscal aux sportifs
08/11/2007 - source - - [-] 16/220 [+]
#69
Nouveau sans-papiers qui se jette par une fenêtre. Plus personne en parle, devenu normal...
08/11/2007 - source - - [-] 12/230 [+]
#68
Cède sur les marins pécheurs après avoir annoncé qu'il ne cèderai pas.
07/11/2007 - source - - [-] 19/205 [+]
#67
Changement de position par rapport au lieu de jugement des français au Tchad.
07/11/2007 - source - - [-] 14/204 [+]
#66
Déplacement de 2h au tchad pour chercher les journalistes déjà libérés
05/11/2007 - source - - [-] 22/242 [+]
#65
5 ème évacuation rue de la Banque des mal logés
03/11/2007 - source - - [-] -11/227 [+]
#64
1 policier pour 35 habitants pendant le conseil des ministres décentralisé en corse (consommation carbone et prix total inconnu pour le moment)
01/11/2007 - source - - [-] 6/238 [+]
#63
L'Élysée recommande une augmentation de 140% du salaire du président
Edit : 172% (
#)
RéEdit : 206% (
#)
29/10/2007 - source - - [-] 39/275 [+]
#62
Vent de censure sur Canal+
29/10/2007 - source - - [-] -1/237 [+]
#61
Grosse gaffe de sarkozy sur les décotes non reprise par tf1 et f2
29/10/2007 - source - - [-] 31/223 [+]
#60
Rachida Dati à menti sur un diplôme
25/10/2007 - source - - [-] 5/245 [+]
#59
L'ANPE doit transmettre les titres de séjours des étrangers s'inscrivant.
20/10/2007 - source - - [-] 41/245 [+]
#58
Le divorce Nicolas-Cécilia qui coïncide avec les mouvements sociaux du 18
19/10/2007 - source - - [-] 18/240 [+]
#57
Bernard Laporte, secrétaire d'Etats aux sports cible d'une enquête fiscale. "Double comptabilité, abus de biens sociaux, détournement d'actifs, fausses factures,..."
19/10/2007 - source - - [-] 22/238 [+]
#56
Le nouveau traité européen sera ratifié par voie parlementaire (fait le 4 février), en dépit du vote par référendum.
19/10/2007 - source - - [-] 18/252 [+]
#55
Placement d'un ancien conseiller économique de Balladur et Sarkozy à la tête de l'INSEE
15/10/2007 - source - - [-] 7/223 [+]
#54
Dépénalisation du droit des affaires en plein cœur du délit d'initié EADS. (les nantis sont-ils plus les conducteurs de trains ou ces actionnaires qui s'en mettent plein les poches pendant qu'airbus licencie ?)
06/10/2007 - source - - [-] 4/260 [+]
#53
Affaire EADS : sarkozy / lagardère (principal actionnaire), l'amitié jusqu'où ?
06/10/2007 - source - - [-] -11/243 [+]
#52
Interdiction de l'hébergement d'urgence pour les sans-papiers
06/10/2007 - source - - [-] 7/265 [+]
#51
Darcos et le MEDEF trouvent la filière ES trop à gauche
06/10/2007 - source - - [-] 18/238 [+]
#50
Suppression du samedi à l'école primaire
03/10/2007 - source - - [-] 1/253 [+]
#49
Mensonge(s) lors de son passage télévisé
[ src : Canard Enchaîné ]
27/09/2007 - source - - [-] 26/268 [+]
#48
Supprimer 22 000 fonctionnaires sous couvert de restrictions budgetaires et rendre les riches encore plus riches
26/09/2007 - source - - [-] 38/270 [+]
#47
A l'ONU Sarkozy ne veut parler qu'aux médias Français...
26/09/2007 - source - - [-] -103/375 [+]
#46
Tests ADN pour les candidats au regroupement familial.
20/09/2007 - source - - [-] -88/376 [+]
#45
Indignation après un édito anti-sarkozy
05/09/2007 - source - - [-] -114/386 [+]
#44
Privatisation de GDF (après avoir promis qu'elle n'aurait pas lieu)
03/09/2007 - source - - [-] -78/382 [+]
#43
Sarkozy veut faire juger les fous
27/08/2007 - source - - [-] -93/383 [+]
#42
TF1 passe à la trappe un sujet sur le frère de Rachida Dati Edit : Confirmation par le canard enchainé
27/08/2007 - source - - [-] -113/395 [+]
#41
Sarkozy "se fout des bretons"
27/08/2007 - source - - [-] -111/391 [+]
#40
Séries d'expulsions :
- un enfant d'ukrainien dans le coma
- un congolais ; deux enfants qui restent en France
- un mongolien persécuté dans son pays

Quota d'expulsion de 25000 par an.
18/08/2007 - source - - [-] -82/440 [+]
#39
Déduction des intérêts d'emprunts immobiliers sur les emprunts en cours : "je l'ai promis, je le ferai". Bah non.
17/08/2007 - source - - [-] 14/258 [+]
#38
4 mois de prison ferme pour avoir injurié Sarkozy.
05/08/2007 - source - - [-] 58/294 [+]
#37
Les vacances à 20000 euros la semaine.
04/08/2007 - source - - [-] 45/263 [+]
#36
Cacher (en mentant) le contrat d'armement avec la Libye pour la libération des infirmières bulgares (après avoir écarté Kouchner de l'affaire)
03/08/2007 - source - - [-] 35/277 [+]
#35
Remise en cause du droit de grève (dans tout le service public plus tard ?)
01/08/2007 - source - - [-] 21/271 [+]
#34
Franchise médicale (qui annonce la santé pour ceux qui ont de l'argent ?)
31/07/2007 - source - - [-] 40/268 [+]
#33
Suppression des droits de succession
27/07/2007 - source - - [-] 6/272 [+]
#32
Deux frères de la ministre de la justice, Rachida Dati, accusés de trafic de cannabis. Cette dernière doit également faire face à plusieurs démissions au sein de son ministère à cause de son côté "autoritaire".
13/07/2007 - source - - [-] 25/277 [+]
#31
Cecilia Sarkozy dispose d'une carte bleue de l'Elysée
Edit :
lien merci le canard..
03/07/2007 - source - - [-] 20/288 [+]
#30
Suppression de 10.000 postes dans l'Education nationale en 2008
29/06/2007 - source - - [-] 47/283 [+]
#29
Tentative d'expulsion d'une grand-mère malade alors qu'elle prenait son bain.
22/06/2007 - source - - [-] 38/274 [+]
#28
Camoufler une petite émeute urbaine..
22/06/2007 - source - - [-] 53/269 [+]
#27
Avoir une relative constance dans les idées sur la TVA sociale (en clair, dire que c'est nul il y a trois ans puis vouloir l'expérimenter..)
22/06/2007 - source - - [-] 36/272 [+]
#26
Une candidate aux législatives UMP déclare que coucher avec les noirs et les arabes de sa circonscription la répugne.
Aucune condamnation par l'UMP.

Confirmation
14/06/2007 - source - - [-] 114/358 [+]
#25
l'ex-"premier flic de France" et son gouvernement n'ont rien prévu par rapport au non-paiement des heures supplémentaires des policiers depuis 1998.
14/06/2007 - source - - [-] 70/274 [+]
#24
Les peines plancher (percé): les juges auront demain l'obligation de faire exactement comme auparavant.
(Les peines automatiques sont interdites par les traités internationaux, donc les juges auront le droit de donner moins)
12/06/2007 - source - - [-] 40/258 [+]
#23
Légèrement éméché au G8 ?
11/06/2007 - source - - [-] 27/317 [+]
#22
Parachutes dorés : "je ferais ce que j'ai dit". Ah bah non.
09/06/2007 - source - - [-] 19/293 [+]
#21
Cacher un rapport alarmant sur l'état de la relation des citoyens avec la police dans le 93
06/06/2007 - source - - [-] 27/265 [+]
#20
Volonté de construire une piscine à Bregancon et de mettre à disposition pour chaque enfant sarkozy un jeu de clef et un chauffeur + voiture (au frais du contribuable).
(Source : le canard enchainé du 30/05/07)
31/05/2007 - source - - [-] 45/311 [+]
#19
S'agiter avant les législatives
- avec le cadeau fiscal (coutant de 4 à 10 milliards d'euros/an)
- en essayant de camoufler la franchise pour la sécu
- en laissant finir les semis de maïs MON810 (OGM) [
src]
30/05/2007 - source - - [-] 67/281 [+]
#18
Pressions de Rachida Dati sur Paris Match
29/05/2007 - source - - [-] 34/276 [+]
#17
Suppression de la carte scolaire
29/05/2007 - source - - [-] 33/279 [+]
#16
Trouver que l'élysée trop petit pour sa famille et annexer l'hôtel de marigny. (source canard enchainé)
25/05/2007 - source - - [-] 63/321 [+]
#15
Discours néo-colonialiste à Dakar
24/05/2007 - source - - [-] 46/272 [+]
#14
Suivre les conseils d'Omar Bongo (président Gabonais, au pouvoir depuis 1967, il a instauré un régime de parti unique de 1968 à 1990)
24/05/2007 - source - - [-] 38/284 [+]
#13
Frédéric Péchenard, un proche de Nicolas Sarkozy, a été nommé directeur général de la police nationale.
23/05/2007 - source - - [-] 29/293 [+]
#12
Déclarer n'avoir aucun meuble (dort-il par terre ?) et aucun bijou (Cecilia se fait prêter ses bagues ?)
23/05/2007 - source - - [-] 47/301 [+]
#11
Le directeur adjoint de campagne de Nicolas Sarkozy devient le directeur général adjoint de TF1
22/05/2007 - source - - [-] 226/456 [+]
#10
Petit faux sur son passage à Sciences Po
19/05/2007 - source - - [-] 71/329 [+]
#9
Nomination de journalistes comme conseillers
18/05/2007 - source - - [-] 45/301 [+]
#8
Que Christian Vanneste se présente aux législatives alors que Nicolas Sarkozy avait dit qu'il ne le serait pas à cause de sa condamnation pour propos homophobes.
17/05/2007 - source - - [-] 78/350 [+]
#7
Parler de ministères donnés par compétence mais imposer la moitié de femmes.
16/05/2007 - source - - [-] 22/336 [+]
#6
Refus d'un président de l'UMP pour lui succéder
15/05/2007 - source - - [-] 50/326 [+]
#5
Mensonge à propos de Vincent Bolloré qui n'aurait jamais travaillé pour l'état. Alors que si..
15/05/2007 - source - - [-] 92/352 [+]
#4
Censure par Lagardère d'un article du JDD sur le non-vote de Cécilia Sarkozy
14/05/2007 - source - - [-] 100/380 [+]
#3
De la prison ferme pour des personnes ayant jeté des cannettes durant des manifestation anti-sarkozy
08/05/2007 - source - - [-] 136/428 [+]
#2
Déplacement en jet privé pour aller sur un yacht a 2oo ooo euros la semaine. Se faire livrer du pain de paris en avion. Ne pas se soucier d'avoir dit "moi je suis un candidat du peuple, pendant que certains font leur débat dans de grands hotel parisiens"
08/05/2007 - source - - [-] 220/502 [+]
#1
Soirée + nuit au fouquet's à 2ooo euros la nuit (2 smics)
07/05/2007 - source - - [-] 166/740 [+]
 
Merci à :  http://www.sarkonneries.fr/

bas
baniere

Annie Lacroix-Riz : "l'extrême droite : son histoire, son actualité et les moyens de la combattre" from Les Films de l'An 2 on Vimeo.

