22 octobre 2017
Bonne fête Elodie

Site mis à jour le
21 octobre 2017

Plan du site

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vie et dinosaures 2

Page en construction Mis à jour le 13 septembre 2017

 

Une fourmi vampire armée de lances métalliques a été découverte !

Crédits : Barden et coll. / Syst Entomol (2017)

Vallée de Hukawng, au nord de la Birmanie : Retrouvée dans une pierre d’ambre, Linguamyrmex vladi (une espèce de fourmi), vivait voici 98 millions d’années ! Il semble qu'elle aspirait l'intérieur de ses proies à l'aide de deux lances métalliques situées sur sa tête. Pour absorber les substances de ses victimes, elle bloquait sa capture avec une corne plate située au-dessus de sa mâchoire après l'avoir transpercée de ses fameuses lances.

De la classe des haidomyrmecines et dénommées communément " fourmis de l’enfer ", ces fourmis sévissaient donc au Crétacé.

Les chercheurs du New Jersey Institute of Technology ont analysé aux rayons X : cette excroissance est renforcée de particules métalliques. Il apparaît donc que cette fourmi avait la capacité de collecter toute trace métallique provenant de son propre régime alimentaire afin de renforcer certaines parties de son corps. Plusieurs insectes ont développé cette spécificité pour renforcer leur système de survie.

 

Crédits : Barden et coll. / Syst Entomol (2017)

Dans la pierre d’ambre, une larve s'est empalée sur ces pics métalliques et s'est trouvée immobilisée par cette corne indestructible.

* D’après les recherches menées par le New Jersey Institute of Technology, ces mandibules sont traversées de canaux ayant pour but le ponctionnement de nourriture.

barondulation1 

 

Sue, une Tyrannosaurus rex femelle

Tyrannosaurus.

T-REX

Sue, c'est le nom donné à ce T-Rex en hommage à Susan, l'inventeur de la découverte, Peter supposant qu'il s'agissait d'une femelle.
- 12 août 1990 : L'équipe de Peter Larson, cofondateur avec son frère Neal, de l’Institut de recherche géologique des Black Hills, est à la recherche de fossiles sur les terres d’un certain Maurice Williams. Un pneu du camion qui les conduit éclate et toute l’équipe, à part Susan Hendrickson, part faire réparer la roue en ville. L'archéologue de Seattle préfère explorer un dernier escarpement en attendant le dépannage. Elle gagne donc d’un pied alerte le fameux escarpement :
" Je longeais le pied de la falaise, la tête baissée pour regarder le sol. À mi-chemin, j’ai vu quelque chose qui ressemblait à des ossements. Puis j’ai levé le regard… À environ trois mètres au-dessus de ma tête, il y avait des vertèbres."

Susan Hendrickson vient de découvrir le fossile d'un Tyrannosaurus rex !

Lorsque Peter Larson rejoint le camp, Susan lui fait part de sa trouvaille et lui montre quelques petits os arrachés à la falaise.

Peter est confondu, éberlué : Immédiatement, il confirme qu’il s’agit d’un T. rex. Susan le mène sur le lieu de la découverte où il identifie encore un fémur pointant hors de la paroi et de nombreux autres os. Leur taille est phénoménale, c’est bien le plus gros squellete fossile de T. rex jamais trouvé ! Il comprend que c’est la découverte de sa vie.

Il s'avérera que c’est aussi le plus complet, avec plus de 90 % des os dans un état parfait de fossilisation.

Mais le squelette fossilisé se trouve sur un terrain privé, celui de Maurice Willams et il faut maintenant négocier l’achat du squelette. Celui-ci, incapable d’évaluer l’importance de la trouvaille, accepte de le céder pour 5 000 dollars.
Après 17 jours de travail méticuleux et épuisant, le squelette est prélevé de l'escarpement et conduit directement à l'Institut pour être nettoyé.
Ce travail prendra 18 mois.
Les plus grands experts se précipitent bien sûr pour admirer et examiner le fossile :
  • Ainsi ils découvriront dans le crâne incroyablement préservé, des bulbes olfactifs encore plus gros que la partie du cerveau réservée à la réflexion :
  • Les Tyrannosaures devaient pouvoir sentir leurs proies à des dizaines de kilomètres à la ronde.
  • Autre surprise : la présence d’un bréchet, qui confirme le lien entre oiseaux et dinosaures.

* Dès le squelette assemblé, Pete Larson compte l’exposer dans le musée près de son institut, qu’il a fait construire à Hill City.

Tyrannosaurus.