 

Histoire de la banque de France

La banque de France est créée le 18 janvier 1800, c'est une société au capital de 30 millions de francs souscrite par le premier consul Napoléon, des membres de son entourage et les plus riches familles françaises. Les 200 actionnaires les plus importants en constituent l'assemblée générale. En contrepartie de son privilège d'émettre la monnaie de la nation, la banque de France assure gratuitement le service de caisse du trésor et consent à des avances à l'état lorsque la situation des finances publiques l'exige.

En 1936, le gouvernement du front populaire donne aux pouvoirs publics des moyens d'intervention plus directe dans la gestion de la banque. Sur les 20 conseillers du conseil d'administration, 2 sont nommés par l'assemblée générale, un par le personnel et 17 désignés par l'état.

En 1945, la banque de France est nationalisée, et se voit attribuer un rôle de service public. Le capital de la banque est transféré à l'état le 1er janvier 1946.

Les réformes de 36 et 45 ont retiré toute part de gestion aux intérêts privés, mais n'ont pas diminué le rôle de gouverneur vis a vis des pouvoirs publics, ni réduit l'autonomie de gestion de la banque.

En 1971, R.Nixon supprime la convertibilité du dollar : c’est l’abandon de l’étalon or. Désormais les monnaies varient entre elles suivant l’offre et la demande. Il n’y a aucune contrepartie métallique à la monnaie émise !

En 1973, G.D'Estaing et G.Pompidou réforment les statuts de la banque, en particulier par l’article 25 très court, qui bloque toute possibilité d'avance au trésor : « Le trésor public ne peut être présenteur de ses propres effets à l'escompte de la banque de France ». Par cet article la banque de France abandonne donc son rôle de service public. L'état reste quand même le seul propriétaire des actions de la banque. Mais ceci m’est fin aux 30 glorieuses et ouvre la voie à l’endettement de la nation !

En 1976, sans aucune justification économique R.Barre décide que l'état paiera les intérêts de sa dette au-delà du taux d'inflation. Il place ainsi l'état au service des créanciers !

En 1992, l'article 104 du traité de Maastrich interdit aux banques centrales et à le BCE d'accorder des découverts et des crédits à toutes les autorités publiques. Et en 1993, Miterrant et Chirac en application du traité décideront que l'état doit obligatoirement passer par les banques privées pour se financer.

En 1998, la banque de France est intégrée au SEBC (système européen de banque centrale). Les banques privées obtiennent donc un monopole sur le crédit public : pour elles c'est le jack pot ! La dette qui en découle est une pure création au service du capital financier.

Donc, délibérément, l'état a transféré sur le système bancaire privé, son droit régalien de création monétaire. Sans que cela ait donné lieu au moindre débat public, nous avons privatisé l’argent, de sorte que nous, peuple soit disant souverain devons maintenant acheter notre propre monnaie auprès de banques privés !

Source : conscience citoyenne responsable

 

 

 
Mamie en colère contre Sarkozy
 

 

JUIN 2010 - ELLE EST PAS BELLE LA VIE !

Dans une période ou beaucoup ont du mal à joindre les 2 bouts, certains ont trouvé un bon moyen de s'en sortir : faire bosser leur  femme !
Le groupe LVMH dirigé par Bernard Arnaud, grand ami de notre président, accueille dès à présent 2 petites nouvelles au sein de son conseil  d'administration:

Mme Bernadette Chirac, jeune espoir de la finance française, grande spécialiste du luxe à travers le monde, est nommée au  conseil d'administration de LVMH.

Mme Florence Woerth, femme de notre ministre du budget est nommée au conseil de surveillance de la st. Hermès,  filiale de LVMH.

Gageons que cette nomination assurera à son mari une partie de sa retraite et ne l'obligera pas à travailler jusqu'à 63 ans.

Mme Woerth était déjà en charge de la gestion du patrimoine de Liliane Bettancourt, 1ère fortune de France  !!!  petit détail : la participation au conseil d'administration d'une entreprise donne droit à des "jetons de présence"  venant rémunérer ce pénible travail.

Ainsi, Mme Chirac recevra 650 000 € par an en juste retour de son dévouement à la cause du luxe français et Mme Woerth 400 000 € !

A part çà, on nous invite à nous serrer la ceinture et à faire des efforts !  "Bling Bling", vous avez dit "Bling Bling" ???

 

 


Et si c'était VRAI

Ponérisation : processus par lequel s’immisce le mal, corrompant un individu ou groupe d’individus, institutions, associations, voire des nations tout entières via les gouvernements et corporatismes.

Pathocratie : littéralement le « pouvoir malade », décrit les régimes totalitaires qui vont contre l’intérêt du peuple au profit des intérêts d’une minorité au pouvoir. Les agissements des pathocraties sont répréhensibles sur le plan moral mais aussi législatif (déportation, génocide, censure etc)


L'Homme parle - La Crise
par Marxsdtf

CE QUE TU REFUSES D'APPRENDRE DANS LE CALME,
LA VIE TE L'APPRENDRA DANS LES LARMES.

  

 
Leçon d'économie :
 
Ça se passe dans un village qui vit du tourisme, sauf qu'à cause de la crise il n'y a plus de touristes. Tout le monde emprunte à tout le monde pour survivre. Plusieurs mois passent, misérables. Arrive enfin un touriste qui prend une chambre. Il la paie avec un billet de 100 €.
 
Le touriste n'est pas plutôt monté à sa chambre que l'hôtelier court porter le billet chez le boucher, à qui il doit justement cent euros. Le boucher va aussitôt porter le même billet au paysan qui l'approvisionne en viande. Le paysan, à son tour, se dépêche d'aller payer sa dette à la fille de joie à laquelle il doit quelques passes. Celle ci boucle la boucle en se rendant à l'hôtel pour rembourser l'hôtelier qu'elle ne payait plus quand elle prenait une chambre à l'heure. Comme elle dépose le billet de 100 € sur le comptoir, le touriste, qui venait dire à l'hôtelier qu'il n'aimait pas sa chambre et n'en voulait plus, ramasse son billet et disparaît. Rien n'a été dépensé, ni gagné, ni perdu.
N'empêche que plus personne dans le village n'a de dettes.
 
N'est-ce pas ainsi qu'on est en train de résoudre la crise mondiale ?
 
 

Hervey Cleckley (psychiatre américain).

Hervey Cleckley est le premier à avoir proposé une liste de critères diagnostics pour la psychopathie :

  1. Charme superficiel et bonne « intelligence ».
  2. Absence de délire et de tout signe de pensée irrationnelle.
  3. Absence de « nervosité » ou de manifestations psychonévrotiques.
  4. Sujet sur qui on ne peut compter.
  5. Fausseté et hypocrisie.
  6. Absence de remords et de honte.
  7. Comportement antisocial non motivé.
  8. Pauvreté du jugement et incapacité d’apprendre de ses expériences.
  9. Egocentrisme pathologique et incapacité d’aimer.
  10. Réactions affectives pauvres.
  11. Incapacité d’introspection.
  12. Incapacité de répondre adéquatement dans les relations interpersonnelles.
  13. Comportement fantaisiste et peu attirant sous l’emprise de l’alcool, voire sans alcool.
  14. Rarement porté au suicide.
  15. Vie sexuelle impersonnelle, banale et peu intégrée.
  16. Incapacité de suivre un plan de vie.

Les psychopathes sont des humains à tous égards, sauf qu’il leur manque une âme !

 

 

En lisant calmement les définitions de KANT ci-dessous, on se rend compte de la sournoiserie des mots suivant l'interlocuteur. La dénomination de la démocratie pensée par un philosophe , et la conception légiféré par un chef d'état, sont aux antipodes de notre compréhension .

Il est vrai qu'en démocratie c'est le peuple qui décide mais lorsque ce peuple a élu ses représentants, il y a  environ une bonne moitié qui est insatisfaite et  en désaccord avec la politique adoptée, donc avec cette démocratie. Le peuple (le vrai) trouve alors illégitime sa propre pensée bien qu'ayant démocratiquement accordé sa confiance à celles et ceux qu'il élit. La violence exercée par le représentant du peuple l'est sur le peuple (législatif/exécutif). Pourtant si l'on se sent démocrate on se doit de confirmer les lois de la démocratie. Compliqué hein ? Enfin pour moi en tout cas !

Si l'on refuse ce que nous avons nous-mêmes prescrits, nous ignorons le principe démocratique. Alors quel régime ?

D'abord et tout simplement, ne pas se tromper dès le début dans le choix d'un "candidat". Choisir un représentant qui n'a pas la grosse tête, le suivre au cours de son parcours initiatique politique et social, veiller à ce qu'il exécute un travail  populaire (il n'y a pas de sots métiers) où il s'investit au même titre que ses collègues, pendant ce parcours. Celui-ci doit être poussé par le peuple et non pas s'autoproclamer leader comme un assoiffé de pouvoir et de fortune. Ce genre doit être banni immédiatement car dangereux. Il doit naturellement exprimer des solutions dans les attentes du plus grand nombre des meurtris de la vie, toutes pensées politiques confondues. La population doit comprendre ce qu'il attend lui-même de l'existence et lui accorder crédit s'il est justifié qu'il combat pour cette cause dans la plus grande clarté.

Beaucoup d'individus ont ce profil mais ne sont pas assez  effrontés, n'ont pas le cynisme et la détermination hypocrite que sont les soit-disants critères énoncés par ces mêmes impudents  qui semblent prêts à tout pour atteindre leur but.  Souvent trop francs, trop sincères,  ils sont facilement colériques, ce qui les dessert, toujours au vue de ces critères créés par ceux qui évidemment y entrent.  Les gens caractériels sont pourtant un bon baromètre car si ils tempêtent c'est que tout va mal et, croyez-moi, s' ils gardent le sourire c'est que le ciel est bleu.  C'est  à  nous ensuite d'aider ce promu dans sa fonction de chef, missionné à relever le pays.

Un être qui édicte des lois aux profits des siens n'est qu'un vulgaire dictateur et n'a pas sa place à la tête d'un gouvernement quel qu'il soit ! Le principe est de ne pas prendre à Pierre pour donner à Mohamed ou vice-versa (certains diront si, si ! lol) de ne pas créer de pensées contradictoires, de ne pas provoquer d'inégalités sociales, dénoncer et condamner (c'est urgent) les parachutes dorés. Après, le travail est immense mais l'union fait la force et lorsque tout le monde s'entraide, rien ne peut abattre la volonté du peuple. Voyons plus bas ce qu'il en pense le fameux KANT. En attendant, je fatigue d'observer la vie et d'apprendre des inepties qui se révèlent fausses dès que cela arrange la société. Au début, on avale tout. On lit et on croît ce que l'on lit car c'est écrit ! Mais la vérité est souvent bien plus sombre que ce qu'on nous décrit dans les livres car les auteurs ont de tous temps été censurés ou on écrit leur propre conviction sur des évènements pourtant historiques, idéalisant en fonction de leurs croyances, de leurs idéologies, de leurs tempéraments.

Le mérite des quelques connaissances que j'ai acquis revient à ceux qui ont su décrire objectivement des faits historiques, sans prendre parti, ce qui est rare. Les auteurs pompeux et déjà convaincus sans l'ombre d'une recherche sérieuse et précise, ne m'intéressent pas.  Je ne traduis donc que l'impression exprimée par ces gens  lettrés. D'ailleurs, j'essaye de lire, s'agissant des personnages ou de faits historiques, toutes les versions des partis en cause sur un thème donné ou choisi. Sur Napoléon par exemple, je lirai  les traductions des écrits de Gregory Fremont-Barnes, Todd Fisher, Bernard Cornwell,
The Napoleonic Wars: The Rise and Fall of an Empire et l'exposé de J. Tulard, Napoléon ou le mythe du sauveur, ensuite je lirai un ouvrage d'un opposant de gauche et d'un opposant de droite du même thème etc... C'est, d'après mon humble avis, l'unique façon de cerner la vérité et d'approcher l'essence même de l'histoire vécue. Voici (ci-dessous) un sujet relevé sur Wikipédia ! 
 J'analyse, observe et traduit toujours bien trop les gens qui croisent ma vie. Certains disent que c'est un défaut. Pour ma part j'en suis souvent malheureux. Je dois reconnaître que c'est épuisant mais c'est dans ma nature, c'est inné.  Souvent, l'impression sur un inconnu est si profonde, passé quelques instants, que j'ai la sensation de le connaître d'avant. Voici donc pourquoi je surprend encore certains de mes proches car je peux faire l'éloge d'un individu représentant l'adversité sans pour autant l'accabler. Cela semble contradictoire mais ce travail de reconnaissance permet de cerner la véritable personnalité de chacun. Même sensé être à l'opposé de mes valeurs, je pressens  le mérite ou la valeur cachée d'autrui, sans pour autant adhéré à sa cause.  Point de vantardise ni de fausse modestie, c'est inné. Un don légué par une grand-mère qui prodiguait ses conseils alentour d'une cabane en bois, sur les fortifications des Lilas, Porte des lilas. Des conseils judicieux relatifs à la vie courante, elle consolait plus qu'elle ne réparait mais elle comprenait et savait écouter. Comme elle, à chaque rencontre, il me faut nous séparer opinion faîte... C'est crevant, je suis souvent épuisé car, tel un vieil ordinateur en folie, je rame, amassant tous les détails pour analyse immédiate. Parfois j'ai cru me tromper, mais quelques années plus tard, il m'a été forcé de constater que la première impression était bien la bonne. Au travers de la CGT, j'ai basculé de grosses pontes au rang de misérables racailles, volant et tirant profit de la condition qui leur était donné... Et j'en aurais pleuré de dégoût. C'est pourquoi les gens qui réunissent toute une communauté comme coupable du fait de la transgression des lois par un seul individu, me bouleverse, me blesse et je saigne profondément au fond de mon âme. Ici, en Brocéliande, je représente au regard des tarés "les parisiens dans leur ensemble", une engeance qu'ils haîssent parce qu'ils ont TOUS été bosser à Paname et souvent dans des organismes tels la RATP ou la sncf, et qu'ils se sentent redevables. Simple non ?.... Une pierre dans mon jardin car ce fait est inexorablement reproduit sur toute l'échelle des valeurs humaines. Un banlieusard fout le feu à une voiture et c'est toute une communauté qui sera livrée à la vindicte populaire franchouillarde italo ibérique porto germanique magyar slave.... Personne n'ira vérifier que la voiture appartient à un arabe, que le mec ne sera pas remboursé si c'est considéré comme un attentat, que le pyromane est un français de souche croisée bâtarde comme le reste de la population, qu'il habite à Auteuil et que son géniteur est Haut fonctionnaire à la Cour des comptes.... Toute une population va être accusée de saccage, et.... la suite, tu la connais.... Et TOUT cela me fait mal car il se passe exactement les mêmes faits partout dans le monde mais les gens se protègent en mettant des oeillères. Ceux qui refusent de s'accepter en tant que bâtard veulent faire payer ceux qui sont différents dans le lieu où ils vivent. Il n'y a pas de zones de stand by. Le schéma est reproduit dans tous les endroits du globe, là où paraît-il évolue la civilisation... Un COMBLE ! Les plus grands philosophes, chercheurs et penseurs sont des hommes de gauche, il y a une raison à cela : Ils ont du coeur ! Ils ne pensent pas que par le pouvoir et la richesse. Ils vivent par les sentiments et les actes. C'est mon point de vue, fruit d'expériences plutôt blafardes, sinon noires et parfois létales. J'ai moi aussi un cancer. Un cancer de la vessie. Je n'ai pas interrogé Dieu (D) mais je respecte la foi de celui qui croît. Respecter la Foi des autres n'est pas faire oeuvre de charité, c'est une EVIDENCE. Chaque être a droit à sa liberté de penser, à sa liberté d'expression. Qui sont ces gens qui s'autorisent à ordonner ce qui est bien ou mal. Le droit à la propriété est au premier arrivé, soit ! Alors toute la terre est aux NOIRS. Dieu à créé la terre et le ciel et fait l'homme à son image, soit ! Alors tous les hommes sont cousins... Notre mère à tous est EVE... Que de conneries... Regardons plutôt cette engeance qui s'est autoproclamée dirigeante de la pensée universelle comme une communauté de masochistes pédophiles et sadiques. L'inquisition, c'est pourtant parlant. Si un tel pouvoir a pu être exercé par l'ethnie la plus prolifique, une autre ethnie pourrait très bien imiter ces horreurs à son propre compte. C'est là bien difficile de s'y retrouver et bien non ! Au contraire, pendant un temps très court, l'hospitalité était prodiguée dans de nombreuses populations sur le globe. Personne ne s'était pourtant concerté et personne ne s'en est jamais plaint. Il est vrai que le jeu de la CONCURRENCE a suffît a faire effondrer l'édifice de bienséance, de tolérance et de  charité humaine et non pas chrétienne... Bon je déborde trop. Comme je voudrais qu'autrui partage une vision plus saine de la vie en communauté... Utopie ?
Vis comme te le suggères ton subconscient, là se cachent les vrais mystères comportementaux. Soigner une mère malade, un père agonisant, est un véritable sacerdoce. Si tel est ton destin, il s'accomplira surtout si c'est un devoir familial. La maladie est une situation qu'il faut avoir endurée pour savoir ce qu'elle coûte. Telle une brûlure, on ne peut mesurer l'ampleur de son mal qu'en le constatant...Par contre il faut  penser à soi car, si tu veux aider longtemps, il faut  te sauvegarder.

Aiguail7

 

Aporétique-->  aporie : PHILO, Contradiction insurmontable dans un raisonnement

 

KANT

P. Deramaix revu et modifié le 23 mai 1998

Pour Kant, la démocratie (pouvoir de tous) présente un caractère aporétique, ce qui le conduit à la catégoriser comme despotique :"des trois formes d'Etat, celle de la démocratie est au sens propre du mot, nécessairement un despotisme parce qu'elle fonde un pouvoir exécutif où tous décident au sujet d'un seul, et, si besoin est, également contre lui (qui par conséquent n'est pas d'accord), par suite une forme d'Etat où tous, qui ne sont pourtant pas tous, décident - ce qui met la volonté universelle en contradiction avec elle-même et avec la liberté" ( note 4 )

 Une telle position exclut catégoriquement la démocratie directe comme une impossibilité logique : "le législateur ne peut être, en une seule et même personne, en même temps l'exécuteur de sa volonté" ; une démocratie où le peuple serait le législateur en même temps que l'exécutif oblitère, en fait, le concept de droit au profit du fait, c'est-à-dire qu'elle instituerait la force exercée par le peuple sur le peuple comme seule source de droit. On en vient ici à un despotisme total (parce que exercé par tout le peuple) fusionnant les volontés particulières en un consensus et abolissant la liberté individuelle au profit du contrôle total.

 Les diverses formes de pouvoir républicain s'inscrivent dans un processus évolutif. Kant argue toutefois que le passage du despotisme au républicanisme est d'autant plus aisé que "le personnel du pouvoir de l'Etat (le nombre de dominant) est petit", laissant aux diverses formes de républicanisme la possibilité d'évoluer historiquement vers une démocratie plus large, sans aboutir cependant - en raison de l'aporie évoquée par Kant - à la démocratie directe. Le régime républicain sera par conséquent toujours représentatif : le peuple acceptera contractuellement de se démettre de son pouvoir au profit de représentants élus, la séparation entre le législateur (les élus) et l'exécutif (l'administration du peuple) étant garantie constitutionnellement. En fait, Kant semble privilégier un élargissement de la représentation ce qui suppose une restriction du nombre de représentants. Le paradoxe est apparent seulement : peu nombreux, les élus devront prendre plus aisément en considération l'intérêt général dans la mesure où leur situation dépend de la volonté d'un plus grand nombre. Cependant, réduire l'exercice du pouvoir à l'autocratie d'un despote éclairé est loin d'être sans danger : à l'objectivité de la volonté générale se substituerait la subjectivité propre du chef d'Etat, qui même élu, imposerait à tous, avec la plus grande légitimité, les mesures élaborées à partir de sa propre singularité. Or, la singularité d'un seul ne saurait se prévaloir d'une légitimité universelle que s'il est fait totalement abstraction, dans l'exercice du pouvoir, des passions et des intérêts privés. C'est porter trop de crédit à la rationalité du prince dont le pouvoir doit, par prudence, être tempéré par celui d'un législateur "collectif".

 La République devra donc évoluer de l'autocratie éclairée à une forme particulière d'aristocratie fondée, sur le mérite plus que sur le rang dévolu par la naissance. L'aristocratie kantienne sera en conséquence une méritocratie fonctionnelle. Dans sa forme achevée, elle sélectionne l'encadrement de l'Etat sur un double critère : une compétence académique reconnue par l'Ecole sera requise de la fonction publique tandis que la compétence politique exigée des représentants et assurée par les formations partidaires, qui préselectionne les candidats, ne pourra être avalisée que par les élus.

 Une autre raison conduit Kant à restreindre aristocratiquement l'exercice du pouvoir : s'il se conquiert volontiers, il ne s'abandonne que sous la contrainte, de sorte qu'il est plus aisé de destituer un monarque despotique que d'en finir avec une démocratie ("c'est impossible d'y parvenir dans une démocratie autrement que par une révolution", écrit-il) où c'est tout le peuple qui doit abandonner sa souveraineté directe au profit de ses représentants. )" 

 Les conséquences de ce distingo dans la critique de l'insurrection sont claires. Cette dernière ne pourrait être légitime que dans la mesure où elle permet le passage d'une forme despotique (démocratique ou non) à la forme républicaine du pouvoir, tandis qu'elle resterait illégitime dans les Etats républicains autarciques ou aristocratiques (méritocratiques) dont l'évolution historique doit s'accomplir dans le respect des formes légales, permettant l'extension graduelle de la représentation populaire et la rationalisation de l'exercice du pouvoir.