 

Pourtant tout ne va pas se dérouler comme prévu :

  • Maurice Williams comprend qu’il s’est fait avoir comme un imbécile en n'acceptant que 5000 dollars.
  • Il prend un avocat pour récupérer le fossile.
  • Le scandale fait grand bruit, beaucoup de bruit. Sue devient célèbre.
  • Les représentants des Cheyennes, qui gèrent la réserve indienne dans laquelle est enclavé le ranch de Williams, veulent aussi récupérer le squelette fossile.

Voilà vingt ans, Maurice Williams a donné son ranch en fiducie à la tribu pour ne pas payer les impôts fonciers...

Dans ce cas, le fossile appartient à la tribu Cheyenne :

  • Le conseil tribal fait donc appel au gouvernement américain.

Un procureur ambitieux se saisit de l’affaire.

- 14 mai 1992 : Il obtient du juge Batey la saisie du fossile de Tyrannosaurus rex. Neuf agents du FBI et une dizaine d’autres personnes débarquent en force à l’Institut des Black Hills.

Les habitants de la ville et les occupants de l'Institut s’organisent pour résister à ces étrangers qui veulent enlever leur Sue. Ils menacent de bloquer les routes à l'aide de leurs camions. Les écoliers de la ville entourent la bâtisse en se donnant la main et en chantant l’hymne national. Ils crient aux agents du FBI : « Honte ! Honte ! » Le siège dure trois jours !

Finalement, Sue sera déplacée dans une ville voisine en attendant le procès qui déterminera le vrai propriétaire.

  • Le procureur cherche à faire passer les frères Larson pour des trafiquants de fossiles.

- Novembre 1993 : Un grand jury fédéral de Rapid City charge l’institut des Blacks Hills d’une colossale liste de crimes pour fraudes, vol de fossiles, et autres motifs dégradants.

- Novembre 1993 : Le juge désigne Williams comme propriétaire exclusif. Celui-ci récupère le fossile et s’empresse de le confier à la société de vente aux enchères Sotheby’s.

- 04 octobre 1997 : Suite à une campagne de publicité imposante, le fossile de Tyrannosaurus rex dénommé Sue est vendu

8,36 millions de dollars

au Muséum d’histoire naturelle de Chicago. Ce Musée reçoit au passage une aide financière des sociétés Walt Disney et de McDonald.

 

Tyrannosaurus.

 
Tyrannosaurus rex (T rex),qui s’est morfondue 67 millions d’années, protégée par des sédiments accumulés sur elle au fil des siècles, est depuis exposée dans ce musée.
J'ai, comme tant de passionnés, un gout amer et la gorge qui se noue quand je constate le prix à payer juste pour le savoir !  La ruée vers l'OS quoi ...
Aig

 

barondulation1

Semblables à des poulets ou des faisans !

Source : (hebdomadaire allemand Der Spiegel).

Une équipe de chercheurs, dirigée par Michael Pittman de l’université de Hong Kong, a découvert dans la province de Liaoning, nord-est de la Chine, des fossiles de dinosaures à plumes asymétriques d’environ un mètre de long, qui auraient vécu il y a 145 à 100 millions d’années.

“Grâce à ces dinosaures, qui ont une morphologie similaire à celle des poulets modernes ou des faisans, les chercheurs espèrent mieux comprendre l’origine des oiseaux,”

Ces dinosaures pouvaient peut-être voler : "leur plumage laisse penser à des propriétés aérodynamiques avancées" mais rien n'est plus sûr ! . Ils sont similaires aux archaeopteryx, des dinosaures oiseaux de moins de 60 centimètres qui vivaient au Jurassique.

Sources : Nature communications,  du 02 mai 2017. Hebdomadaire allemand Der Spiegel

* La province chinoise de Liaoning, où ces découvertes ont eu lieu, “est une des sources les plus importantes au monde de fossiles de dinosaures, préservés grâce à la présence de nuages de cendres,” .

Aig

barondulation1

Le Dragon volant

C'était en 2015 : Le fossile extêmement bien conservé du plus grand dinosaure à larges ailes est découvert.

La créature, découverte dans la province de Liaoning, dans le nord-est de la Chine, mesure deux mètres et est donc le plus grand dinosaure à plumes jamais découvert. Baptisé Zhenyuanlong suni, ce nouveau spécimen de dinosaure a sans doute vécu au début du crétacé, il y a 125 millions d’années. 

"Le fossile de ce raptor est tellement bien préservé que les scientifiques ont été capables de reconstituer son impressionnant plumage, depuis les minuscules plumes de sa tête et de son cou jusqu’aux larges plumes ressemblant à celle d’une oie qui émergent de sa queue et de ses ailes",(South China Morning Post).

Aig

Source :étude publiée dans Scientific Reports (Nature)

barondulation1

Plume de queue de dinosaure

 


Page précédente Page suivante