 Si nous rejetons l'insurrection comme illégitime dans le cadre républicain, il nous incombera de penser les modalités concrètes de la limitation du pouvoir. Nous sommes placés, que nous le voulions ou non, devant une situation de fait : le législateur voit l'exercice de sa fonction dans une double perspective. D'une part, il cherchera à réaliser la mission dont il est chargé par l'électeur et d'autre part, il travaillera à conserver son rang, autant par la légitime entreprise de persuasion politique que par la plus discutable tendance à orienter sa législation en fonction de son intérêt propre. Quelles limites cette corruption du pouvoir pourra-t-elle rencontrer légitimement sinon dans des dispositions juridiques propres à restreindre le pouvoir du législateur ? Le législateur se verra en conséquence contraint de s'auto-mutiler en quelque sorte pour légiférer dans une plus grande stabilité. Ce travail n'est rendu possible que dans la mesure où un miroir critique est tendu vers la subjectivité du législateur, qui, en fonction et dans l'exercice de sa tâche, n'est peut-être pas à même de faire preuve de la plus grande lucidité. L'opinion publique, expression collective de la volonté populaire, reste trop manipulable et sujet aux affects des passions politiques et des intérêts sectoriels pour pouvoir prendre en charge efficacement cette fonction critique, non pas que la critique du peuple ne doive pas être entendue, mais parce que le murmure populaire se contente de manifester d'une manière symptomatique les dérives du pouvoir. Le caractère symptomal de l'opposition populaire impose une distanciation critique autant à l'égard de celle-ci qu'à l'égard des intérêts propres du pouvoir de sorte que le philosophe, prenons cette fonction au sens large du terme, sera l'agent privilégié d'une médiation entre le législateur et la volonté populaire.


La propriété pour Proudhon est avant tout la possibilité qu'à celui qui détient un capital d'acheter (dans le cas de l'esclavagisme) ou de louer des êtres humains (dans le cas du fermage ou du salariat) .
La propriété, c'est "l'exploitation de l'homme par l'homme". Le prolétariat n'étant pas "un Dieu qu'il faut adorer mais un mal qu'il faut détruire", Proudhon se prononce pour la propriété des moyens de production par les travailleurs eux-mêmes. Il se pose ainsi comme père de l'autogestion ou, pour employer sa terminologie dans "Les Confessions d'un révolutionnaire", de la gestion directe.
D'autre part, Proudhon développe ce qui deviendra l'un des concepts fondamentaux de sa sociologie, celui des forces collectives, irréductibles aux forces individuelles. L'organisation sociale qu'il faut, non pas inventer, mais découvrir dans la société elle-même, devra respecter cette pluralité des individus comme des collectivités.
Un premier mémoire sur la propriété sera suivi de deux autres qui le conduiront devant la cour d'assises. Le jury, se déclarant incompétent pour juger de questions "scientifiques", l'acquitte.

 

Pause pensée

"Nous apprenons qu'il existe une contrée où la mort n'atteindra point l'homme, à l'époque terrible du double cataclysme. Quant à la situation géographique de cette promise, d'où les élus assisteront au retour de l'âge d'or, c'est à nous de la rechercher. Car les élus, enfants d'Elie, seront sauvés selon la parole de l'Ecriture. Parce que leur foi profonde, leur inlassable persévérance dans l'effort leur auront mérité d'être élevés au rang des disciples du Christ-Lumière. Ils en porteront le signe et recevront de lui mission de renouer à l'humanité régénérée la chaîne des traditions de l'humanité disparue. [...] Car c'est à l'aide du feu et dans le feu même que notre hémisphère sera bientôt éprouvé." -Fulcanelli - Le Mystère des Cathédrales

 

 Démocratie ? Où ça ?

 

Le corbeau sur un arbre était perché à ne rien faire toute la journée.


Un lapin voyant ainsi le corbeau, l'interpelle et lui dit aussitôt :
Moi aussi, co
mme toi, puis-je m'asseoir et ne rien faire jusqu'au soir ?
Le corbeau lui répond de sa branche :
Bien sûr, ami à la queue blanche. Je ne vois pas ce qui pourrait, mon beau, de la sorte, t'empêcher le repos.
Blanc lapin s'assoit alors par terre et sous l'arbre reste à ne rien faire. Tant et si bien qu'un renard affamé,
voyant ainsi le lapin somnoler, s'approchant du rongeur en silence, d'une bouchée en fait sa pitance.

Moralité :
Pour rester assis à ne rien branler, il vaut mieux être très haut placé. 

 

 Démocratie simplifiée

 

Le 1er janvier 2009, quelques-uns des vingt-sept Etats membres de l’Union européenne risquent d’être dotés d’institutions rejetées par leur peuple. Le traité de Lisbonne, signé en décembre dernier par les chefs d’Etat ou de gouvernement, devrait alors être ratifié par tous les pays membres de l’Union. La Hongrie, Malte, la Slovénie, la Roumanie et la France l’ont déjà fait.

M. Nicolas Sarkozy avait pourtant déclaré : « Etre un Européen conséquent et un homme politique responsable, c’est ne pas faire après le “non” français à la Constitution européenne comme s’il ne s’était rien passé ! Les Français nous ont adressé un message : je veux en tenir compte. » C’était en juin 2006…

Son élection à la présidence lui ayant apparemment tenu lieu de blanc-seing pour annuler l’expression de la volonté populaire en matière européenne, il vient d’obtenir que plus des trois quarts des parlementaires français adoptent un texte quasiment identique à celui que 54,68 % des électeurs avaient repoussé le 29 mai 2005. Le Parti socialiste aurait pu imposer un autre référendum. Il s’y était engagé ; il y a renoncé.

Quelques semaines avant les élections européennes de 2004, M. Anthony Blair, soucieux de couper l’herbe sous le pied des eurosceptiques, nombreux au Royaume-Uni, avait promis de soumettre au suffrage universel la loi fondamentale de l’Union. Le successeur qu’il a choisi, M. Gordon Brown, a préféré confier au Parlement britannique le soin de ratifier le traité de Lisbonne.

En juin 2005, les citoyens néerlandais rejetaient le traité constitutionnel européen par 62 % des voix. Pour ne pas risquer de les consulter à nouveau, puisqu’ils ne répondent pas toujours comme il convient, c’est au Parlement qu’il reviendra bientôt, là encore, de ratifier le texte agréé en décembre dernier par le Conseil européen. Au Portugal, enfin, le Parti socialiste avait proclamé lors des élections législatives de février 2005 qu’il soumettrait le projet constitutionnel de l’époque au vote populaire. Le premier ministre José Sócrates a fait machine arrière en prétextant – comme M. Sarkozy, comme M. Brown, comme les socialistes néerlandais – que « les circonstances ont complètement changé. C’est un traité différent ». N’est-il pas « simplifié »?

Une telle désinvolture laisse songeur quand, en France, M. Valéry Giscard d’Estaing concède sans effort que « dans le traité de Lisbonne, rédigé exclusivement à partir du projet de traité constitutionnel [mort en 2005], les outils sont exactement les mêmes. Seul l’ordre a été changé dans la boîte à outils) ». « Il n’y a pas de différence substantielle », a également observé la commission des affaires étrangères de la Chambre des communes, pourtant dominée par le Parti travailliste. Bref, seuls les Irlandais auront droit, en mai ou en juin, à un référendum...

En 1983, François Mitterrand se déclarait « partagé entre deux ambitions, celle de la construction de l’Europe et celle de la justice sociale». Serait-ce désormais la démocratie qui fait obstacle à la première de ces ambitions ? Est-il indifférent que les parlementaires ayant contredit la décision du suffrage universel appartiennent de plus en plus aux classes sociales privilégiées, alors que le « non », en France comme aux Pays-Bas, l’a emporté haut la main dans l’électorat populaire ?

Agrégé de droit public, l’ancien ministre Jack Lang a peut-être répondu à toutes ces questions. Il a estimé qu’il était inutile de« s’empoigner sur des dispositions juridiques que pas même les spécialistes ne comprennent. Et puis, vous savez, un traité, ce n’est qu’un traité ».

Le Monde Diplomatique mars 2008 Serge Halimi

 

 

 

Si tu peux …                                                                 

Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
Et sans un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou perdre d'un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir;
Si tu peux être amant sans être fou d'amour,
Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre
Et te sentant haï, sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre;

Si tu peux supporter d'entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d'entendre mentir sur toi ces bouches folles
Sans mentir toi-même d'un seul mot;
Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois
Et si tu peux aimer tous tes amis en frères
Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi;

Si tu sais méditer, observer et connaître
Sans jamais devenir sceptique et destructeur;
Rêver mais sans laisser le rêve être ton maître,
Penser sans n'être qu'un penseur;
Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent;
Si tu sais être bon, si tu sais être sage
Sans être moral ni pédant;

Si tu peux rencontrer triomphe après défaite
Et recevoir ces deux menteurs d'un même front,
Si tu peux conserver  ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,
Alors les Rois, les Dieux,
la Chance et la Victoire
Seront
à tout jamais tes esclaves soumis
Et, ce qui vaut bien mieux que les Rois et la Gloire,
Tu seras un homme, mon fils.                                    
                                                                     R. Kipling



Ne fais pas à d'autres ce que tu ne voudrais pas que l'on te fasse !
La liberté des Uns commence où s'arrête celle des Autres !
Respecte l'Autre comme toi-même !
Ne porte jamais atteinte à la
Dignité
d'un être humain !

 

C’est Schiller qui, dans un très bel ouvrage sur la grâce et la dignité, en 1793, dira : la maîtrise des instants à travers la force morale de soi-même et la liberté de l’esprit et l’expression de la liberté de l’esprit dans le monde quotidien, dans le jour de tous les jours s’appelle dignité.

 

Faire l’application de la force morale pour pouvoir se maîtriser et donner le meilleur de nous-mêmes permet de faire jaillir dans l’être humain sa liberté d’esprit et par conséquent, de libérer son identité. Et l’application de cela au jour le jour s’appelle « dignité ».  Toute idée, toute philosophie qui puisse être accompagnée de la notion de dignité ou de la capacité de rendre digne, individuellement et collectivement les hommes est digne de foi et toute idéologie, pensée, philosophie ou religion qui ne permet pas l’émergence de la dignité individuelle et collective est dangereuse pour nous.

F. SCHWARTZ

  
Ce ne sont pas que des mots mais des valeurs aussi nécessaires que fondamentales quant au futur de l'humanité.
Les monstruosités constatées et tolérées dans certains pays ne sont que des relents de digestion hérités d'êtres sanguinaires complètement fêlés que des populations assouvies et terrorisées ont assis sur le trône des horreurs incontrôlables.
Hier, quand l'un donnait les journalistes à bouffer à ses crocodiles (
DADA amin ), l'autre torturait ( Pinochet ) son propre peuple ( CHILI ) pour le faire avouer ! Quoi, on ne sait pas mais il fallait tout dire. En Roumanie, Ceausescu faisait raser les villages par amusement. A présent, d'autres "désorganisent" des corps vivants (Amérique latine, pays de l'EST) pour vendre les organes au plus offrant.  Ailleurs, (Russie, Chine...), on liquide ceux qui dénoncent ces atrocités sans même prendre la peine de cacher ces abominations. On flingue à vau l'eau, on torture, on désagrège, on pollue, on castre, on bouffe même de l'être humain et ... en d'autres lieux la vie suit son cours comme si cette pandémie fatale avait des frontières.
Mais bordel soulevez-vous miséreux, pauvres, malheureux, peureux et soumis !
Ce sont vos propres enfants qui forment les armées de ces tarés qui détruisent l'humanité au nom de leurs folies. Et NOUS ... Ameutons nos voisins, notre famille, nos ami(e)s car c'est le pire des VIRUS qui menace, celui de la puissance dont l'esclavage est le vecteur !
Le choix qui est donné actuellement est la soumission (même dans les métropoles) ou l'exclusion et l'abandon, (la mort en somme) sans autre alternative. Pour les lâches le choix est rapide mais pour celles et ceux dont la conscience est éveillée, c'est l'apocalypse dans le cerveau et les entrailles. Les neurones ne sont plus transmetteurs au sein de ces populations et les oeillères restent l'ultime rempart ? Mon cul ! Car notre tour viendra...
Les bisons gênaient l'agriculture, ils les ont massacrés. Des peuples pacifiques vivaient, sereins sur des terres où les minerais proliféraient, ils les ont massacrés. Tout ce qui fait obstacle au pouvoir de l'argent est détruit, pulvérisé, sans aucun état d'âme !


En Europe, en France aussi...
Les délocalisations et les faillites frauduleuses ayant pour but les cessations d'activité prolifèrent et c'est la preuve du processus commençé. Les malheureux qui crèvent de faim sont la manne idéale pour les vautours de la finance.  Ce sont les animaux de bâts de demain et la ruée du patronat est entamée. Il faut être bien crédule pour s'imaginer qu'un chef d'entreprise va hésiter entre les 35H avec des salaires élevés et des 90H payées avec des cacahuètes. Comme les cacahuètes se mangent, celui qui a faim les accepte. Logique ! Mais ceux qui restent vont avoir faim... alors ? Il faudra se battre pour des ... cacahuètes !
Sans doute créés dans cette intention, les jeux tels que "le maillon faible" définissent bien la situation et l'ambiance qui règne dans le monde du travail, actuellement.
Lorsque l'on fait la razzia au rez-de-chaussée d'un immeuble, ceux qui se trouvent au-dessus descendent bien évidemment d'un étage et ainsi de suite... Alors, à qui le tour ?
Il est donc improbable que les opérateurs, maîtrises ou cadres échappent à cet horrible stratagème quand la première destruction, relative aux pays sous-développés, sera définitivement achevée. Quart monde, tiers monde, DEMI monde et après ? Ceux qui se croient les élus en raison du  monopole de la richesse, vivent grâce à ces mêmes gens qu'ils veulent détruire. C'est un paradoxe aussi connu que celui d'un couple qui s'aime mais se complaît dans la mutilation progressive de son bonheur. En fait, il n'existe pas d'ethnies particulièrement protégées par ce cataclysme, alors ceux qui se croient issus de la cuisse de Jupiter vont en prendre un grand coup. Et oui ! Quand ils vont aux "gogues", ils ne sentent pas la rose et défèquent comme le commun des mortels, non ? L'argent est un maître exigeant qui ne connaît pas la raison ! Pas encore convaincus ? Un autre regard sur le globe, avec un esprit ouvert, pour constater les conséquences des épurations, des conflits et autres
stratagèmes inventés pour gagner la "compétition" du pouvoir suprême !
Les génocides consentis et les exterminations contrôlées ne sont que le fait de décideurs implacables qui manipulent et  orchestrent  des populations amoindries et moralement anéanties. Ces pontifes richissimes, qui se foutent de la misère des autres, oublient que les virus, microbes et autres bactéries mutantes ne choisiront pas leurs proies lorsqu'ils se mettront eux aussi à  oeuvrer pour l'extermination car les charniers qui se multiplient restent désormais à ciel ouvert, "médecins du monde" est pris à parti et prié de déguerpir.
Encore une fois, personne ne sera épargné ce qui prouve la folie de ces décideurs qui sont parfois, et c'est insupportable, mis en place par le peuple qui sera décimé. Rappelons-nous Hitler, ne fût-il pas élu par le peuple ?
Peut-être est-ce "la justice de Dieu" pour certains croyants mais bien trop d'êtres seront anéantis sans même savoir pourquoi ! La plupart  ignore qu'il existe des commissions des droits de l'homme, trouvent utopiques que l'on puisse donner son opinion sans subir des sévices et se courbent encore devant leurs bourreaux. C'est le résultat de l'abêtissement dans les zones éloignées et du conditionnement dans les cités urbaines et les banlieues industrialisées. Une robotisation qui n'est pas de la science fiction !
L'UNION fait la force et une prise de conscience collective sera bénéfique,  de l'huile de coude et des privations aussi mais sommes-nous prêts ?

aiguail7 (TJC)
 

Les plus belles musiques au monde jouées sur un stradivarius daté 1713 pendant 45 minutes, par le plus grand violoniste du globe à la station de métro Washington D.C et pourtant ...
Les Américains ont démontré l'indifférence de la population face à la gloire et la beauté !
Cette histoire vraie montre, en plus des questions sur la perception à reconnaître, voir ou constater des évènements, des situations ou des actions, que la plupart des gens sont bien munie d'oeillères comme, humblement, je le prétend. L'égoïsme est malheureusement la lie de l'humanité, cette humanité qui se présente comme la plus intelligente parmi le règne animal mais qui n'a jamais su faire le partage dans l'inné de la "bête". La conviction qui est est mienne représente "l'indifférence" comme bien plus dangereuse que l'abandon des gens à leurs maux...


Aiguail7

 

 

 

 

L’exploitation de la misère : le trafic de sang et d’organes humains. C'est devenu un commerce très prisé et prospère où le crime et les magouilles s'enchaînent, bien que puni lourdement  par les législations des pays dits civilisés. Condamné par toutes les organisations internationales, un lourd tribut risque d'être payé par des pays comme l’Afrique, l’Amérique du Sud, l’Inde et la Chine si ce commerce s'intensifie encore. La barre est déjà haute et les chiffres font frissonnés lorsque l'on fait le constat des victimes et de l'argent bradé à ce sujet :

Neuf mille dollars proposés pour un cadavre frais en Tanzanie et en Zambie ; En Afrique du Sud, 2 000 à 3 000 rands pour un organe vital tel que le cœur ou un rein ; 200 000 FCFA par litre de sang humain au Nigeria. En Afrique, le corps humain peut s’acheter en pièces détachées. La détermination des trafiquants fait peur tant elle rappelle celle des braconiers concernant le massacre de certaines espèces animales. Certains sorciers, amateurs de sacrifices et d’amulettes à base d’organes humains, reviennent en force tant les demandes se multiplient, souvent en faveur  des centres de transplantation en quête d’organes transférables.
Meurtres à répétition et faits divers atroces se multiplient depuis 2001, à Lomé la capitale du Togo . Des dizaines de  femmes et de jeunes filles sont retrouvées mutilées et des conducteurs de moto-taxis sont découverts assassinés, vidés de leur sangs.  Des immigrants igbos, originaires du sud-est nigérian, sont soupçonnés de ces horreurs. L’ambassadeur du Nigeria au Togo, devant l'ampleur horrifique de la population ,  à "fait la morale" à ses compatriotes circulant dans le pays. Le Togo, le Nigéria, l'Afrique du Sud et le Mozambique sont aussi atteints par cette furie destructrice. La Tanzanie et les bordures de la Zambie et du Malawi ne sont pas épargnées. Les médecins sont souvent complices et des patients en état de mort cérébrale ont été victimes de mutilation sans assentiment de la famille. Les morgues sont visitées régulièrement et les hôpitaux, "pas assez surveillés", redoutent même l'enlévement de malades immobilisés. L'Afrique du Sud par exemple, est devenue une plaque tournante dans la transplantation des cornées et surtout des reins. Les cliniques privées sont prisées par les milliardaires américains et européens. Désormais, de jeunes personnes en pleine santé acceptent de vendre certains de leurs organes. Outre Atlantique,  vendre ses organes  est passible de cinq ans d’emprisonnement et d’une amende de 50 000 dollars. 
L'Afrique n'est pas le seul continent touché par l'horreur. De riches Asiatiques parcouraient l'Inde et d’autres régions du sud-est asiatique pour "dénicher" des organes de donneurs en "fouinant" chez les pauvres. Bien d’autres destinations telles que le Brésil et les Philippines. sont maintenant prisées des trafiquants et des "chercheurs". La Chine ferait commerce des organes prélevés sur les détenus exécutés.  selon un rapport d’Amnesty International Trafic d’organes : le nouveau " business " chinois...
 
Rein
 "Le corps humain, en tout ou en partie, ne peut faire l’objet de transactions commerciales. En conséquence, il devrait être interdit d’allouer ou de recevoir un paiement pour des organes. Il devrait être interdit de faire de la publicité autour du besoin ou de la disponibilité d’organes dans le but de demander ou de proposer un paiement." avait déclaré l'OMS voici plus de quinze ans et pourtant, des annonces de ventes d'organes ont été censurées sur eBay. En 1999, à Liverpool, un éminent professeur avait prélevé, sans l'autorisation des familles,  plus de 850 organes sur de jeunes personnes décédées. Des réseaux de vente d'organes sont découverts et démantelés depuis déjà une vingtaine d'années. Moins onéreux que des mannequins artificiels, des cadavres frais ont été achetés voici quelques années pour tester les résultats de chocs lors d'accidents, par un laboratoire allemand sponsorisé par l'industrie.  automobile. Le tourisme médical est né dans les années 2000, il suffît de se déplacer en compagnie d'un chirurgien dans un pays où ce commerce est toléré et où les organes sont commandés et disponibles. La transplantation est effectuée sur place et le tour est joué ! Russie, Brésil, Inde, Afrique du Sud, Moldavie entres autres sont ainsi des terres d'accueil pour patients en mal d'organes. Cette étude avait été réalisée voici déjà 16 ans et rien n'a sensiblement changé depuis. C'est évidemment la demande qui détermine ses trafics et la recherche médicale ayant démontré qu’une greffe de rein augmente les chances de survie des patients, il est aisé d'imaginer ce que sont prêts à débourser les demandeurs.  Les délais pour obtenir une greffe varis de deux à quatre années  actuellement et il faudra patienter une dizaine d'années dès 2010. La réglementation est stricte en Europe pour l’obtention d’organes à partir de donneurs décédés, mais surtout de donneurs vivants.  Rien qu’en Europe occidentale, 120 000 patients sont régulièrement en dialyse, et près de 40 000 patients attendent une greffe de rein. Les réseaux mafieux souvent en connexion avec le trafic de drogue et la traite d’êtres humains pour l’industrie du sexe (prostitution) ont donc de beaux jours si rien ne bouge et on est en droit de s'interroger car cela fait 30 ans que ça dure ! Tout comme les pays favorables au blanchiment d'argent, certains pays d’Europe occidentale sont en faveur de lois laxistes tolérant ce honteux commerce.
 
Aiguail7
 
La Turquie serait le principal marché de la mafia des organes et en Europe, la Bulgarie et la Roumanie ont rejoints la Moldavie sur ce marché. Une enquête publiée dans la presse en 2004, a dénoncé un trafic d’organes d’enfants albanais orphelins. La Presse titrait : " des enfants de Tirana ont été assassinés et leurs organes sont partis pour l’Italie et la Grèce dans les valises diplomatiques de fonctionnaires albanais" et évoque de macabres trouvailles de cercueils vides ou contenant des enfants dépecés.

 Le rapport "Trafic d’organes en Europe de l’Est" de Mme Pozza Tasca (Assemblée Parlementaire - Conseil de l’Europe).

 

 

 

Les anarchistes

Honte au suffrage universel !

Du 7 juin 1849 au 4 juin 1852, Proudhon est incarcéré à la prison Sainte-Pélagie pour délit d’« offense au président de la République ». Il y vit le coup d’Etat du 2 décembre 1851 marquant le triomphe de Louis Napoléon Bonaparte. Les carnets qu’il remplit consciencieusement à l’époque — et dont nous publions ici des extraits — témoignent de sa profonde déception à l’égard du suffrage universel direct, tenu pour responsable de l’installation du Second Empire. Avec une violence à la hauteur de sa rancœur, Proudhon renvoie dos à dos un prolétariat « imbécile » et une bourgeoisie « lâche » et « cupide », qu’il essayait pourtant de réconcilier.

4 décembre 1851

Je me lève à 5 h 30. J’ai eu un sommeil fiévreux, inflammatoire, avec battements d’artères intolérables. La crise est affreuse.(...) Un infâme aventurier, élu par une illusion populaire pour présider aux destinées de la République, profite de nos discordes civiles pour déchirer la Constitution, suspendre les lois, chasser, emprisonner les représentants, assassiner par ses satellites ceux qui, en résistant, remplissent le plus sacré des devoirs ; il ose, le couteau sur la gorge, nous demander la tyrannie. Paris ressemble en ce moment à une femme attachée, bâillonnée et violée par un brigand. Si j’étais libre, je m’ensevelirais sous les ruines de la République avec les citoyens fidèles, ou bien j’irais vivre loin d’une patrie indigne de la liberté.

9 décembre 1851

J’ai passé une mauvaise nuit. Le chagrin me poursuit. (...) Le progrès des sciences et de la philosophie a poussé tout à coup l’élite des esprits en Europe à un degré extraordinaire ; les masses sont peu différentes de ce qu’elles étaient au Moyen Age. Nous avons cru pouvoir les saisir par la raison, les intérêts, la dignité nationale, l’amour de la liberté. Rien n’y prend. Les deux tiers des paysans croient plus à leur curé qu’à leur avocat ; la fascination de l’empereur Napoléon est telle encore qu’aucun raisonnement ne la peut dissiper. Le Peuple est un monstre qui dévore tous ses bienfaiteurs et ses libérateurs. Il n’y a pas, comme nous l’avions cru, de peuple révolutionnaire ; il n’y a qu’une élite d’hommes qui ont cru pouvoir, en passionnant le peuple, faire passer leurs idées de bien public en application. (...) Tout prouve bien que, désormais, prendre le peuple pour arbitre de son propre salut, c’est faire métier tout à la fois de dupe et de charlatan.

15 décembre 1851

(...)La France n’est plus rien : Louis Bonaparte est le vicaire des jésuites, le bras de l’Eglise, le très humble serviteur du serviteur des serviteurs de Dieu. (...) Honte à cette nation lâche, pourrie de mercantilisme, à ses royalistes absurdes, à ses jacobins matamores, à sa bourgeoisie égoïste, matérialiste, sans foi ni esprit public, à son prolétariat imbécile toujours avide d’excitations et toujours prêt à toutes les prostitutions. (...) Honte au clergé hypocrite, parjure, artisan de toutes les bassesses et trahisons ; honte à cette armée dénuée d’esprit public, composée de bêtes féroces, à qui depuis vingt ans les guerres d’Afrique servent d’école pour tuer les hommes sans pitié et sans remords. (...) Oh ! cette réaction a démérité de la providence et de l’humanité : rien que sa dispersion à tous les vents ne peut lever son crime. (...) Juin et décembre 1848 ; juin 1849, mai 1850, décembre 1851 : toutes les lâchetés commises, tous les outrages subis l’accusent éternellement. L’élite de ce pays, celui dont la pensée, la conscience faisaient vivre la nation, est morte, proscrite ou bâillonnée. Il ne reste que la cendre !...

 

21 décembre 1851

Culte de la patrie ! encore une superstition abominable à extirper du cœur des hommes, avec celle du catholicisme et des justiciers. Honneur, Vérité, Egalité, Liberté, Perfectionnement de l’homme et de l’humanité : voilà les dieux ! voilà la patrie ! Hors de là, concitoyens, compatriotes, coreligionnaires, conjurés ne me sont que bêtes féroces et venimeuses. C’est pour cela donc que patrie, religion, tous ces mots ne sont que des mensonges, qui font trébucher la conscience, et fuir la vertu.

11 janvier 1852

Certes, nous avons tenté une grande chose quand nous avons appelé dix millions de citoyens à participer à la chose publique ; quand nous avons tenté cette grande initiation, qui devait mettre un terme aux scandales de tous les anciens pouvoirs. Les masses ont bafoué leurs initiateurs : le prolétaire grossier a voté, non sans ingratitude, non sans malice, contre ceux qui lui offraient cette extension de la liberté. Quelle honte peut en rejaillir sur nous ? Pourquoi l’apôtre serait-il déshonoré parce que, n’employant que la persuasion et la liberté, on lui oppose l’outrage, la persécution et la violence ? Le populaire français se déclare indigne de la liberté politique ; il revient à sa servitude et à son humilité ; il déclare ennemis publics ceux qui croyaient l’émanciper à sa guise ! (...)

1er mars 1852

Je puis dire ce que je pense de l’hypothèse qui consiste à prendre pour juges souverains, législateurs et inspirateurs, ceux-là mêmes qu’il s’agit pour la société d’éclairer, d’éduquer, de faire vivre, de conduire, etc., qui place dans la multitude inerte et passive l’intelligence et l’autorité ; qui reconnaît comme possédant toute vertu, toute raison, toute bonté, la partie la plus nombreuse et la plus pauvre des nations, conséquemment la plus arriérée, la plus ignorante, la plus vicieuse, la plus ingrate.(...) C’est le suffrage universel et direct qui a tué la République, c’est la multitude qui, après avoir abandonné, trahi ses représentants, s’est donné un maître ; si l’expérience de 1799 et 1804 n’a pas suffi, il ne tiendra pas à moi que celle de 1852, précédée de celle des siècles, ne suffise. (...) Il est prouvé que le peuple est d’inclination favorable au despotisme, hostile à la liberté : aussi, toutes les tyrannies se comportent de même, et n’ont qu’une politique : détruire les classes moyennes, dites bourgeoises, et ne laisser qu’une classe ignorante, lazzaronique, avec une aristocratie de robe et d’épée, et un clergé pour contrepoids. (...) Voilà le plan ourdi par le jésuitisme en 1852 ; voilà le complot dont Louis Bonaparte est l’exécuteur.

15 mai 1853

L’œuvre du XIXe siècle sera plus grande sans comparaison que celle de 1789, sous tous les rapports, plus grande de toute la différence qu’il y a entre la négation et l’affirmation, la destruction et l’édification. Hâtez-vous donc, bourgeois, d’achever votre œuvre industrielle, et que l’esprit humain, qui n’est point tout entier dans vos machines et vos comptoirs reprenne ses droits ? Croyez-vous que vous puissiez vivre longtemps de vos agios, de vos primes, de vos escomptes, de vos hypothèques ? Croyez-vous, malgré toutes leurs merveilles, que la pensée de l’homme puisse se contenter de tout ce machinisme ? Que nous serons satisfaits quand nous aurons à foison des compagnies de mines, canaux, chemins de fer, des banques de crédit, dépôt, épargne, assurance, circulation, escompte, compensation ; et le travail garanti, et la vie à bon marché ? (...) Tout cela est matière ; c’est le corps social : l’âme n’y est pas. C’est d’âme que nous avons besoin. Eh bien ! regardez laquelle vous vous faites !...

2 avril 1854

Le coup d’Etat du 2 décembre a définitivement ouvert pour la France une ère nouvelle ; il a marqué ce second pas décisif dans la carrière de l’indifférentisme. Après 1814, la France s’aperçut qu’elle était devenue indifférente en matière de religion ; et c’est en vain que la Restauration, comme aujourd’hui l’Empire, essaya de galvaniser le cadavre du christianisme. (...) Maintenant, après une série d’essais politiques (quatorze changements de gouvernement en soixante-cinq ans), elle est arrivée à l’indifférence politique, ou dynastique, comme elle était arrivée à l’indifférence religieuse. C’est-à-dire qu’en France on comprend que la forme du gouvernement n’est rien, que c’est une question secondaire, que le gouvernement est chose subalterne, que la chose capitale n’est pas l’ordre dans l’Etat, mais l’ordre dans les intérêts. La loi est athée et anarchique  : telle est la vraie France depuis 1852. C’est contre cette nécessité que la tourbe des écrivains de tous les partis se raidit follement.

9 juillet 1858

La France acculée.Elle l’est de toutes manières. Vis-à-vis de l’étranger, l’isolement se reforme : Angleterre, Autriche, Prusse, Allemagne, Belgique, Suisse et Piémont, le pape même, tout nous est hostile ! Il ne nous reste que l’alliance douteuse et très dangereuse de la Russie. (...) Au-dedans : finance, commerce, industrie, agriculture, nous ne pouvons plus faire un pas en avant. La popularité est épuisée ; la bourgeoisie déconsidérée ; la plèbe haïe et méprisée ; les partis usés. Nous tourbillonnons. On parle d’une restauration orléaniste. De sorte que, depuis 89, nous aurions eu quatre dynasties, en comptant la République pour une, tour à tour installées, renversées, et restaurées : huit au total ! (...) Qui a produit cela ? Les corruptions de la France bourgeoise ; la surexcitation des appétits ; l’erreur des gouvernements qui tous appuient tantôt sur la force ou le machiavélisme, tantôt sur les passions et les intérêts ; jamais sur le droit. (...) Pauvre bourgeoisie ! En n’obéissant qu’à la cupidité elle a creusé sa fosse, comme le trappiste en jeûnant et se mortifiant. Elle a perdu honneur et argent. Sa mission était belle, pourtant, lucrative même. Servir de moniteurà la plèbe ; présider à l’éducation de l’ouvrier et du laboureur ; les initier à la science, à la vie politique et sociale ; choisir dans ses rangs de beaux et honnêtes garçons, de belles et sages filles pour maris et femmes à leurs héritiers, et rafraîchir le sang de leur progéniture ; mettre un terme à la vieille barbarie, enlever cette rouille qui nous déshonore. (...) Mais non : il faut de l’exploitation, des serfs à ces mangeurs. Oh ! elle mérite d’être châtiée, dépouillée. (...) En 1852, tous applaudissaient à ce gouvernement incomparable, qui créait comme par enchantement les trésors, faisait un pont d’or aux bourgeois, faisait gagner tout ce qui voulait spéculer, doublait les capitaux, etc. (...) Maintenant les gogos se lamentent ; ils accusent, ils se déchaînent contre l’empereur, qui ne leur a que trop bien obéi.

L’infréquentable Pierre-Joseph Proudhon

Que connaît-on de la pensée de Pierre-Joseph Proudhon, deux cents ans après sa naissance, le 15 janvier 1809 ? Une formule : « La propriété, c’est le vol ! », mais guère plus. Celui que Charles Augustin Sainte-Beuve décrivait comme le plus grand prosateur de son temps, ou Georges Sorel comme le plus éminent philosophe français du XIXe siècle, ne trouve plus asile que dans les librairies libertaires et sur les rayonnages d’érudits. A la différence d’autres penseurs et écrivains de la même époque — Karl Marx, Auguste Comte, Jules Michelet, Victor Hugo ou Alexis de Tocqueville —, les grandes maisons d’édition le dédaignent.

Le centenaire de sa naissance, en 1909, n’était pourtant pas passé inaperçu. Le président de la République, Armand Fallières, s’était rendu à Besançon, lieu de naissance de Proudhon, pour inaugurer une statue en bronze du « père de l’anarchisme ». Les sociologues durkheimiens, les juristes, les avocats républicains de la laïcité, des théoriciens du syndicalisme révolutionnaire et même des royalistes antiparlementaires s’intéressaient alors à lui.

Mais la vague anarcho-syndicaliste reflue rapidement. Les intellectuels et ouvriers qui appréciaient Proudhon avant la Grande Guerre tentent après la révolution russe de le transformer en un anti-Marx. Les pacifistes favorables à la création de la Société des Nations invoquent ses idées fédéralistes. De leur côté, des partisans de Vichy récupèrent certains aspects corporatistes de sa pensée afin d’asseoir la légitimité de leur régime. Cela ne suffit pas à sauver la statue de Proudhon, fondue par les nazis durant l’Occupation, mais le crédit du penseur auprès des progressistes s’en trouva durablement affecté.

D’autant que l’après-guerre favorise en France la domination intellectuelle du marxisme à gauche et relègue au second plan d’autres sources, pourtant très riches, de la pensée sociale du XIXe siècle. Exit Proudhon, donc, qui cherchait un moyen terme entre la propriété privée (appropriation exclusive des biens par des particuliers) et le communisme (appropriation et distribution égalitaire des biens des particuliers par l’Etat).

D’où sort ce précurseur d’une « troisième voie » anarchiste ? Né d’un père tonnelier-brasseur et d’une mère cuisinière, Proudhon se montre très doué pour les lettres classiques avant de devoir, en raison des problèmes financiers de sa famille, abandonner ses études pour travailler comme imprimeur. Grâce aux encouragements de certains Francs-Comtois, il obtient une bourse de trois ans de l’Académie de Besançon pour poursuivre des recherches linguistiques et philologiques. Proudhon mesure alors les écarts de classe et d’expérience qui le séparent des membres de cet institut censés suivre ses recherches, à Paris. Il perçoit aussi les limites des tentatives de théoriciens libéraux de la Restauration et de la monarchie de Juillet pour asseoir la souveraineté sur les « capacités » supérieures des possédants.

C’est l’époque du suffrage censitaire : qui possède vote pour élire quelqu’un qui possède encore plus que lui. Face au droit inviolable et sacré de propriété, la réalité de la misère, celle du paupérisme, contredit les espoirs des libéraux lorsqu’ils cherchent, au même moment, à enraciner l’ordre social dans le droit civil des particuliers.

Après les journées de juin 1848, il devient l’homme le plus diabolisé de son temps

Convaincu que la distribution des richesses au sein de la société importe davantage que la représentation politique, Proudhon ne voit pas dans l’élargissement du suffrage prôné par les républicains une solution suffisante au problème des inégalités sociales. Cette constatation l’amène à l’économie politique.

Il estime que la valeur d’une chose doit être évaluée selon son « utilité », c’est-à-dire ses effets sociaux, réels et matériels. Ses contemporains économistes, soucieux de la circulation des richesses à travers les échanges, la définissent indépendamment des besoins de subsistance des producteurs. « Les produits s’échangent contre les produits », dit alors Jean-Baptiste Say (1767-1832). Ce qui revient à dire que la vente des marchandises est favorisée par le commerce d’autres marchandises et que, en dernière instance, les produits valent ce qu’ils coûtent. Assise sur des conventions, la valeur n’a pas de base fixe.

Selon Proudhon, elle s’étalonne par conséquent à l’aune de son utilité. Bien entendu, l’idéal de l’équilibre entre production et consommation reste souhaitable, mais, pour y arriver, le produit vendu et le travail que ce produit incorpore doivent se trouver constamment en adéquation. Or la nature juridique de la propriété fait obstacle à des échanges égalitaires car la richesse reste concentrée entre les mains des propriétaires, rentiers et capitalistes. Il conviendrait donc de lire la loi des débouchés de Say (l’offre crée sa demande) d’une manière beaucoup plus révolutionnaire.

Curieusement, ces thèses attirent des économistes libéraux contemporains, tel Adolphe Blanqui, frère de Louis Auguste, le révolutionnaire. Leur caractère iconoclaste paraît en mesure de jeter un pont entre la critique des socialistes (auxquels Proudhon reproche d’écrire des amphigouris néochrétiens exprimant des sentiments vagues et bien-pensants, comme la fraternité) et celle des économistes, juristes et philosophes de l’ordre établi.

Sur ce terrain, Marx lui-même a apprécié la théorie de la plus-value que Proudhon formulait dans Qu’est-ce que la propriété ? (1840) : « Le capitaliste, dit-on, a payé les journées des ouvriers ; pour être exact, il faut dire que le capitaliste a payé autant de fois une journée qu’il a employé d’ouvriers chaque jour, ce qui n’est point du tout la même chose. Car, cette force immense qui résulte de l’union et de l’harmonie des travailleurs, de la convergence et de la simultanéité de leurs efforts, il ne l’a point payée. Deux cents grenadiers ont en quelques heures dressé l’obélisque de Louqsor sur sa base ; suppose-t-on qu’un seul homme, en deux cents jours, en serait venu à bout ? Cependant, au compte du capitaliste, la somme des salaires eût été la même. Eh bien, un désert à mettre en culture, une maison à bâtir, une manufacture à exploiter, c’est l’obélisque à soulever, c’est une montagne à changer de place. La plus petite fortune, le plus mince établissement, la mise en train de la plus chétive industrie, exige un concours de travaux et de talents si divers, que le même homme n’y suffirait jamais. »

Sans doute Marx partageait-il aussi la critique que Proudhon avait faite de ce que, dans ses manuscrits de 1844, il appellerait le « communisme grossier ». La rupture entre les deux hommes, qui se fréquentaient à Paris, intervint en 1846. Marx ne tarda pas à exprimer ses sarcasmes envers un auteur qui préférait, comme il le lui écrivit dans sa lettre de rupture, brûler la propriété « à petit feu ». Il considérait le désir de Proudhon de réconcilier prolétariat et classe moyenne pour renverser le capitalisme comme l’inclination d’un « petit-bourgeois constamment ballotté entre le capital et le travail, entre l’économie politique et le communisme ».

A la suite de la révolution de 1848 et de l’instauration de la IIe République, Proudhon est élu député et siège à la commission des finances de la Chambre. Il y réclame la création d’une banque nationale, capable de centraliser la finance ; la monnaie, gagée sur la production, n’y aurait qu’une valeur purement fiduciaire (le franc est alors gagé sur l’or). Il réclame aussi la réduction des taux d’intérêt, d’escompte, et celle des loyers et des fermages. Après les journées de Juin, ces propositions lui valent le statut d’homme le plus caricaturé et diabolisé de son temps par la presse bourgeoise.

Les projets proudhoniens de réforme se soldant par un échec, leur auteur va mener une réflexion sur les apories de la représentation politique. A ses yeux, l’expérience de la IIe République a représenté l’émergence d’une oligarchie élective au sein de laquelle les députés ne sont pas de réels mandataires, le consentement des citoyens aux lois n’étant qu’indirectement exprimé lors des élections législatives.

La plupart du temps, le peuple demeure donc impuissant face à ses délégués, qu’il ne peut sanctionner qu’en refusant de les réélire. De fait, la coupure entre élus et électeurs se creuse rapidement. Et Proudhon témoigne : « Il faut avoir vécu dans cet isoloir qu’on appelle une Assemblée nationale pour concevoir comment les hommes qui ignorent le plus complètement l’état d’un pays sont presque toujours ceux qui le représentent. » (Les Confessions d’un révolutionnaire, 1849.)

Le prolétariat devrait créer des associations fondées sur le principe de mutualité

Mais son analyse va au-delà de ce simple constat : il estime que la Constitution de 1848 confère trop de pouvoir exécutif au président de la République et que l’évolution vers une dictature est inéluctable. Emprisonné pour avoir dénoncé l’affaiblissement de l’Assemblée et les menées de Louis Napoléon Bonaparte (3), déçu ensuite tant par la couardise de la bourgeoisie face au coup d’Etat du 2 décembre 1851 que par la popularité du régime impérial dans les classes populaires, Proudhon observe avec amertume, de sa cellule, l’installation du Second Empire (lire « [16665] », les extraits de ses carnets inédits).

A sa libération, en 1852, il s’élève contre la concentration des richesses — liée aux concessions des chemins de fer et aux connivences des spéculateurs à la Bourse — entre les mains de quelques-uns. Proudhon doit, en 1858, s’exiler en Belgique afin d’éviter un nouvel emprisonnement après la publication de son ouvrage anticlérical De la justice dans la Révolution et dans l’Eglise. Il ne regagne Paris qu’à la fin de sa vie, plus pessimiste que jamais quant au caractère « démocratique » du suffrage universel.

Dans ses derniers écrits avant sa mort, le 19 janvier 1865, il dénonce même l’inutilité des candidatures ouvrières. Le prolétariat devrait rompre avec les institutions « bourgeoises », créer des associations fondées sur le principe de mutualité et institutionnaliser la réciprocité. Bref, inventer une « démocratie ouvrière ».

Si on laisse de côté certains aspects des conceptions de Proudhon (antiféminisme, misogynie, voire antisémitisme), hélas fréquents chez les socialistes du XIXe siècle, sa pensée demeure d’actualité. Notamment compte tenu du climat de scepticisme face au fonctionnement du système démocratique dans les pays capitalistes avancés. Car il n’est pas certain que les intérêts des classes populaires et travailleuses soient aujourd’hui mieux « représentés » par les partis politiques qu’à l’époque de Proudhon...

Dans toutes les tentatives actuelles visant à « moderniser » le socialisme, existe-t-il une place pour une idéologie prônant une rupture de classe radicale mais pacifique ; exigeant l’organisation de la société en fonction d’une division du travail mutualiste et visant à une moindre différenciation des salaires ; recherchant la justice en se souciant de l’économie ; préférant la représentation socioprofessionnelle à un suffrage universel toujours susceptible de dégénérer en césarisme ; déclarant la guerre aux spéculateurs et aux grandes fortunes ; prêchant un fédéralisme radicalement décentralisateur et non point libre-échangiste ? Ou Proudhon n’est-il surtout destiné qu’à ceux, plus marginaux et moins médiatisés, qui préfèrent les cercles libertaires aux plateaux de télévision ?

En attendant l’improbable venue du président de la République à Besançon pour célébrer, le 15 janvier 2009, le bicentenaire de la naissance de Proudhon, on peut simplement espérer que ce penseur et ce militant retrouve une partie de la renommée qui était la sienne il y a cent ans.

Source Le Monde Diplomatique janvier 2009 Edward Castleton

 

Juste un noeud à son mouchoir pour se les rappeller !

Franco, Francisco (1892-1975)
16feu d  enferHitler, Adolf (1889 - 1945)
Hussein, Saddam (1937-2006)
Milosevic, Slobodan (1941-2006)
Mussolini, Benito (1883-1945)

Oliveira Salazar, Antonio (1889-1970)
Pinochet, Augusto (1915-2006)
Sar, Saloth (Pol Pot) (1925-1998)
Staline, Joseph (1878-1953)
Zedong, Mao (1893-1976)

 

 

 

Un professeur  a proposé un jour un petit examen surprise à ses élèves.
Une révision générale somme toute classique, à l'exception d'une question curieusement insolite :
Quel est le prénom de la femme de ménage de l'école ?

Sans doute une blague ou une question piège songèrent la majorité des étudiants présents.Pourtant chacun se souvînt qu'elle était grande, les cheveux foncés, la cinquantaine, mais quel était son nom ? Cette dernière question resta sans réponse.
Un étudiant a demandé si cette dernière question comptait pour la note de l'examen.

" Absolument " a répondu le professeur.
Durant vos carrières, vous allez rencontrer beaucoup de gens.
Ils sont tous importants. Ils méritent tous votre attention et vos soins, même s'il s'agit simplement
d'un sourire et d'un bonjour."

Qui aurait pu oublier telle leçon ? 

Au fait, elle s'appelait Marie !

 

Article 225-1 du code pénal.

(Loi nº 2001-1066 du 16 novembre 2001 art. 1er Journal Officiel du 17 novembre 2001)

(Loi nº 2002-303 du 4 mars 2002 art. 4 Journal Officiel du 5 mars 2002)

  « Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes physiques à raison de leur origine, de leur sexe, de leur situation de famille, de leur apparence physique, de leur patronyme, de leur état de santé, de leur handicap, de leurs caractéristiques génétiques, de leurs mœurs, de leur orientation sexuelle, de leur âge, de leurs opinions politiques, de leurs activités syndicales, de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée. »

  « Constitue également une discrimination toute distinction opérée entre les personnes morales à raison de l'origine, du sexe, de la situation de famille, de l'apparence physique, du patronyme, de l'état de santé, du handicap, des caractéristiques génétiques, des mœurs, de l'orientation sexuelle, de l'âge, des opinions politiques, des activités syndicales, de l'appartenance ou de la non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée des membres ou de certains membres de ces personnes morales. »

 

47 GGGrrr l  ordi*  http://www.social.gouv.fr Dessin chomage

   * http://www.hri.ca

* http://www.droitshumains.org

* http://fr.news.yahoo.com

* http://www.ecri.coe.int

 

 

Des êtres humains... Oui ! Oui !

 

Union Européenne

Campagne active contre la torture

(source inconnue)

L'Union Européenne (EU) lance une campagne de lutte contre la torture sous toutes ses formes à travers le monde

Le conseil des ministres des Affaires étrangères de l'UE, réuni lundi dernier à Strasbourg, a adopté de nouvelles orientations, suivie par la commission, invitant notamment les pays tiers à respecter la dignité humaine. "Aucun gouvernement ou pays, quelque soit son niveau de développement ou son régime politique, ne peut justifier sur son sol l'existence de la torture qui est l'une des plus répugnantes et des plus viles des violations des droits de l'Homme " a déclaré M. Chris Patten, commissaire européen chargé des relations extérieures, après l'adoption du rapport par le conseil des ministres. L'UE a sérieusement pris en compte le dernier rapport d'amnesty international qui signale la pratique de la torture dans 150 pays dont 70 en font une pratique courante.

L'Algérie est citée parmi ces derniers. La particularité de cette nouvelle campagne de l'UE relève de sa volonté de la concrétiser sur le terrain. Ainsi les ambassadeurs de l'EU dans les pays tiers sont invités à signaler régulièrement l'existence de tortures et de mauvais traitements : ces comptes rendus ainsi que ceux des ONG ou témoignages de citoyens seront analysés par le Conseil des ministres. L'UE conditionnera sa coopération et ses rapports bilatéraux sur la base de ces rapports et de ces comptes rendus. Son dialogue politique avec les pays tiers prend ici toute sa signification. Sans aller jusqu'à l'ingérence directe, les pays de l'Union appelle les Etats et gouvernements à respecter les normes et traités internationaux d'abolition de la torture (et de la peine de mort) et d'une manière générale les droits de l'homme. Ils insistent sur "l'obligation de disposer de mesures de sauvegarde relatives aux lieux de détention et de garanties juridiques nationales, y compris de visites de contrôle, l'établissement de procédures de plaintes et de rapports de tortures et de mauvais traitements".

L'UE invite, en particulier techniquement et financièrement, les Etats tiers à des cycles de formation pour les fonctionnaires de police, les militaires, les médecins et hommes de loi pour la lutte contre l'impunité et la mise en place d'un dispositif de réparation et de réadaptation en faveur des victimes. Rappelons que l'UE a depuis 1994 dégagé 20 millions d'euros pour sa politique "d'initiative européenne pour la démocratie et les droits de l'homme". Une nouvelle aide d'un montant de 12 millions d'euros a été retenu pour cette année 2001, dont 6 pour les pays de l'Union et 6 pour des pays tiers.

ligne 2 009 

 

L’Algérie ne croit plus aux promesses

Remise en cause des acquis démocratiques

« Seize ans après[l’interruption du processus législatif en 1991], on vit avec plus de restrictions que du temps du parti unique. Moins de liberté d’expression et de libertés syndicales, plus de pression sur les partis politiques et une fraude généralisée [aux élections]. » Cette déclaration émane de M. Abderrazak Mokri. Bien que son parti islamiste soit membre de l’alliance gouvernementale, le vice-président du Mouvement de la société pour la paix (MSP) reconnaît que, depuis l’arrivée de M. Abdelaziz Bouteflika à la présidence, les libertés et les droits des Algériens ont considérablement régressé.

Après l’échec de la grève de la faim menée par des enseignants contractuels, du 14 juillet au 23 août dernier, pour demander leur intégration au sein de l’éducation nationale et le paiement des salaires non versés — parfois, depuis trois ans —, le Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique (Snapap) organise des sit-in une fois par semaine devant les sièges des wilayas (préfectures), et une fois par mois devant la présidence de la République.

A chaque rassemblement, la même réponse policière : coups de matraques, gaz lacrymogène et arrestations. Tout en sachant que cela ne changera rien à la situation sociale des enseignants, le syndicat persiste à occuper la rue.« En Algérie, déclare M. Mohamed Mecheri, le champ des libertés s’est rétréci. Depuis dix ans, la société a peur de la répression. C’est aux militants syndicaux de briser le mur de la peur de manière pacifique. » Le chargé de la formation syndicale au Snapap est optimiste sur un point : « Nos actions s’élargissent et la société se mobilise. »

En 2007, environ deux cents journalistes ont été poursuivis en justice pour « diffamation ». Parmi eux, le directeur du quotidien Le Matin, désormais interdit. Mohammed Benchicou a passé deux ans derrière les barreaux. A sa sortie, ses livres sont censurés comme tout ce qui touche à l’Etat. Les œuvres de Boualem Sansal sont interdites et l’écrivain Amine Zaoui a été limogé de la direction de la bibliothèque d’Alger. Les descentes policières pour interrompre des conférences publiques ne sont pas rares dans les espaces culturels.

La liberté d’expression chèrement acquise durant les années 1990 a pratiquement disparu. A ce propos, le célèbre chroniqueur du Soir d’Algérie, Hakim Laâlam, condamné à six mois de prison ferme pour un de ses articles, déclare : « A la radio (…) je sais que certains [journalistes] ont d’énormes problèmes (…). On leur demande gentiment d’enlever les termes comme “terroristes”, d’édulcorer (…) Cela répond une fois pour toutes aux “hésitants” qui nous disaient, il y a quelques années : “Attendez, le président n’est pas islamiste !”

De l’ère Bouteflika, les islamistes sortent en effet renforcés par la stigmatisation des différences. A Tiaret, dans le centre-ouest algérien, plusieurs chrétiens ont été arrêtés et déférés en justice pour« pratique non autorisée d’un culte non musulman ». Un délit inexistant dans le Code pénal, tout comme cet autre délit — « non-respect d’un fondement de l’islam, le ramadhan »— pour lequel six hommes de Biskra (au sud-est d’Alger) ont été condamnés, le mois de septembre dernier, à quatre ans de prison ferme, avant d’être relaxés en appel. Les six accusés avaient été surpris par les forces de l’ordre en train de manger avant la fin du jeûne. Autre phénomène apparu depuis l’investiture de M. Bouteflika, les lieux publics font l’objet d’« opérations d’assainissement ». Il s’agit de chasser ou d’arrêter les « couples illégitimes » comme ce fut le cas l’été dernier sur les plages de Skikda.

En une dizaine d’années, l’Algérie est revenue à l’ère de la « pensée unique ». L’opposition est complètement muselée. Les partis démocrates, loin de riposter au diktat du président, s’enlisent dans un mutisme qui les fait oublier de leurs électeurs. Quand le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) ou le Front des forces socialistes (FFS) organisent des marches en Kabylie, leur bastion, pour célébrer le Printemps berbère, ils ne réunissent guère plus de 200 personnes chacun. Ce type de manifestation est actuellement inimaginable dans les autres régions du pays.

L’actuel chef de l’Etat a ordonné une réforme partielle de la Constitution pour répondre à la loi française sur le« rôle positif du colonialisme » par une loi portant sur « la protection des symboles de la glorieuse révolution de novembre [1954]  » et renforcer les droits politiques des femmes. Ce sont là les arbres censés cacher la forêt.

Le véritable objectif de ces modifications, pour lesquelles un référendum a été jugé inutile, est de permettre à l’actuel président de briguer un troisième mandat en avril 2009. Cerise sur le gâteau, le poste de chef du gouvernement est remplacé par celui de premier ministre. M. Bouteflika s’est donné les pleins pouvoirs : il compte ainsi en finir avec tous les acquis démocratiques des années 1990, qui n’ont coûté que… 200 000 morts.

Le monde Diplomatique février 2009 Ali Chibani


 

Le ministre Sarkozy donne une rallonge financière au candidat Sarkozy

Rédigé par François Vignal le Mercredi 21 Février 2007

Un décret du 1er février du ministère de l’Intérieur porte le plafond des dépenses de campagne de 13,7 à 16,2 millions d’euros pour le premier tour.

 

Une campagne présidentielle, ça coûte cher. Celle de Nicolas Sarkozy, particulièrement. Problème, le plafond des dépenses pour le premier tour est limité à 13,7 millions d’euros. Alors pourquoi ne pas les augmenter ? C’est chose faite. Selon un décret paru en catimini le 1er février au journal officiel, « le montant du plafond des dépenses électorales est multiplié par le coefficient 1,18 pour les élections auxquelles les dispositions de l'article L. 52-11 du code électoral sont applicables ». En clair, le plafond des dépenses pour le premier tour de l’élection présidentielle est porté à 16,16 millions d’euros (+18%, soit plus que les 10% d’inflation moyenne depuis 2002 avec un taux moyen de 2%), et 21,59 millions d’euros pour le second tour (au lieu de 18,3 millions). Détail d’importance : le décret vient du premier ministre, du ministre de l’Economie et… du ministre de l’Intérieur. Pour Eric Woerth, trésorier de la campagne du candidat UMP, « il n’y a aucun rapport entre la fonction et le candidat. Zéro lien. C’est une actualisation comme à chaque élection », tranche-t-il.

On se souvient que le congrès d’investiture de Nicolas Sarkozy, porte de Versailles, à Paris, avait coûté la bagatelle de 3,5 millions d’euros, soit près d’un quart des dépenses autorisées alors pour le premier tour. Mais pour alléger l’addition, l’entourage du candidat UMP avait trouvé une combine : la première partie du congrès, avant que Nicolas Sarkozy ne prenne la parole, a été pris en charge par l’UMP. Pour la seconde, à partir du moment où le candidat a commencé son discours, les frais ont été reportés sur les comptes de campagne. Un tour de passe-passe financier qui devait donner un peu d’air aux dépenses de campagne. Mais grâce à l’allongement du plafond, ce n’est plus de l’air, c’est l’Himalaya.
Source : MARIANNE 2


 


Page précédente Page suivante